Version bêta du site : nous développons actuellement un nouveau site web pour rendre vos séjours en Écosse encore meilleurs. Profitez d’un aperçu de notre nouveau site.

Le Blog

Sur les traces de Marie Stuart dans les Scottish Borders : 6 lieux à visiter

Mary Queen of Scots Visitor Centre

Mary Queen of Scots Visitor Centre (Jedburgh)

Vous avez peut-être déjà été captivé par son incroyable histoire sur grand écran, mais avez-vous suivi ses traces dans le sud de l’Écosse ? Marie Stuart, la célèbre « reine des Écossais », a visité de nombreuses régions d’Écosse au cours de son règne au milieu du XVIe siècle. Dans les Scottish Borders, il existe encore aujourd’hui un certain nombre de sites historiques où, plusieurs centaines d’années après sa mort, vous pouvez remonter le temps et découvrir ses liens avec la région.

Le film Marie Stuart, reine d’Écosse sorti en 2018, dans lequel Saoirse Ronan et Margot Robbie se partagent la tête d’affiche, a peut-être romancé certains moments de l’histoire tragique de Marie Stuart. Quoi qu’il en soit, il ne fait aucun doute que son règne de six ans a été marqué par de véritables drames : les confrontations de la reine de dix-neuf ans face à la bigoterie et aux insultes de John Knox, le meurtre de son mari et son voyage dans les Scottish Borders où elle a failli perdre la vie. Passez un jour ou deux dans cette région et découvrez son histoire au fil de vos visites.

Le château de Neidpath (près de Peebles)

Neidpath Castle, near Peebles

Le château de Neidpath (près de Peebles)

Cette forteresse du XIVe siècle surplombant le fleuve Tweed a été visité par Marie reine d’Écosse en 1563, alors âgée de 22 ans. Le château de Neidpath était à l’époque le siège des Hays de Yester, dont le 5e baron, Lord William, était alors un grand partisan de la reine. Dans le somptueux Grand Hall, vous pouvez lire une lettre écrite par Marie elle-même.

Les autres caractéristiques de l’édifice, notamment ses plafonds voûtés, son donjon et ses cheminées massives, vous donneront l’impression d’avoir voyagé dans le temps.

Quand peut-on le visiter ?

Les visites guidées du château sont uniquement possibles sur rendez-vous.

Traquair House (Innerleithen)

Traquair House, Innerleithen

Traquair House (Innerleithen)

Le premier grand voyage de Marie dans les Scottish Borders a lieu en août 1566. Elle y participe à quelques jours de chasse aux abords du St Mary’s Loch et séjourne à la Traquair House, la plus ancienne demeure habitée d’Écosse, mise à la disposition de la reine par le capitaine de sa garde rapprochée, John Stuart, le 4e Laird de Traquair.

Le cœur de Traquair House n’a guère changé depuis cette époque, et elle abrite encore des trésors historiques remontant à l’époque où Marie y séjourna. On peut notamment encore voir le berceau dans lequel le futur roi Jacques VI a été bercé, ainsi qu’un panneau en chêne représentant les armoiries royales de l’Écosse, un cadeau offert par Marie elle-même, son chapelet et son crucifix.

Quand peut-on la visiter ?

Traquair House est ouverte de mai à novembre (entrée payante).

Le château de l’Ermitage (près de Newcastleton)

Hermitage Castle, near Newcastleton

Le château de l’Ermitage (près de Newcastleton)

Les ruines du château de l’Ermitage sont l’endroit où le fidèle noble James Hepburn, comte de Bothwell, fut grièvement blessé lors d’une rencontre avec des voleurs de bétail alors que Marie était de passage à Jedburgh en 1566. Lorsqu’elle apprit ce qui lui était arrivé, elle parcourut 40 kilomètres à travers la campagne pour accourir à son chevet.

Cependant, sur le chemin du retour à Jedburgh, elle tomba de son cheval et se sentit mal, si mal que son demi-frère commença à organiser les funérailles. On raconte qu’elle doit rétablissement au vin et au massage qui lui furent prodigués ! Le comte de Bothwell deviendra plus tard son troisième mari.

Quand peut-on le visiter ?

Le château de l’Ermitage est ouvert d’avril à la fin septembre (entrée payante).

Mary Queen of Scots House (Jedburgh)

The death mask at Mary Queen of Scots Visitor Centre © Phil Wilkinson

Le masque mortuaire exposé au Mary Queen of Scots Visitor Centre © Phil Wilkinson

La maison-tour de Jedburgh du XVIe siècle, connue aujourd’hui sous le nom de Mary Queen of Scots’ House, lui fut prêtée par les Kerr de Ferniehirst lorsque la reine se rendit dans cette région en proie sans foi ni loi pour « faire régner la justice ».

Cette demeure est aujourd’hui une attraction touristique où vous pouvez en savoir plus sur le séjour de Marie Stuart. Elle abrite également de nombreux objets de collection, dont sa montre et son masque mortuaire présumé (le plus macabre des objets).

Quand peut-on la visiter ?

La demeure est ouverte d’avril à novembre (entrée gratuite).

Le château de Floors (près de Kelso)

Floors Castle, near Kelso

Le château de Floors (près de Kelso)

Avant de prendre la route pour Jedburgh en 1566, Marie Stuart avait demandé conseil à l’un des « chefs » locaux, un voyou du nom de Walter Ker de Cessford, qui avait été convoqué à Édimbourg.

La lettre originale est conservée dans le magnifique château de Floors situé aux abords de Kelso. Datant du début du XVIIIe siècle, il a abrité dix générations de ducs de Roxburghe. Le splendide château et ses vastes jardins sont ouverts au public.

Quand peut-on le visiter ?

Le château et son domaine sont ouverts entre avril et septembre, et les jardins et le café-terrasse sont ouverts toute l’année (entrée payante).

Le château de Hume (près de Kelso)

Hume Castle, near Kelso

Le château de Hume (près de Kelso)

Les ruines du château de Hume ne manqueront pas de vous impressionner. Marie Stuart y a passé deux jours en 1566, mais les résidents du château, la famille Hume (ou Home), se sont avérés ne pas être des partisans loyaux de sa cause, et se joignirent au camp adverse lors de la bataille de Langside en 1568.

En plus d’être un lieu historique, le château offre des vues panoramiques sur la campagne environnante, connue sous le nom de Merse. La charmante petite ville voisine de Kelso est une bourgade pittoresque que Mary aurait traversée en route vers le château de Hume depuis Jedburgh.

Quand peut-on le visiter ?

Le château de Hume peut être visité pendant la journée (entrée gratuite).

Si ces quelques attractions ont éveillé votre curiosité, découvrez d’autres lieux à visiter dans les magnifiques Scottish Borders, ainsi que des paysages époustouflants, une scène artistique et culturelle dynamique, des villes charmante et bien plus encore. Vous découvrirez toute la richesse historique de cette région, avec ses abbayes enchanteresses et ses liens avec d’autres Écossais(es) célèbres. Par exemple, saviez-vous que le cœur de Robert Bruce est enterré dans l’abbaye de Melrose, ou que Bonnie Prince Charlie a passé la nuit dans le château de Thirlestane ?

Par ailleurs, si vous vous y rendez en été, essayez d’assister à l’un des Common Ridings, ces événements équestres spectaculaires qui rendent hommage à des traditions remontant à l’époque de Marie Stuart.

Vous pouvez en savoir plus sur Marie Stuart, explorer d’autres lieux de tournage et lieux historiques à l’aide de notre carte interactive, ou planifier une excursion sur le thème du cinéma et de la télévision ou l’histoire.

Comments