Avis relatif au coronavirus (Covid-19). En raison de la situation actuelle liée au coronavirus et malgré les indications apparentes, certaines entreprises et attractions n'ont pas encore repris leur activité. Nous vous invitons par conséquent à consulter nos dernières recommandations en matière de déplacements et de réservations.

Le Blog

Contes écossais pour les enfants : les trois vaches rusées

Il était une fois trois vaches qui vivaient dans les Highlands d’Écosse : Petite vache, Moyenne vache et Grande vache. Ces trois vaches vivaient ensemble dans une jolie vallée, au bord d’un profond lac sombre.

La vallée était recouverte d’une épaisse couche d’herbe verdoyante, que les trois vaches adoraient brouter. Du matin au soir, elles engloutissaient d’énormes quantités d’herbe, comme de gros aspirateurs poilus.

Ces trois vaches étaient si gourmandes qu’elles eurent très vite fini de brouter chaque brin d’herbe de la vallée. L’endroit était devenu complètement désert.

Mais elles avaient encore faim.

De l’autre côté du lac, elles aperçurent une prairie recouverte de longues feuilles d’herbe qui se balançaient légèrement au gré du vent. Les trois vaches avaient l’eau à la bouche en pensant à toute cette délicieuse nourriture qui les attendait.

Il n’y avait qu’un seul chemin pour franchir le lac : traverser les ruines d’un ancien pont en pierre situé le long du lac.

Dans les profondeurs du lac vivait un kelpie, une créature légendaire terrifiante. Lui aussi avait très faim, et ce qu’il préférait manger par-dessus tout, c’était des vaches bien dodues.

Petite vache fut la première à rejoindre le pont. Soufflant sur la mèche de poils qui lui cachait la vue, elle posa très lentement un sabot, puis l’autre, sur les pavés en pierre du pont.

Petite vache s’efforçait d’avancer aussi lentement et silencieusement que possible, mais le bruit de ses sabots résonnait dans la vallée déserte.

Soudain, une grosse voix retentit sous le pont.

« En voilà une petite vache courageuse pour faire autant de vacarme. »

Le kelpie se dressa hors de l’eau : il était vêtu d’un long manteau d’algues lisses, ses yeux étaient d’un rouge intense, et ses dents étaient aussi pointues que des épées. Il s’éleva sur toute sa hauteur, bien au-dessus de Petite vache.

Les sabots tremblotants, Petite vache parvient à répondre d’une voix frêle : « Je suis désolée…Je n’essayais pas de faire un vacarme, mais seulement de brouter un peu d’herbe de l’autre côté du lac. »

Le kelpie se mit à rire. « Tais-toi, vachette. J’ai aussi faim, et tu seras mon dîner ! »

« Oh non », s’écria Petite vache. « Je ne suis qu’un enfant, pourquoi n’attendez-vous pas mon frère ? Il est beaucoup plus grand et savoureux que moi ! »

Quelques instants plus tard, le kelpie affamé replongea sous l’eau pour attendre son plat de résistance. Petite vache galopa à toute allure et rejoint la prairie située de l’autre côté du pont.

Les deux autres vaches aperçurent Petite vache brouter l’herbe verte au loin. Leur ventre se mit à gargouiller, et elles se léchèrent les babines. Elles aussi avaient hâte de goûter à cette herbe.

Moyenne vache prit la direction du pont et se décida à le franchir. Ses sabots de taille moyenne claquaient contre les pavés et résonnaient comme du tonnerre dans la vallée.

« En voilà une petite vache courageuse pour faire autant de vacarme », gronda le kelpie en surgissant à la surface de l’eau.

Moyenne vache s’arrêta brusquement devant la bouche béante du gigantesque kelpie.

« Je ne fais que suivre ma petite sœur », répondit-elle d’une petite voix, « pour pouvoir brouter l’herbe de l’autre côté du lac. »

Le kelpie émit un grognement. « Tais-toi, vachette. J’ai aussi faim, et tu seras mon dîner ! »

« Oh non, je ne pense pas que ça soit une bonne idée », répondit Moyenne vache. « Je ne suis pas assez grosse pour vous rassasier. Attendez que mon grand frère passe par là ! Il sera à la taille d’une grande bête comme vous. »

Le kelpie prit quelques instants pour réfléchir, avant de disparaître sous l’eau en se léchant les babines.

Avec un soupir de soulagement, Moyenne vache galopa à toute allure, parvint de l’autre côté du pont, et se mit à brouter l’herbe verte aux côtés de sa sœur Petite vache.

Grande vache n’attendait qu’une seule chose : traverser le pont et rejoindre son frère et sa sœur. La tête haute, cornes en avant, il s’élança sur le pont de pierre.

Le martèlement des énormes sabots de Grande vache contre les pavés du pont résonnait bruyamment dans la paisible vallée.

Comme un éclair, le kelpie surgit hors du lac et éclaboussa Grande vache.

« En voilà une petite vache courageuse pour faire autant de vacarme », gronda-t-il.

Grande vache ne bougea pas d’un poil et parla d’une voix claire et ferme : « Je suis Grande vache. Qui êtes-vous ? »

Le sourire du kelpie était terrifiant. « Je suis le kelpie de ce lac, grande vache. Un kelpie très affamé. Je t’ai attendu, et maintenant que tu es venue à moi, je vais te manger pour mon dîner ! »

Le kelpie sauta sur le pont et se mit à charger en direction de Grande vache, qui baissa la tête et chargea elle aussi vers le kelpie.

Ils s’entrechoquèrent au milieu du pont, et Grande vache coinça le kelpie entre ses cornes. Alors que le kelpie rugissait et se débattait de toutes ses forces, Grande vache le balança par-dessus le pont.

Le kelpie atterrit dans l’eau sombre du lac avec un grand « plouf ». Blessé, il sombra sous la surface, et on ne le revit plus jamais.

Grande vache secoua la tête pour enlever les algues qui avaient atterri sur ses cornes. La tête haute, elle franchit le pont et rejoignit son petit frère et sa petite sœur.

La vallée luxuriante regorgeait d’herbe verte, et du matin au soir, les trois vaches broutèrent et remplirent leur panse comme de gros aspirateurs poilus. Cependant, elles avaient retenu la leçon : après leur première journée de l’autre côté du pont, elles mangèrent uniquement ce dont elles avaient réellement besoin.

Ces trois vaches des Highlands rusées vécurent heureuses et savourèrent l’herbe de cette magnifique vallée, tout en gardant un œil ouvert en direction des eaux sombres du lac…

Découvrez d’autres activités amusantes dont vous pouvez profiter depuis chez vous :

Comments

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre déclaration de confidentialité et de cookies.