Le Blog

Bienvenue au circuit pittoresque de Snow Roads

Vue depuis le Devil’s Elbow, depuis « Connecting Contours » par Daniel Smith et Philip Zoechbauer à Spittal of Glenshee

S’étendant sur 145 kilomètres de sommets enneigés, de vallons escarpés, d’aventures en plein air, de cyclisme et de mets et boissons délicieux, le circuit pittoresque de Snow Roads est une synthèse des éléments les plus raffinés du parc national de Cairngorms. Traversant la partie est de ce paysage magnifique, le circuit doit son nom à la route publique la plus haute de Grande-Bretagne, et offre certains des paysages les plus sauvages et spectaculaires des Highlands. Vous y serez également invité à prendre votre temps pour vous imprégner de la vue, des villages et des attractions à proximité.

Alors si vous cherchez une alternative plus tranquille aux circuits de plus en plus fréquentés comme la North Coast 500, vous êtes au bon endroit. Voici un aperçu de ce qui vous attend sur l’un des secrets les mieux gardés de l’arsenal routier en Écosse.

1. Des paysages spectaculaires et bien plus encore

En tant que plus grand parc national du Royaume-Uni, avec une superficie d’environ 2 655 mètres carrés, le terme « spectaculaire » exprime à peine l’ampleur et la majesté de cette étendue qui s’étend à travers les Highlands d’Écosse et l’Aberdeenshire. Heureusement, le circuit de Snow Roads vous permet de découvrir la grandeur naturelle du lieu en une après-midi, si vous le souhaitez. D’une longueur de 145 kilomètres, il peut sembler relativement court par rapport à d’autres circuits qui traversent l’Écosse, mais il offre une quantité impressionnante de visites et d’activités en chemin.

On y trouve des distilleries de whisky dont celles de Balmenach et Royal Lochnagar; les châteaux dignes de contes de fée de Corgarff à la propriété privée de Sa Majesté, Balmoral, et même des destinations pour les sports d’hiver telles que la station de ski de Glenshee et The Lecht. Des sentiers en pente douce aux ruines hantées du puits de Lecht, en passant par les innombrables sentiers situés à l’intérieur et autour du centre de visiteurs Burn O’ Vat, le circuit de Snow Roads propose de nombreux détours courts et faciles à suivre au cours de votre périple.

La route de Corgaff à Crathie dans le parc national de Cairngorms

2. Un ciel impressionnant

La météo écossaise est peut-être la plus instable dans les Highlands. C’est particulièrement vrai sur la route empruntée par le circuit de Snow Roads, qui atteint une hauteur vertigineuse de 670 m au Cairnwell Pass. Parfois d’un bleu azur avec un soleil radieux qui se reflète sur les sommets enneigés, parfois turbulent et chargé de nuages maussades, quelle que soit la période de l’année, le ciel occupe une place centrale dans cette partie des Cairngorms. Même par temps de pluie, le circuit de Snow Roads réussit toujours à surprendre, des arcs-en-ciel soudains et éclatants surgissant de nulle part aux brumes atmosphériques qui drapent le paysage.

« Still »  d’Angus Ritchie près de Tomintoul. Le premier de trois points de vue spécialement conçus le long du circuit

3. Installations artistiques étonnantes et vues exceptionnelles

Frappantes et suscitant la réflexion, les aires de repos qui jalonnent le circuit panoramique de Snow Roads vous surprendront. Conçus par des architectes de renom, ces points de vue créés par l’homme proposent également des sculptures en plein air, cadrant admirablement les vastes vallées et les lointaines montagnes où elles s’intègrent parfaitement. Leur vue se découpant dans le décor naturel aussi dramatique est vraiment exceptionnelle. La première est Still (ci-dessus) d’Angus Ritchie. Arrêtez-vous, descendez de voiture et entrez en communion avec la nature.

« The Watchers » de John Kennedy à Corgarff. Les sièges mesurent plus de 2,2 mètres de hauteur et disposent d’une assise fabriquée à la main en mélèze écossais.

4. Asseyez-vous et détendez-vous

Comme nous l’avons déjà expliqué, le circuit de Snow Roads peut facilement être effectué en une journée de voiture. Il est également unique car il offre des espaces permettant aux visiteurs de s’asseoir correctement, de rester immobiles et de s’immerger complètement dans la splendeur environnante. Deux des installations du circuit, The Watchers de John Kennedy (ci-dessus) et Connecting Contours de Daniel Smith et Philip Zoechbauer, incorporent des sièges où vous pourrez lâcher le volant pour faire une pause et respirer l’air vivifiant de la montagne.

Le fleuve Dee depuis le Royal Bridge à Ballater

5. Allez-y doucement

Même s’il ne fait que 145 kilomètres, Snow Roads n’est pas un circuit que vous pourrez parcourir en toute simplicité. Les côtes raides, les sommets sans visibilité, les virages et courbes serrés et les routes à voie unique sont fréquents. Il est donc conseillé de ralentir et de conduire avec une prudence accrue. Adoptez un rythme lent, et prenez le temps nécessaire pour profiter des vues exceptionnelles et découvrir les différentes attractions situées le long du chemin. Vous pouvez même prolonger votre voyage d’un ou deux jours et partir à la découverte de ce coin moins connu du parc national de Cairngorms.

Panneau Photo panoramique de « Connecting Contours » au Devil’s Elbow, Glenshee

6. Points de vue prêts pour Instagram

Quelle que soit la direction que vous empruntiez, le circuit de Snow Roads révèle presque à chaque fois une vue imprenable digne d’une carte postale. Mais nous savons tous que le meilleur moyen de partager vos aventures est de prendre une photo Instagram avec votre smartphone. Prévue pour tous les instagrammeurs inconditionnels, la troisième et dernière installation, Connecting Contours, tout comme les autres points de vue, est dotée d’un support parfaitement situé où vous pourrez habilement positionner votre téléphone ou appareil photo et prendre un cliché envoûtant du tristement célèbre « Devil’s Elbow » donnant sur Glenshee. N’oubliez pas de tagger #snowroads. Le circuit dispose également de sa propre application, ajoutant une dimension supplémentaire à l’expérience Snow Roads.

Pont sur le Clunie Water à Braemar

7. Des villages dynamiques

Les villages pittoresques et les villes typiques des Highlands ne manquent pas le long de la route. Commençant à Blairgowrie et terminant à Grantown-on-Spey, le circuit traverse Tomintoul avant de plonger profondément dans le cœur de Royal Deeside, puis d’atteindre Braemar, Balmoral et Ballater le long du chemin. Promenez-vous dans ces élégantes villes géorgiennes et victoriennes avec leurs magasins indépendants, leurs pubs et restaurants, ainsi que leurs sites historiques. Les villes de Ballater et Braemar sont imprégnées de liens avec la royauté. Dans les deux villes, découvrez les nombreux magasins qui affichent fièrement un Royal Warrant les désignant fournisseurs de la reine, ou visitez Crathie Kirk, l’église que la famille royale vénère depuis des générations.

Vue depuis The Lecht sur la route de Tomintoul à Braemar dans le parc national de Cairngorms

8. Des randonnées sauvages

Le circuit de Snow Roads permet d’accéder à de nombreux itinéraires de randonnée excellents dans le parc. Tomintoul, par exemple, constitue un arrêt idéal si vous souhaitez visiter le domaine de Glenlivet, qui compte plus de 160 kilomètres de pistes cyclables et de sentiers de randonnée. Les randonneurs chevronnés pourront partir de Braemar pour explorer le sentier accidenté des bergers qui traverse le passage de Lairig Ghru pour rejoindre Glenmore et le Speyside. Le long du circuit, le point de départ, Blairgowrie, se trouve être également le point de départ et d’arrivée du circuit Cateran, un sentier balisé et circulaire de 103 kilomètres, qui traverse les montagnes autour de Glenshee, à la lisière sud du parc.

Découvrez d’autres sentiers de randonnée à emprunter depuis le circuit de Snow Roads.

Motocyclistes à Spittal of Glenshee

9. Défi cycliste

Cœurs fragiles s’abstenir… La route publique la plus haute de Grande-Bretagne et de longues portions en montée presque constante mettraient à l’épreuve même les cyclistes les plus résistants. Mais Snow Roads a beaucoup à offrir aux cyclistes. The Lecht, par exemple, peut constituer une pente difficile de Cockbridge jusqu’à la station de ski de Lecht, mais la vue depuis le sommet n’est tout simplement comparable à aucune autre piste cyclable en Grande-Bretagne. Il y a également des portions de la Deeside Way, que vous pourrez rejoindre à Ballater. Vous pourrez ensuite suivre l’itinéraire d’origine de l’ Old Royal Deeside Railway jusqu’à Aberdeen. Sinon, vous pouvez explorer la Speyside Way plus loin en passant par la saillie de 24 kilomètres qui va de Tomintoul au Morayshire et aux Grampians.

Découvrez davantage de circuits et de voyages en voiture en Écosse et rejoignez la communauté iKnow pour obtenir plus de conseils.

Comments

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.