1914

4 août : Début de la Première Guerre mondiale. L’état de guerre est déclaré à 11h00 après que l’Autriche-Hongrie ait refusé un ultimatum de la Grande-Bretagne pour cesser les hostilités.

25 - 26 août : Bataille du Cateau. Ce combat d’arrière-garde, qui implique de nombreux régiments écossais, fait suite au repli des troupes britanniques et françaises après la bataille de Mons. Il retarde l’avancement des Allemands mais aboutit à plus de 7 000 britanniques morts ou blessés.

12 septembre : Appel aux dons pour le premier hôpital de femmes d’Écosse. La campagne a été lancée par la suffragette et doctoresse Elsie Inglis afin de récolter des fonds pour le premier Women’s Hospital for the Foreign Service Committee (hôpital de femmes pour le comité du service extérieur) d’Écosse, dans le but d’obtenir des hôpitaux militaires au personnel entièrement féminin dédiés à l’effort de guerre des Alliés.

1915

25 avril : Gallipoli. La 52e division des plaines, dont un certain nombre de bataillons écossais, sont impliqués dans la phase avancée de cette opération condamnée des Alliés pour sécuriser le détroit des Dardanelles et capturer Istanbul afin de pouvoir atteindre la mer Noire. Plus de 205 000 britanniques seront touchés dont 43 000 morts.

9 mai : Bataille de la crête d'Aubers. Les régiments écossais ont subi de lourdes pertes lors de cette offensive franco-britannique. Parmi les 11 000 morts ou blessés britanniques, on estime à 2 000 le nombre d'Écossais.

22 mai : Accident ferroviaire de Quintinshill. Un train transportant des militaires, principalement des soldats territoriaux du 7e bataillon du régiment des Royal Scots, basé à Leith et se rendant à Gallipoli, entre en collision avec un train de passagers local, tuant 214 hommes et officiers. 246 personnes de plus, principalement des soldats, sont blessées.

Juillet : La loi du Munitions of War Act. Les femmes sont autorisées à travailler dans les usines de munitions, telles que celles présentes à Galsgow ou Gretna, autrefois réservées aux hommes.

25 septembre : Bataille de Loos. Plus de 30 000 soldats écossais servent lors de la plus grande offensive britannique montée sur le front de l’Ouest en 1915. La moitié de l’ensemble des hommes touchés sont des Écossais avec cinq croix de Victoria.

8 décembre : Douglas Haig, né à Édimbourg, est promu commandant en chef du corps expéditionnaire britannique.

1916

Janvier : Passage de la loi Military Service Act. Introduction de la conscription (service militaire obligatoire) jusqu’à l’âge de 50 ans.

Avril : La production de munitions démarre à l’usine H.M. Factory à Gretna. Elle devient l’usine de cordite la plus grande du Royaume-Uni.

2 avril : Édimbourg est bombardée par deux zeppelins allemands lors du tout premier raid aérien sur l’Écosse. Les premiers rapports de bombes ayant explosé dans la zone de Leith à Édimbourg arrivent peu avant minuit. Pendant près de 35 minutes, 24 bombes sont lâchées sur la capitale, faisant 13 morts et 24 blessés.

31 mai : Bataille du Jutland. L’unique et plus grande bataille navale de la Première Guerre mondiale qui opposa la Grand Fleet de la Royal Navy (comprenant la marine royale australienne et canadienne) à la Flotte de haute mer de la marine impériale allemande. Alors que la Grande-Bretagne et ses alliés ont été beaucoup plus touchés, l’Allemagne ne pourra jamais plus regagner le contrôle de la mer du Nord détenu par les britanniques.

5 juin : Naufrage du HMS Hampshire. Après avoir pris la mer depuis la Scapa Flow pour transporter le Field Marshall britannique, comte Kitchener, vers la Russie pour une mission diplomatique, le croiseur cuirassé se retrouve bloqué par une mine posée par un U-Boot allemand et fait naufrage à l’ouest des îles des Orcades. 643 des 655 personnes de l’équipage soudé, dont Kitchener, meurent noyés.

1e juillet - 13 novembre : Bataille de la Somme. Trois divisions écossaises (la 9e, la 15e (Scottish) et la 51e (Highland)) et de nombreux bataillons écossais de différentes unités participent à l’une des batailles les plus sanglantes du conflit. Les morts et blessés britanniques dépassent les 350 000.

1917

9 avril : Bataille d'Arras. 44 bataillons écossais et 7 bataillons canadiens nommés par les Écossais forment la plus grande concentration d’Écossais à se battre ensemble lors de la guerre. Un tiers des 159 000 touchés sont des Écossais.

1918

5 février : Naufrage du SS Tuscania. Un paquebot de luxe transportant plus de 2 000 troupes américaines vers la France est torpillé par un U-Boot allemand près de la côte de l’île d’Islay. Environ 230 personnes meurent.

6 octobre : Naufrage du HMS Otranto. À peine huit mois plus tard, un croiseur marchant armé de la Royal Navy naviguant de New York vers Glasgow entre en collision avec le bateau à vapeur HMS Kashmir lors d’une tempête et fait naufrage près la baie de Machir à l’ouest de l’île d’Islay. On compte plus de 400 morts.

11 novembre : Jour de l’Armistice. L'Armistice entre les Alliés et les Allemands est signée à 11h00, marquant la fin officielle de la guerre.

1919

1e janvier : Perte du HMS Iolaire. Le Iolaire transporte des soldats vers l'île de Lewis lorsqu'il entre en collision avec des rochers et fait naufrage près de la côte de Stornoway. Parmi l'équipage de 284 hommes, 205 meurent noyés.

21 juin : Sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow. 72 navires de guerre de la Flotte de haute mer allemande se coulent eux-mêmes, suite aux ordres du contre-amiral Ludwig von Reuter, après son arrestation à Scapa Flow comme convenu dans l’accord de l’Armistice.

Janvier 1918 - décembre 1919 : Pandémie de grippe espagnole. Glasgow devient la première ville britannique à être touchée par cette pandémie de grippe mortelle qui tue des millions de personnes à travers le monde.