Winston Churchill a déclaré : « C’était en Écosse que j’ai trouvé les trois plus belles choses de ma vie : ma femme, mes électeurs et mon régiment. » Le régiment qu’il a trouvé était le Royal Scots Fusiliers, le deuxième régiment écossais le plus ancien et l’un des plus décoré de l’armée britannique.

Ses origines

  • Il a initialement été créé en 1678 en tant que Régiment de fantassins d’Earl of Mar par Charles Erskine, un loyaliste de Stuart et 5e comte de Mar, afin de contrer les Convenantaires rebelles.
  • En 1689, le régiment est devenu « Fusiliers » suite à son armement avec des mousquets « Fusil », l’arme la plus techniquement développée à l’époque. Ce n’est qu’en 1881 qu’il a été renommé le Royal Scots Fusiliers. 
  • Le régiment s’est battu dans de nombreux conflits majeurs, de la seconde rébellion jacobite de Culloden à la guerre d’indépendance américaine et lors des Guerres des Boers.
  • En 1959 il s’est uni avec le Highland Light Infantry (régiment de la ville de Glasgow) pour former le Royal Highland Fusiliers.

Churchill parmi les Royal Scots Fusiliers

Anecdotes et chiffres

Ses surnoms

Le régiment s’est fait connaître sous le nom de « Duke of Marlborough's Own » (Celui du duc de Marlborough) suite à ses formidables performances durant toutes les campagnes de Marlborough lors de la guerre de Succession d’Espagne.

Sa devise

Nec Aspera Terrent (L’adversité ne nous fait pas peur)

Sa marche

De nombreux régiments ont leurs propres marches qui étaient traditionnellement utilisées pour rallier les troupes et se donner du courage avant la bataille.

  • Highland Laddie (Cornemuse)

Son tartan

Hunting Erskine

Première Guerre mondiale

  • Lors de la guerre, le régiment a créé 19 bataillons, s’est vu remettre 58 honneurs de bataille et quatre croix de Victoria.
  • Au total 5 600 hommes furent tués.

Apprenez-en plus sur le Royal Scots Fusiliers.

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.