Avis relatif au coronavirus (Covid-19). Vous pouvez désormais parcourir notre site afin de consulter la liste des établissements et commerces qui ont rouvert leurs portes et participent au programme « Good to Go ». Pour plus d’infos sur les voyages et le tourisme en Écosse à l’ère du coronavirus, consultez notre page consacrée au déconfinement.

Le Blog

Larguez les amarres et découvrez virtuellement le littoral de l’Écosse

Soyons clairs : l’Écosse est l’une des meilleures destinations au monde pour faire de la voile. Vous n’en êtes pas convaincus ? Et bien continuez votre lecture… 

Yachts moored at Port Ellen, Isle of Islay

Des yachts amarrés au quai de Port Ellen, sur l’île d’Islay 

Les décors époustouflants, les criques isolées et les mers grandioses de l’Écosse s’allient au vent et à la météo uniques de notre pays pour offrir une expérience hors du commun, aussi bien aux débutants de sports nautiques qu’aux skippers chevronnés. 

Nos amis de Sail Scotland ont réalisé une série de superbes vidéos à 360° qui vous offrent une visite virtuelle du littoral écossais depuis le confort de votre canapé ! Ces vidéos ont été tournées à différents endroits le long de la côte ouest, ainsi qu’à Inverness dans le nord du pays. Ces films interactifs vous plongent au cœur de l’action, comme si vous étiez un matelot sur le pont d’un navire à la découverte d’îles lointaines. Pour profiter de cette expérience immersive, il vous suffit de cliquer et de faire glisser votre souris dans la direction de votre choix, pendant la vidéo !

Une fois que vous aurez regardé ces vidéos, nous sommes certains que vous aurez envie de visiter le littoral écossais, d’autant plus qu’en 2020, nous célébrons l’Année des Eaux et du Littoral en Écosse #MustSeaScotland. Rejoignez-nous pour un périple vers le nord, le long du littoral occidental du pays.

Islay : l’île écossaise du whisky 

Notre voyage commence par Islay, l’île écossaise du whisky. Vous n’y trouverez pas moins de 9 distilleries ; pas mal pour une île de 40 km de long pour 24 km de large. C’est une destination très prisée des amateurs de whisky, d’animaux sauvages et (évidemment) de voile.

Islay est une île qui vaut vraiment le détour, quelle que soit la saison. Cela dit, le Fèis Isle, festival consacré au malt whisky et à la musique qui se déroule chaque année en mai, est un événement incontournable de l’île ! En automne, ne manquez pas de visiter les lochs marins d’Indaal et de Gruinart, où vous pourrez assister à l’arrivée de milliers de cygnes et d’oies sauvages en migration pour l’hivernage.

Staffa : île de mythes, de musique et de vie sauvage 

Notre prochaine escale est Staffa. Cette petite île, classée réserve naturelle nationale d’Écosse et popularisée dans de nombreux mythes et chefs-d’œuvre musicaux, se situe au large de l’île de Mull.

Selon la légende, le géant irlandais Fionn Mac Cumhaill construit une chaussée reliant l’Irlande à l’île de Staffa afin de pouvoir affronter son ennemi, le géant écossais Benandonner. Plusieurs siècles plus tard, le compositeur allemand Felix Mendelssohn s’inspira de l’île de Staffa et de la grotte de Fingal (ou « Fionn Mac Cumhaill ») pour la composition de sa célèbre ouverture intitulée Les Hébrides ou la Grotte de Fingal. 

En été, l’île est un véritable point de rassemblement pour les macareux moines (aussi appelés « perroquets de mer ») ainsi que d’autres espèces d’oiseaux marins. Il est également possible d’y observer des requins pèlerins. Les impressionnantes colonnes de basalte volcanique hexagonales remontant à 50 millions d’années qui ont façonné l’île sont une merveille pour les yeux ! Plusieurs compagnies organisent des tours en bateau autour de l’île. 

Oban, gardienne des îles 

Cette ville animée constitue le plus important port de l’Argyll, ainsi qu’un lieu très prisé des touristes et amateurs de sports nautiques. La ville d’Oban dispose de plusieurs amarrages, à savoir la marina d’Oban sur l’île de Kerrera (au large de la ville), les pontons de la jetée nord (North Pier Pontoons) de la ville, ainsi que la marina de Dunstaffnage, à quelques kilomètres au nord le long de la côte. Par ailleurs, la compagnie de ferries CalMac, qui opère de nombreuses navettes depuis Oban, en fait un point de chute idéal pour explorer les îles de la côte ouest.

Située au cœur de la ville, la distillerie d’Oban ravira les amoureux de whisky. Oban abrite également plusieurs excellents restaurants de fruits de mer.

Surplombant la ville, la tour McCaig offre des vues panoramiques sur la baie. Ne manquez pas les châteaux voisins de Dunollie et de Dunstaffnage, anciennes forteresses des puissants « seigneurs des îles » (Lords of the Isles) de jadis. Nous vous conseillons également de vous rendre sur l’île de Kerrera pour y visiter le château de Gylen et le salon de thé de l’île (Kerrera Tea Garden).

Canna : l’isolement des îles Small 

Habitée depuis le Néolithique et riche de ses sites archéologiques et de sa culture gaélique, Canna est l’une des îles Small, qui font partie de l’archipel des Hébrides intérieures et sont situées au sud-ouest de la fameuse île de Skye. L’île de Canna et l’île de Sanday (reliées par une chaussée) n’abritent que 20 bâtiments, dont trois églises qui valent vraiment le coup d’œil. Cela dit, les plages de Canna sont les véritables perles rares de l’île !

Bien que vous n’y trouverez que peu de micro-exploitations, les habitants de Canna sont très accueillants et l’île est une étape indispensable de votre périple au fil des îles : elle possède dix havres locaux pour les yachts de passage. 

Cassez la croûte au Café Canna, faites un tour dans l’une des charmantes boutiques de l’île, ou parcourez l’île à pied.

Mingulay, Berneray et Pabbay : aux confins des Hébrides 

Nous poursuivons notre voyage à l’ouest pour rejoindre l’extrémité sud des Hébrides extérieures, à savoir les îles vierges de Mingulay, Berneray et Pabbay. Ces îles inhabitées, situées aux confins de l’Europe, sont aujourd’hui gérées par le National Trust for Scotland et sont de magnifiques destinations pour les touristes de passage, en particulier les amateurs de vie sauvage.

Si vous avez l’occasion de visiter ces îles en été, vous y verrez des falaises de 250 mètres de hauteur grouillant d’oiseaux marins qui y ont établi leur nid. Vous pouvez aussi visiter le village fantôme de Mingulay, abandonné depuis 1912, et obtenir un aperçu de la vie dans les Hébrides il y a plus d’un siècle. L’île de Pabbay renferme l’une des deux seules pierres pictes des Hébrides extérieures.

Saint-Kilda, entre isolement et émerveillement 

Cette réserve naturelle nationale se situe à près de 65 kilomètres à l’ouest des Hébrides extérieures, aux confins de l’Europe, et constitue l’unique site britannique doublement inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Aussi inaccessibles qu’exceptionnelles, les îles du petit archipel de Saint-Kilda se dressent mystérieusement hors de l’océan Atlantique et accueillent chaque été des milliers d’oiseaux marins. Ces îles n’abritent plus aucun résident permanent depuis 1930, l’année où les 36 derniers Saint-Kildiens ont évacué l’archipel.

Situé sur Hirta, la principale île de l’archipel, Village Bay est un havre parfait pour amarrer à l’abri des courants. C’est d’ailleurs là que se trouvent les plus hautes falaises du Royaume-Uni. Passez quelques temps sur l’île, découvrez les anciennes blackhouses en ruines du village et admirez les milliers d’oiseaux qui ont élu domicile dans ce paradis du bout du monde. Si vous aimeriez avoir des vues imprenables sur les paysages spectaculaires de l’île, naviguez entre les îles de Hirta, Dùn, Soay et Boreray. 

Skye, ou Eilean a’ Cheò : « l’île des brumes » 

Nul ne résiste au charme de l’île de Skye ! Des crêtes aiguisées des monts Cuillin aux baies abritées qui parsèment le littoral en passant par les whiskies des distilleries de Talisker, de Torabhaig et de l’île voisine de Raasay, Skye ne manquera pas de vous envoûter au travers de ses légendes et de son histoire aussi riches que captivantes.

Ne manquez pas la magnifique baie de Talisker sur la façade ouest de l’île, ou le musée ethnographique des îles (Museum of Island Life) à Kilmuir, au nord. Apprenez-en davantage sur le mystérieux Fairy Flag au château de Dunvegan ou prenez le ferry jusqu’à Raasay, qui fut élue « l’une des meilleures îles à visiter en 2020 » par le magazine Condé Nast Traveler. Pourquoi ne pas savourer la délicieuse cuisine locale, vous détendre et profiter d’un peu de #Skyetime ?

Le Loch Ness : des dauphins, le canal calédonien…et Nessie ! 

Notre ultime escale de ce tour à 360° est l’emblématique Loch Ness. Long d’environ 35 km, il s’agit du plus grand lac des îles britanniques en termes de volume : d’ailleurs, il contient davantage d’eau douce que l’ensemble des lacs d’Angleterre et du Pays de Galles réunis.

C’est également un lac très profond : 230 mètres, plus exactement. Cela en fait une cachette idéale, surtout si vous êtes un monstre préhistorique plutôt timide… 

Le Loch Ness fait partie du magnifique canal calédonien, une étape incontournable pour tous les marins dignes de ce nom. Ce canal relie Fort Willam au sud-ouest à Inverness au nord-est, en passant par les écluses appelées « escalier de Neptune » (Neptune’s Staircase), ainsi que, dans l’ordre, les lochs Lochy, Oich, Ness et Dochfour. Cet itinéraire serpente d’ailleurs entre des paysages parmi les plus exceptionnels d’Écosse.

Une fois arrivés à Inverness, capitale des Highlands, n’oubliez pas de réserver quelques heures pour vous rendre dans le golfe du Moray (Moray Firth), où vous aurez de grandes chances d’apercevoir des dauphins (Tursiops) fendre l’eau et chasser.

Découvrir les Eaux et le Littoral de l’Écosse virtuellement est un bon début, mais il n’y qu’une seule et unique manière d’en profiter pleinement : vous y rendre en personne ! Alors qu’attendez-vous ? Larguez les amarres, et venez admirer nos rivages par vous-mêmes ! 

 

Comments

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre déclaration de confidentialité et de cookies.