COVID-19. Recherchez les lieux « Good to Go » (ouverts et sûrs). Ou vérifiez les dernières restrictions en place.

Le Blog

10 magnifiques villes historiques d’Écosse

Saviez-vous que l’Écosse possède une machine à remonter le temps ? Plusieurs même ! Visitez l’une de nos villes historiques et profitez de nombreuses attractions historiques, mais aussi contemporaines. Voici notre sélection de dix villes historiques écossaises où vous pourrez faire le plein de souvenirs.

D’ailleurs, si vous parvenez à visiter chacune d’entre elles, vous aurez véritablement traversé les différentes période de l’Histoire d’Écosse, du Néolithique à l’époque victorienne.

Kirkwall (Orcades)

The Ring of Brodgar - part of the Heart of Neolithic Orkney World Heritage Site

Le cercle de Brodgar (Orcades)

Ces 5000 dernières années, habitants des Orcades ont érigé des édifices et monuments spectaculaires. Kirkwall est un point de chute idéal pour partir à la découverte des (nombreux) sites néolithiques de l’archipel, tels que le cercle de Brodgar et le village néolithique de Skara Brae.

Découvrez une multitude de merveilles historiques. Imaginez-vous en train de vous promener aux abords des paysages naturels préhistoriques des Orcades : les plages de sable blanc vierges de Tresness, l’éperon d’érosion marine de North Gaulton Castle ou Berriedale Wood, la forêt la plus septentrionale du Royaume-Uni.

Ne manquez pas de vous installer confortablement au coin du feu (de tourbe) en écoutant les contes et histoires du folklore orcadien. Laissez-vous envoûter par les chandelles qui ornent la nef de la cathédrale Saint-Magnus, dans laquelle est enterré un ancien roi Viking, ou dégustez un verre de whisky à la distillerie de Highland Park.

Découvrez-en plus sur Kirkwall.

Cramond, Édimbourg et les Lothians

The concrete pyramids sometimes called dragons teeth were erected alongside the causeway during the Second World War to prevent enemy boats coming through the gap between Cramond and Cramond Island. It is important to keep an eye on the tide times as it is possible to get stranded on the island.

La chaussée de Cramond au coucher du soleil

Explorez les ruines d’anciennes casernes romaines entre les maisons blanchies à la chaux de cet ancien village de pêcheurs situé aux abords d’Édimbourg. Imaginez les légions romaines venus de terres lointains jusque dans ces contrées nordiques, en pique-niquant sur la plage de Cramond.

Découvrez ce qui rend cette région si unique : la rivière Almond et ses superbes cascades, les autres sites romains tels que le mur d’Antonin dans le West Lothian et par-delà, et bien évidemment la myriade d’attractions et d’événements qu’offre la capitale écossaise.

Explorez l’île à marée basse en traversant la chaussée de Cramond qui, lors de la Seconde Guerre mondiale, était jonchée de bunkers dissimulés destinés à protéger le port voisin de Rosyth. N’oubliez pas de vérifier l’horaire des marées avant d’organisez votre voyage à Cramond : elle monte plus vite que vous ne le pensez !

Découvrez-en plus sur Cramond.

Pitlochry (Perthshire)

A man practicing Yoga and Wellness at Loch Faskally

Un homme pratiquant le yoga près de Pitlochry

Bien avant que les Romains ne posent le pied en Écosse, il y avait plusieurs peuples qui ne parlaient ni le vieil anglais, ni le vieux scots, ni même le vieux gaélique. Ils parlaient le picte, une langue celtique proche du gallois. Ces peuples établirent des villages et campements, dont un grand nombre avaient pour suffixe Pit-, et érigèrent de spectaculaires monolithes.

Comme vous l’aurez peut-être compris, Pitlochry était l’un de ces villages. Et par ailleurs, c’est aux abords de cette petite ville que se dresse la Dunfallandy Stone, une pierre picte extraordinairement bien préservée, qui remonte approximativement à l’an 600 après J.-C. Au Scottish Crannog Centre situé à proximité, vous pourrez en apprendre plus sur le mode de vie des Pictes à l’Âge du fer.

Pitlochry offre un grand nombre d’activités telles que la pêche, la randonnée et le golf, mais également le saut à l’élastique et le VTT. Faites-vous choyer dans un hôtel spa, profitez d’activités bien-être comme les « bains de forêt », ou dégustez un whisky local à la distillerie de Blair Atholl.

Découvrez-en plus sur Pitlochry.

Melrose (Scottish Borders)

Suit of armour at Sir Walter Scott's 1800s baronial mansion

Une armure à l’Abbotsford House de Melrose

Melrose abrite l’une des quatre abbayes des Scottish Borders, la région frontalière de l’Angleterre. Il y a 800 ans, vous y auriez été réveillés par le son des cloches et les chants des moines en bure blanche. Explorez les ruines impressionnantes de l’abbaye et découvrez la tombe sous laquelle est enterré le cœur du roi Robert Bruce.

Parcourez les nombreux cafés et boutiques de l’artère commerçante (High Street) et jetez un œil au terrain de rugby où se tient le célèbre Melrose Sevens, un tournoi de renommée internationale qui remonte à 1883.

Ne manquez pas l’ancienne demeure de Sir Walter Scott à Abbotsford, où les abbés de Melrose avaient pour habitude de traverser le fleuve Tweed à gué (Abbotsford signifie littéralement « gué des abbés » en anglais). Admirez les nombreuses bibliothèques de Sir Walter Scott ainsi que ses autres collections, notamment un plastron de la bataille de Waterloo et un crucifix ayant appartenu à Marie Stuart.

Découvrez-en plus sur Melrose.

Largs (Ayrshire)

Largs Viking Festival battle reenactment marks the 1263 Battle of Largs, the last mainland battle between the Scots and Norse.

Reconstitution d’un affrontement entre un Écossais et un Viking à Largs

Mettez à l’honneur le passé viking de l’Écosse à l’occasion du Vikingar ! En 1263 près de Largs se déroula l’une des batailles les plus décisives entre les Vikings et les Écossais, à l’issue de laquelle l’Écosse reprit les contrôles de l’intégralité des îles Hébrides extérieures. La ville de Largs célèbre cette victoire lors de son festival viking.

Emmenez vos enfants au château de Kelburn, qui possède également un parc d’amusement et offre de nombreuses peintures murales et randonnées le long du littoral de l’Ayrshire, en passant par l’intriguant Pencil Monument. Avec son port de plaisance, la ville de Largs est une destination prisée des amateurs de bateau et de voile.

Partez à l’aventure au fil des îles : visitez l’île de Great Cumbrae depuis le port de Largs, l’île de Bute depuis le port de Skelmorlie (au nord de Largs), ou l’île d’Arran depuis le port d’Ardrossan au sud de Largs. N’oubliez pas de vérifier les horaires des ferries avant votre départ, étant donné que ceux-ci peuvent varier selon la saison.

Découvrez-en plus sur Largs.

Arbroath (Angus)

Arbroath Abbey from up high

L’abbaye d’Arbroath

Revivez un moment charnière de l’Histoire d’Écosse à l’abbaye d’Arbroath, où il y a peu plus de 700 ans, la noblesse écossaise rédigea la déclaration d’Arbroath. Ce document était adressé au pape Jean XXII et affirmait que Robert Bruce était l’unique véritable roi d’Écosse. Cette déclaration intervenait d’ailleurs en réaction au pape, qui avait questionné la légitimité de Robert Bruce à deux reprises au cours de la première guerre d’indépendance de l’Écosse.

Une fois que vous serez à Arbroath, il ne vous restera plus qu’à déguster son fameux smokie : il s’agit d’un aiglefin pêché en mer du Nord, qui est ensuite traditionnellement fumé (haddock) sur des copeaux de bois de chêne. Le smokie d’Arbroath est protégé dans toute la région, c’est donc le seul endroit au monde où vous pourrez vous en procurer.

Cette ville côtière est également le point de chute idéal pour partir à la découverte de la région environnante : l’Angus. Dundee, ville UNESCO du Design, se trouve à une demi-heure de route, de même que Kirriemuir, la ville où vit le jour J. M. Barrie, le créateur de Peter Pan.

Découvrez-en plus sur Arbroath.

St Andrews (Fife)

West Sands Beach and golf course, St Andrews

La plage de West Sands (St Andrews)

Les ruines de la cathédrale de St Andrews possède un charme mystérieux. D’ailleurs, on raconte que le fantôme bienveillant d’un moine arpenterait ses ruines et aideraient les visiteurs à gravir les escaliers de la St Rule’s Tower. En 1559, peu de temps après le début de la Réformation écossaise, une foule de Protestants pilla la cathédrale, dont les ruines furent laissées à l’abandon pendant les années qui s’ensuivirent. Cela dit, la ville a préservé un grand nombre de ses rues médiévales, de même que son université, qui remonte au début du XVe siècle.

Promenez-vous ou faites une course de char à voile sur la fameuse plage des West Sands, à l’ouest de la ville. Vous pouvez également parfaire vos techniques de golf sur l’emblématique Old Course, ou compléter vos connaissances de ce sport si écossais en faisant un tour au British Golf Museum.

Non loin de St Andrews, les familles pourront régaler leurs enfants au Craigtoun Country Park ou partir en balade le long du sentier côtier du Fife (Fife Coastal Path), l’un des nombreux itinéraires de randonnée historiques d’Écosse.

Découvrez-en plus sur St Andrews.

Braemar (Aberdeenshire)

Two hillwalkers and their dogs enjoy the Braemar countryside, The Cairngorms National Park.

Des randonneurs à Braemar (Aberdeenshire)

Vous en savez peut-être davantage sur la deuxième révolte jacobite en raison de ses conséquences dramatiques, ou bien du rôle de premier qu’a joué Bonnie Prince Charlie. Cependant, tout commença en 1715, lorsque le 6e comte de Mar hissa la bannière jacobite à Braemar, annonçant ainsi le soulèvement de la première révolte.

Visitez le château de Braemar remontant au XVIIe siècle, bâti par un autre comte de Mar, ou encore le château de Balmoral du XIXe siècle, qui fut acquis par la Reine Victoria et appartient encore aujourd’hui à la famille royale britannique. En réalité, Sa Majesté la Reine est également la présidente du rassemblement annuel de Braemar, qui ouvre les Jeux des Highlands de la ville.

Braemar est également la porte d’entrée orientale des plus hautes montagnes du parc national des Cairngorms, l’endroit rêvé pour les amateurs de randonnée, de cyclisme, de ski et d’observation des étoiles. Le fleuve voisin de Dee constitue par ailleurs l’un des meilleurs endroits du pays pour pêcher le saumon.

Découvrez-en plus sur Braemar.

New Lanark, Glasgow et la vallée de la Clyde

New Lanark Visitor Centre

Le centre d’accueil des visiteurs de New Lanark

En Écosse, l’ère industrielle commença par la construction de moulins à eau, tels que ceux qui se trouvent dans le village historique de New Lanark, qui a préservé ses filatures de coton du XVIIIe siècle. D’ailleurs, le dernier moulin du village a seulement mis un terme à son activité dans les années 1960.

Désormais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le village de New Lanark se situe sur les berges de la Clyde, près du « bourg royal » (Royal Burgh) de Lanark, des chutes de la Clyde, et à moins d’une heure de route de Glasgow, la première ville du pays.

Les amoureux de la nature auront peut-être la chance d’apercevoir des faucons pèlerins à la réserve naturelle des chutes de la Clyde. Vous pouvez d’ailleurs observer en direct les nids de faucons pèlerins, profiter de jeux et ateliers interactifs, ou parcourir les sentiers qui longent le fleuve.

Découvrez-en plus sur New Lanark.

Dumfries (Dumfries & Galloway)

The globe inn - frequented by the poet Robert Burns on the high street, Dumfries, Dumfries and Galloway.

La Globe Inn de Dumfries

Le sud de l’Écosse a vu renaître la culture, l’histoire et le tartan écossais au début du XIXe siècle, pendant la période romantique. Les œuvres de Walter Scott vous viennent probablement en tête, mais cette renaissance transparaît véritablement dans l’œuvre de Robert Burns, le poète national écossais, qui passa les dernières années de sa vie à Dumfries.

Apprenez-en davantage sur ce poète de talent en visitant le Robert Burns Centre, la ferme d’Ellisland (son ancienne maison), ou la Globe Inn, l’un de ses établissements de prédilection, où vous pourrez apercevoir sa chaise préférée ainsi que son écriture gravée dans l’un des carreaux en verre de l’auberge.

Promenez-vous le long du fleuve Nith, où Burns écrivit Tom o’ Shanter. Explorez la région du Galloway au travers de l’objectif de la chambre noire du musée de Dumfries. Imprégnez-vous de l’atmosphère que dégage l’église de Greyfriars, dans laquelle Robert Bruce assassina John Comyn, ou celle du château de Caerlaverock, un château rose triangulaire.

Découvrez-en plus sur Dumfries.

Lequel de ces sites historiques magiques vous inspirera lors de votre prochain voyage en Écosse ? Jetez un œil à notre sélection de 14 villes historiques d’Écosse incontournables ou de 8 villes et villages écossais jumelés pour plus d’idées d’inspiration !

 

Comments