NOUVELLES RECOMMANDATIONS (COVID-19). Consultez les dernières recommandations pour passer un agréable hiver en Écosse.

Le Blog

Les origines de 9 événements iconiques en Écosse

En quête d’un événement typiquement écossais ? À la recherche des origines de votre événement incontournable en Écosse ? Nous avons creusé et vous proposons de découvrir les dessous de neuf des événements les plus emblématiques de notre pays. Comme ça, vous en profiterez encore davantage lors de votre prochaine visite.

Burns Night

Piping in the haggis on Burns' Night.

L’entrée du haggis au son de la cornemuse

Le 25 janvier, les Écossais se rassemblent aux quatre coins du pays pour célébrer la vie et l’œuvre de Robert Burns, notre poète national. La « Burns Night » est célébrée au cours d’un « Burns Supper », un dîner qui alterne délicieux haggis, lectures de poèmes de Burns.

Bien évidemment, chaque famille célèbre sa Burns Night à sa manière. Cela dit, tout commença lorsqu’un groupe d’amis de Robert Burns se trouvèrent dans son vieux cottage pour commémorer le cinquième anniversaire de sa mort. À l’issue de cette soirée, ils décidèrent de former un club et réitérer l’occasion six mois plus tard, le jour de son anniversaire.

À ses balbutiements, l’organisation de l’événement n’était pas parfaite, notamment parce que la date présumée de l’anniversaire de Robert Burns était incorrecte ! Néanmoins, à partir de 1803, ce club organisé un « Burns Supper » chaque année le 25 janvier. La popularité de ce club d’origine devint telle qu’un nombre toujours croissant de personnes décidèrent de former leur propre Burns Society et d’organiser leur propre « souper », c’est pourquoi les Burns Night est aujourd’hui célébrée en différents endroits du monde.

La Burns Night est une soirée qui ravira les fins gourmets comme les amateurs de littérature. Pourquoi ne pas organiser votre propre Burns Supper ou visiter l’Écosse en 2022 et y célébrer l’événement comme nulle part ailleurs ?

Découvrez-en davantage sur la Burns Night.

Up Helly Aa

Up Helly Aa on Shetland.

Le festival Up Helly Aa dans les îles Shetland

Depuis le XIXe siècle, les habitants de l’archipel des Shetland célèbrent chaque année leur héritage viking en défilant dans le centre de leur ville ou village et en mettant le feu à un bateau viking (que l’on appelle communément « drakkar » en français). Ensuite, les habitants et les visiteurs poursuivent les festivités en dansant dans l’un des nombreux pubs du village jusqu’au bout de la nuit.

Les îles Shetland était soumises à la couronne norvégienne jusqu’en 1469. Cela dit, le festival Up Helly Aa est propre à l’archipel est n’est célébré nulle part ailleurs en Scandinavie ou dans d’autres régions dont l’histoire a croisé celle des Vikings. Par ailleurs, il est assez similaire à d’autres festivals du feu celtiques organisés en Écosse, notamment les Stonehaven Fireballs.

Lors de son tout premier défilé dans les rues de Lerwick en 1881, Up Helly Aa était considéré comme un hommage au passé viking des îles Shetland. Les autres éléments du festival, notamment le brûlage du drakkar, fut instauré bien des années plus tard. Chaque village de l’archipel organisé son propre festival du feu. Il y en a 11 au total, qui se déroule chaque année entre les mois de janvier et mars et attirent les touristes par milliers.

Vivez cet événement unique en personne en 2022. Le prochain festival Up Helly Aa se tiendra à Scalloway, sur Mainland (l’île principale de l’archipel) le deuxième vendredi de janvier. Cependant, le plus grand festival du feu se déroulera à Lerwick le dernier mardi de janvier. Sinon, vous pouvez également assister au Delting Up Helly Aa qui se tiendra le troisième vendredi de mars dans la paroisse du même nom, et dont l’événement coïncide avec le retour des macareux en Écosse pour l’été.

Découvrez-en davantage sur Up Helly Aa.

Le Tournoi des Six Nations

Événement phare du calendrier sportif, Le Tournoi des Six Nations débute chaque année le premier weekend de février et culmine cinq semaines plus tard, lors du « Super Samedi ». La première édition du Tournoi fut lancée en 1883. À l’époque, elle rassemblait les quatre nations du Royaume-Uni : l’Angleterre, l’Irlande, l’Écosse et le Pays de Galles. La France et l’Italie s’ajoutèrent au tournoi quelques décennies plus tard, en 1910 et en 2000 respectivement. Chaque nation affronte les cinq autres nations une fois, pour un total de 15 rencontres.

Le rugby est devenu un sport au Royaume-Uni au XIXe siècle. Jusque dans les années 1860, le rugby et le football se jouaient avec le même type de ballon étaient pratiquement un seul et même sport. Les véritables origines ancestrales du rugby remonteraient au Moyen-Âge, en Angleterre et en Écosse, lorsque des villages entiers s’affrontaient. Les « joueurs » essayaient de d’envoyer le ballon, généralement constitué d’une vessie de porc, par-delà les grilles du cimetières du village adverse. Ces rencontres étaient souvent assez violentes, et il n’était pas rare qu’il y ait des blessé, ou pire encore !

En 1871, le premier match de rugby moderna se joua à Édimbourg entre l’Angleterre et l’Écosse, laquelle l’emporta sur sa voisine du sud. Cette première rencontre historique entraîna 12 années de rencontres amicales entre les différentes nations britanniques, qui donnèrent ensuite lieu à la création du Home International Championship (l’ancêtre du Tournoi des Six Nations), dont la première édition eut lieu en 1883.

Venez en Écosse et encouragez votre équipe favorite ! Vous serez toujours les bienvenus parmi nos supporters dans les stades du pays, ainsi que dans les bars et pubs qui ne ratent jamais l’occasion de retransmettre en direct les différentes rencontres de ce sport emblématique.

Si vous souhaitez assister à une reconstitution du rugby historique en direct, jetez un œil au Kirkwall Ba’. Cet événement se déroule chaque année dans l’archipel des Orcades le jour de Noël et du Nouvel An ! Et bien qu’il suive les règles traditionnelles du rugby historique, il est beaucoup moins violent !

Apprenez-en davantage sur le rugby en Écosse.

Beltane

A cavalcade of colourful characters at Edinburgh's Beltane Festival.

Un défilé de personnages hauts en couleurs au festival Beltane d’Édimbourg

Ce festival celtique traditionnel annonce le début de l’été et se tient le 30 avril, c’est-à-dire entre l’équinoxe de printemps et le milieu de l’été. Ses origines remontent aux peuples celtes d’Irlande, et prédate la conquête romaine de la Grande-Bretagne. Autrefois célébré aux quatre coins de l’Écosse, il est aujourd’hui principalement reconnu pour son événement au sommet de la colline de Calton Hill, dans le centre-ville d’Édimbourg.

Le Beltane avait autrefois une fonction socioreligieuse très importante. Ses feux de joie symbolisaient le retour de l’été ; les gens se rassemblaient, festoyaient et faisaient défiler le bétail en cercle autour des feux afin de les purifier ainsi qu’eux-mêmes.

Actuellement organisé par la Beltane Fire Society dans un esprit de renaissance des traditions celtiques et de rapprochement avec la nature, le festival se déroule sur Calton Hill chaque année depuis 1988. Pourquoi ne pas y assister de vos propres yeux ? Profitez du défilé, dans lequel vous apercevrez la May Queen, la mort et la renaissance de « l’Homme Vert » et l’allumage du feu de joie.

Vous connaissez peut-être le festival du Beltane tel qu’il apparaît dans le film The Wicker Man (1973), dont la traduction signifie « L’homme d’osier ». Les festivités et rituels qui figurent au point culminant du film sont très, très vaguement adaptés du festival en lui-même, qui n’implique d’ailleurs aucun sacrifice ! Cela dit, vous pouvez visiter les lieux de tournage du film dans l’Ayrshire et le Dumfries & Galloway.

Apprenez-en davantage sur le Beltane et les autres festivals du feu écossais.

La Journée mondiale du Whisky

A family enjoys a glass of whisky.

Une famille déguste un verre de whisky à Édimbourg

L’expression « Journée mondiale du whisky » évoque une tradition de plusieurs siècles, aussi vieille que l’alcool en lui-même ! En réalité, elle est très récente. Cette journée spéciale est célébrée chaque troisième samedi de mai dans le monde entier.

La Journée mondiale du whisky a été inaugurée en 2012 par Blair Bowman, alors étudiant en études hispaniques à l’université d’Aberdeen. Amateur de whisky, il effectua une partie de son études en Espagne, et y découvrit l’engouement que suscitait la boisson nationale écossaise à l’international. Blair fut étonné d’apprendre qu’aucune journée n’était consacrée au whisky, c’est pourquoi il décidé d’en créer une, qui s’avéra un franc succès aux quatre coins du monde.

Célébrez la Journée mondiale du whisky et le mois du whisky en Écosse. Profitez des nombreux événements organisés à cette occasion et apprenez-en plus sur l’histoire et le processus de création de notre boisson nationale en visitant l’une de nos distilleries.

L’Écosse possède cinq « régions du whisky », laquelle produit des whiskies au profil aromatique caractéristique. Découvrez chaque type de whisky, ainsi que le clan écossais auquel vous appartenez selon vos préférences aromatiques.

Découvrez-en davantage sur la Journée mondiale du whisky.

Les Jeux des Highlands

The Atholl Highlanders tug of war.

Des Atholl Highlanders en plein tir à la corde

Chaque année, les Écossais se rassemblent et assistent à des jeux de force et d’endurance organisés aux quatre coins du pays. Les premiers Jeux de l’année se déroulent à Gourock (Renfrewshire) en mai, mais la saison atteint son paroxysme en juillet et en août, avant de se clôturer en septembre.

À en croire la légende, le roi Malcolm III organisa les tout premiers Jeux des Highlands au XIe siècle et demanda aux meilleurs coureurs de chaque clan de s’affronter lors d’une course jusqu’au sommet du Creag Chòinnich, près du village de Braemar (Aberdeenshire). Le vainqueur était destiné à devenir le nouveau messager personnel du roi !

Chaque rassemblement est unique. Cela dit, les éditions modernes Jeux des Highlands sont supervisées par des « chefs » et impliquent des musique et danses traditionnelles, des disciplines de force et d’habileté comme le célèbre lancer du tronc, du marteau, ainsi que différents événements athlétiques. Certains Jeux permettent même à certains de ses spectateurs de participer à ses événements les plus simples, alors tentez votre chance !

Regardez notre vidéo consacrée aux Jeux des Highlands et essayez d’assister à l’un d’entre eux lors de votre prochain voyage en Écosse.

Apprenez-en davantage sur les Jeux des Highlands, et découvrez comment organiser vos propres Jeux dans votre jardin !

Le festival viking de Largs

Largs Viking Festival battle reenactment.

Reconstitution d’une bataille au festival de Largs

Dans la petite ville portuaire de Largs sur la côte de l’Ayrshire se tient chaque année un festival commémorant la dernière grande bataille qui opposa les Écossais aux Vikings. Ce festival se déroule chaque année de fin août à début septembre depuis 1980 afin de préserver les liens de la ville avec son passé viking.

Venez vivre l’histoire à l’occasion du festival viking de Largs au travers de la saga de Hakon Hakonarson, qui fut roi de Norvège, des îles Orcades, Shetland et Hébrides, et découvrez comment il défendit son royaume face au roi Alexandre III d’Écosse.

Passez une journée en famille à la foire artisanale de Largs, au village viking, à son labyrinthe et plus encore. Vous pourrez également assister à différentes performances musiques ainsi qu’à une marche aux flambeaux clôturée par le brûlage d’un drakkar viking accompagné de feux d’artifice spectaculaires.

Apprenez-en davantage sur le festival viking de Largs.

St Andrew’s Day

Friends and families enjoy celebrating St Andrew on the streets of the town.

Amis et familles célèbrent la saint André dans les rues de la ville

Le jour de la Saint-André ou St Andrew’s Day est un jour férié depuis 2007 en Écosse. En effet, chaque l’année le 30 novembre, le pays célèbre son saint patron au travers d’événements en tous genres. Pourquoi cette journée est-elle si importante ? Comment Saint André est-il devenu le saint patron de l’Écosse ? Quel est le rapport entre saint André et la « croix de saint André » qui constitue le drapeau écossais ?

Commençons par quelques dates. Au XIe siècle, le festival païen d’Halloween était particulièrement important aux yeux de nombreux Écossais, car il rappelait avant tout aux agriculteurs de déplacer leur bétail dans les étables pour l’hiver. Le roi Malcolm III tenta de remplacer cette célébration païenne par une fête chrétienne en leur rappelant de mettre leur bétail au chaud un mois plus tard, le jour de la saint André.

Apôtre de Jésus, André fut livré au martyr sur une croix diagonale. Bien qu’il était l’un des saints les plus populaires, le jour de la saint André n’avait alors pas d’importance particulière en Écosse.

Il fallut attendre trois siècles et le déclenchement de la première guerre d’indépendance écossaise (1296-1328) pour que la noblesse écossaise choisisse saint André comme saint patron de leur nation en 1320. En effet, ce dernier avait gagné en popularité au cours des trois siècles précédents.

Passons maintenant au drapeau écossais. Vous savez peut-être qu’il s’agit de ce que l’on appelle une « croix de saint André », ou encore saltire en anglais. On pourrait donc naturellement en déduire qu’après avoir adopté André comme saint patron, les Écossais ont fait de sa croix leur drapeau et étendard qu’ils brandissaient pendant leurs guerres d’indépendance. Cependant, la réalité est un peu différente. La fameuse croix diagonale de saint André fit sa première apparition sur un étendard écossais en 1388 – bien après la fin de la première guerre d’indépendance – lors d’une escarmouche à Otterburn, à proximité de la frontière anglaise.

Depuis ses origines médiévales, le Jour de la Saint André a acquis un nouveau sens. D’un simple ersatz d’Halloween, il est aujourd’hui un jour férié célébré au travers de festivals et de ceilidhs traditionnels. Venez vivre cette journée unique et admirez les drapeaux écossais danser du haut de leurs mâts aux quatre coins du pays.

Malgré tous les efforts du roi Malcolm III pour supprimer ce festival païen de la mémoire des Écossais, Halloween demeure une journée spéciale en Écosse.

Découvrez quelques-unes des traditions insolites d’Halloween.

Apprenez-en davantage sur St Andrew’s Day et regardez notre vidéo consacrée à l’histoire de la Saint-André en Écosse.

Hogmanay

PyroCeltica who lead Edinburgh's Torchlight Procession down the Royal Mile.

PyroCeltica en tête du cortège de la marche aux flambeaux le long du Royal Mile

En Écosse, nous célébrons le réveillon du Nouvel An, excepté que nous l’appelons « Hogmanay ». L’origine du mot « Hogmanay » est incertaine. Cela dit, l’hypothèse la plus largement acceptée prétend qu’il aurait été introduit dans la langue scots au XVIe siècle via le terme normand « hoguignetes », qui désignait les cadeaux que l’on s’offrait lors de la nouvelle année, un terme lui-même dérivé du moyen français « aguillanneuf », qui signifie la même chose.

Concrètement, Hogmanay se célèbre au cours de spectaculaires festivals du feu ainsi que différentes traditions uniques, des ceilidhs, des feux d’artifice et des concerts. Hogmanay, c’est bien plus que l’équivalent écossais du Nouvel An : c’est un art de célébrer totalement unique. Mais d’où viennent ces traditions ?

En réalité, personne n’en est réellement certain. Néanmoins, nous avons quelques pistes sérieuses :

  • Hogmanay est un festival du feu qui marque un moment clé du calendrier. Il n’est pas exclusivement célébré en Écosse, mais également dans le nord de l’Angleterre.
  • Dans la culture celte, les festivals du feu célèbres les moments charnières du calendrier : Halloween et le début de l’automne, Beltane et l’arrivée du printemps, etc. Les peuples celtes allumaient des feux de joie afin de purifier symboliquement leur bétail et repousser les créatures et autres esprits maléfiques.
  • Aucun festival d’hiver celte n’est célébré sur les îles britanniques.
  • Hogmanay se tient pratiquement au même moment que Yule (Jól), le nouvel An des peuples scandinaves, qui n’est cependant pas un festival du feu.

En conclusion, que nous révèlent ces indices ? Et bien il existait au Moyen-Âge un royaume, la Northumbrie, qui s’étendait de la moitié nord de l’Angleterre actuelle (depuis le fleuve Humber, d’où le royaume tire son nom) jusqu’à l’estuaire de la Forth, au bord duquel se situe Édimbourg. Les habitants de ce royaume étaient Anglo-Saxons, Vikings, Celtes, et parlaient différents dialectes de vieil anglais.

Et lorsque les peoples se mélangent, il en va de même pour leur culture. Alors que les Vikings et autres peuples germaniques célébraient Yule, ils y inclurent des éléments des festivals celtes d’Halloween et du Beltane, qui constituent deux temps forts de leur calendrier.

First footer arrives on New Year's Day.

Le first footer arrive le premier jour de l’an

Le first footing est l’une des traditions viking que les Écossais ont adopté et pratiquent encore à l’heure actuelle. Dans la version la plus conservatrice, il faut qu’un homme aux cheveux foncés soit la première personne à vous rendre visite et passer le pas de votre porte (d’où le nom de cette tradition) le premier jour de l’an. L’implication étant qu’au Moyen-Âge, si un homme aux cheveux blonds pénétrait dans votre domicile, il s’agissait probablement d’un envahisseur Viking ! Regardez notre vidéo consacrée aux autres traditions insolites d’Hogmanay.

L’un des temps forts du réveillon écossais est l’impressionnant cortège aux flambeaux qui se déroule à Édimbourg dans la soirée du 30 décembre, ainsi qu’à Biggar (South Lanarkshire), à Combrie (Perth & Kinross) ainsi qu’à Stonehaven (Aberdeenshire) le jour d’Hogmanay.

Apprenez-en davantage sur Hogmanay.

Nous espérons que ces histoires sur l’origine des événements phares du calendrier écossais vous ont plu. Et sachez que ces événements reviendront de plus belle en 2022 ! Jetez un œil au programme des événements en Écosse ainsi qu’au calendrier annuel des événements, notamment ceux qui seront organisés dans le cadre de l’Année des Histoires 2022.

Amateur d’histoire écossaise ? Lisez votre article sur les épisodes fascinants de l’Histoire d’Écosse qui ont inspiré la série à succès Outlander.

 

Comments