L’Écosse et le Royaume-Uni ont marqué le début du centenaire de la Première Guerre mondiale le 4 août 2014, un conflit  qui a eu un impact catastrophique  sur des millions d’Écossais, autant sur le front que dans la vie civile, ainsi que sur tous ceux qui avaient un lien avec l’Écosse à travers le monde.

La contribution écossaise aux forces armées britanniques a été considérable, avec près de 690 000 hommes envoyés au front. On estime que 74 000 ne sont jamais revenus, qu’ils aient été tués dans l’action ou aient succombé à des maladies, alors que 150 000 ont été sérieusement blessés.

Les conséquences de cette perte dévastatrice ont été ressenties dans toute la nation, et aujourd’hui presque chaque village ou ville d’Écosse a son propre monument aux morts.  

Dès aujourd’hui et jusqu’au 1e janvier 2019, des attractions et des évènements sont organisés dans toute l’Écosse pour commémorer le sacrifice de ceux qui ont souffert, se sont battus et sont morts pour cette guerre, offrant l’opportunité à l’ensemble de la nation et de ses visiteurs d’en apprendre plus et de réfléchir sur l’héritage tragique de la Première Guerre mondiale.