Communément appelé le HLI, le Highland Light Infantry était composé de recrues venant principalement de Glasgow et des plaines environnantes, mais il porte bien son nom de par sa lignée et son identité des Highland légendaires.

Ses origines

  • Il a été formé en 1881 lorsque le 71e (Highland) d’infanterie légère et le 74e régiment de fantassins ont fusionné.
  • Son histoire remonte à 1771, lorsque le 71e fut initialement créé par John Mackenzie, Lord MacLeod, en tant que 73e (Highland) régiment de fantassins.
  • Ce fut le premier régiment de clan formé après l’explosion de la guerre d'indépendance des États-Unis.
  • Le 74e a été créé en 1787 par Archibald Campbell, son premier colonel, et s’est fait connaître sous le nom de Campbell's Highlanders.
  • Après la fusion, le 2nd bataillon du régiment a été déployé en Égypte puis en Inde pour 15 ans. Le 1er bataillon fut stationné à Malte puis a combattu lors de la seconde guerre de Boer, avant de servir également en Inde.
  • Le régiment a finalement fusionné avec le Royal Scots Fusiliers en 1959 pour former le Royal Highland Fusiliers (Princess Margaret's Own Glasgow and Ayrshire Regiment).

Prospectus de recrutement du Highland Light infantry

Anecdotes et chiffres

Ses surnoms

Le régiment était surnommé « Hell's Last Issue » (le nouveau problème des enfers, qui est un rétroacronyme humoristique).

Il a également hérité le nom de « Glesga Keelies » de la part de son régiment d'appartenance, le 71e Highlanders, lors de la guerre d'indépendance espagnole.

Sa devise

Montis insignia Calpe (Insigne du rocher de Gibraltar)

Sa marche

De nombreux régiments ont leurs propres marches qui étaient traditionnellement utilisées pour rallier les troupes et se donner du courage avant la bataille.

  • The Bugle Horne (rapide)

Son tartan

MacKenzie

Sa mascotte

L'éléphant

Première Guerre mondiale

  • Le 2nd bataillon a été immédiatement déployé sur le front de l’Ouest suite à la déclaration de la Première Guerre mondiale et y est resté tout au long du conflit.
  • Le 1er bataillon est arrivé en décembre 1914 et en janvier 1916 il était envoyé en Mésopotamie (Irak).
  • 14 bataillons territoriaux supplémentaires furent créés durant la guerre, dont 3 ont servi à Gallipoli en 1915 auprès de 11 bataillons de réserve et de service.
  • Plusieurs officiers se sont vus remettre une croix de Victoria.

Apprenez-en plus au Regimental Museum.

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.