COVID-19. Consultez les dernières informations sur les déplacements en Écosse et les établissements qui participent au programme « Good to Go ».

Le Blog

6 splendides jardins côtiers en Écosse

Découvrez les magnifiques jardins côtiers d’Écosse, du jardin au style himalayen de Crarae dans l’Argyll à l’exotique jardin botanique de Logan dans le Dumfries & Galloway.

À l’occasion de l’Année des Eaux et du Littoral 2021 en Écosse, pourquoi ne pas visiter un ou plusieurs des jardins côtiers du pays et admirer leurs plantes exotiques dans un décor paradisiaque en bord de mer ? Baladez-vous entre les rhododendrons, découvrez de nouvelles espèces dont vous n’aviez jamais entendu parler, apprenez-en davantage sur les campagnes de protection de la flore locale, admirez les perles rares exposées dans les jardins botaniques et plus encore.

1. Le jardin botanique de Logan (Dumfries & Galloway)

Logan Botanic Gardens

Le jardin botanique de Logan

Baigné par la brise réchauffante du Gulf Stream, le jardin botanique de Logan jouit d’un climat presque subtropical qui lui permet d’abriter certaines espèces de plantes rarissimes au Royaume-Uni. Imprégnez-vous des parfums du jardin clos et arpentez les bosquets d’eucalyptus et de palmiers exotiques.

2. Le domaine de Cambo (Fife)

Situé à quelques kilomètres de St Andrews le long de la côte est de l’Écosse, le domaine de Cambo abrite un magnifique jardin clos débordant de fleurs et de plantes rares et hautes en couleurs. Prenez le temps de suivre l’itinéraire qui travers les bois du domaine jusqu’au sentier côtier du Fife pour y prendre un grand bol d’air iodé. Et si vous voulez avoir une chance d’admirer les célèbres perce-neige du domaine, faites-y un tour entre février et début mars.

3. Le jardin de Crarae (Argyll)

Créé en 1912 par Lady Grace Campbell, le jardin de Crarae est considéré comme le meilleur exemple de jardin britannique de style himalayen. Faites-y un tour et admirez les impressionnants arbres du domaine, ainsi que sa Collection nationale de Nothofagus, aussi appelés « hêtres de l’hémisphère sud ».

4. Le jardin d’Arduaine (Argyll)

Situé sur la côte ouest de l’Écosse, l’exotique jardin d’Arduaine offre des vues imprenables sur le détroit de Jura et abrite une vaste flore multicolore, notamment des lys géants de l’Himalaya, des myosotis, des magnolias, des azalées et des rhododendrons.

5. Le jardin et le domaine d’Inverewe (Highlands)

Situé dans nord-ouest des Highlands, le jardin d’Inverewe était à l’origine une terre sauvage et stérile. Mais au XIXe siècle, Osgood Mackenzie et sa fille Mairi Sawyer y créèrent un jardin et l’entretinrent avec grand soin. Parmi les magnifiques spécimens que vous pourrez y observer, on retrouve certaines espèces d’arbres préhistoriques et des rhododendrons de Chine, du Népal et d’Inde.

6. Le jardin du château de Dunrobin (Highlands)

Conçu en 1850 par l’architecte anglais Sir Charles Barry, qui est notamment à l’origine du nouveau palais de Westminster, le château de Dunrobin abrite un jardin de style victorien débordant de parterres bordants des bassins circulaires ornés de fontaines.

Envie de plus d’inspiration ? Découvrez d’autres jardins et jetez un œil à ces 9 promenades dans les jardins de châteaux écossais.

 

Comments