Il existe tant d'îles en Écosse qu'il peut être difficile de savoir par où commencer. Choisir parmi toutes les activités à y faire est presque impossible, c'est pourquoi nous sommes là pour vous aider. Nous avons fait des recherches approfondies pour découvrir toute la diversité d'un voyage d'île en île et ainsi vous donner un aperçu des particularités de chaque archipel écossais et des activités uniques qu'ils ont à vous offrir.

Argyll

Tobermory
Tobermory, île de Mull

Connues pour :

Les îles d'Argyll à l'ouest de la côte écossaise sont très éclectiques : avec 25 îles habitées parmi lesquelles Jura et ses sommets vallonnés, Tiree et ses longues plages de sable et Mull avec son port de pêche animé à Tobermory, chaque île a une géographie qui lui est propre. Le meilleur moyen de profiter à fond de votre voyage est donc d'aller d'île en île : vous pourriez admirer les phoques sur la côte de Kerrera un jour et déguster du délicieux whisky de malt dans une distillerie sur l'île d'Islay le lendemain.

Un lieu idéal pour :

Vue des douves et du mur extérieur courbé des ruines du château de Rothesay.
Château de Rothesay, île de Bute

1. Découvrir une architecture historique

Les îles abritent certaines des ruines les plus impressionnantes d'Écosse, et le château de Rothesay sur l'île de Bute en est le parfait exemple. L'immense mur circulaire en grès donne une idée de la puissance passée de cette forteresse, bien qu'elle n'ait pas été assez forte pour empêcher le roi nordique Håkon IV de Norvège et ses hommes de l'envahir en 1230 et à nouveau en 1263 !

Vous pouvez vous rendre à Bute en train et en ferry en moins de deux heures depuis Glasgow et rejoindre d'autres îles depuis Bute en ferry via l'île principale d'Argyll.

2. Partir en randonnée

Vous aimez les défis ? Alors que les trois sommets de Rum Cuillin sur l'île de Rum sont moins élevés que les célèbres munros écossais y marcher reste tout aussi revigorant, avec des vues spectaculaires et un sentiment de réussite enivrant. À partir du château de Kinloch, la crête peut être parcourue par des randonneurs aguerris en une journée. Il faudra crapahuter un peu dans des passages difficiles, mais la vue sur les îles d'Eigg et de Skye vaut le détour. Si ça vous semble trop compliqué, l'île propose également d'autres randonnées spectaculaires plus faciles.

Les Hébrides extérieures

Un couple admire les menhirs de Calanais qui les surplombent.
Les menhirs de Calanais, Lewis

Connues pour :

Être une terre sauvage de l'ouest au bord de l'océan Atlantique. Les Hébrides extérieures sont le lieu idéal pour réfléchir tranquillement, profiter des paysages accidentés et avoir un aperçu rare de la vie insulaire traditionnelle en Écosse. Vous pourrez y admirer la vie sauvage, vous détendre sur de magnifiques plages de sable désertes et prendre un bon bol d'air frais, mais elles sont également parfaites pour partir à l'aventure. C'est le paradis des amateurs de kayak, de planche à voile, de randonnée ou de cyclisme. Et il existe aussi une pléthore de sites historiques à explorer, comme les menhirs de Calanais. Sans oublier les fruits de mer et produits fermiers frais qui sont un délice à ne pas manquer.

Un lieu idéal pour :

Liniclate beach
La plage de Liniclate Beach, Benbecula

1. Le cyclisme longue distance

Imaginez : vous, votre vélo et la route à perte de vue sur The Hebridean Way, un circuit de 297 km qui passe par 10 îles éblouissantes dans les Hébrides extérieures. Admirez les sites historiques et magnifiques plages de l'île alors que vous pédalez entre Vatersay et Harris. Suivant d'abord la National Cycle Route 780, le circuit est rapidement complété par un itinéraire piéton officiel, donc les adeptes de la marche n'ont pas d'excuses pour manquer ce voyage palpitant.

2. Observer les oiseaux

Balranald sur l'île de North Uist est un lieu remarquable pour observer les oiseaux, la vie sauvage et la magnifique faune de l'île. Cherchez les vanneaux et les bruants proyers lors de vos promenades sur les plages, les marais et les dunes de sable. Toutes sortes d'oiseaux migrateurs passent par Balranald au printemps et la réserve accueille des bernaches nonnettes venues du Groenland pour échapper au froid arctique en automne.

Il est possible de se rendre sur North Uist en ferry depuis Uig sur l'île de Skye ou via la chaussée à Berneray dans les Hébrides extérieures.

Les Shetland



Gaada Stack - Un pilier rocheux en forme d'arche naturelle avec trois pieds.
Le Gaada Stack, Da Ristie, Foula

Connues pour :

La chaîne insulaire la plus septentrionale d'Écosse, les Shetland évoque un monde imaginaire. Célèbre pour la richesse de son patrimoine nordique, ses merveilles historiques tels les vestiges préhistoriques de Jarlshof et ses paysages à couper le souffle, l'île possède également un héritage culturel sans pareil.

Les temps forts saisonniers comprennent les falaises marines de la réserve naturelle nationale d'Hermaness, qui prennent vie au printemps et en été avec des milliers d'oiseaux marins, et le phénomène naturel des aurores boréales, que vous pourrez admirer en hiver. Sans parler des nombreux festivals tout au long de l'année, de Fiddle Frenzy en août à la semaine de la laine des Shetland en octobre, sans oublier la célèbre fête du feu d’Up Helly Aa en janvier.



Deux loutres jouent sur des algues au bord de l'eau.
Île de Yell. © Neil McIntyre

Un lieu idéal pour :

1. Voir des loutres

Ces petites créatures sont indéniablement adorables et très photogéniques, mais il faut d'abord les trouver ! Heureusement, sur l'île de Yell, la plus grande île du nord des Shetland, vos chances d'apercevoir des loutres sont élevées : elle est considérée comme l'un des meilleurs endroits d'Europe pour les observer. La loutre d'Europe adore le littoral tourbeux et bas de Yell, où elle est souvent vue en train de chasser son prochain repas. Et gardez l'œil ouvert, vous pourriez également voir des phoques et des marsouins communs au large de l'île.

Pour vous rendre à Yell, vous pouvez prendre le ferry avec votre voiture depuis Toft sur l'île Mainland des Shetland jusqu'à Ulsta en vingt minutes.

2. Le tricot Fair Isle

Les Shetland ont un patrimoine riche lorsqu'il s'agit de fabrication de textile, et c'est loin d'être dépassé ! Pourquoi ne pas vous rendre sur l'île même qui donne son nom au motif de tricot Fair Isle, et tenter de le reproduire ? Ou contentez-vous d'admirer les artisans travailler sur ces motifs complexes. Fair Isle est une petite île à mi-chemin entre les Orcades et les Shetland, avec une culture qui lui est propre. Attirant autant les amateurs d'oiseaux que les artistes, ce lieu est une source d'inspiration avec des falaises spectaculaires et une flore exceptionnelle.

Vous pouvez rejoindre Fair Isle en ferry depuis Grutness Pier à la pointe sud des Shetland et une fois toutes les deux semaines (uniquement en été) depuis Lerwick, ou en avion.

Les Orcades

Old Man of Hoy
Old Man of Hoy, île d'Hoy

Connues pour :

Les Orcades sont aussi caractéristiques que l'accent chantant des Orcadiens. Dès votre arrivée, vous vous retrouverez bercé par le rythme de vie calme de l'île si facilement que vous ne voudrez plus repartir. Il y a tellement de lieux historiques le long de la route qu'un voyage aux Orcades pourrait être entièrement dédié aux anciens cairns comme Maeshowe, aux menhirs surprenants comme le Ring of Brodgar et aux vestiges des brochs et logements traditionnels comme le dédale de Skara Brae.

Mais si les plages de sable fin, les immenses piliers rocheux et le littoral à perte de vue sont plus votre tasse de thé, alors le chapelet d'îles a tout ce qu'il vous faut.

Un lieu idéal pour :  

Divers, Churchill Barrier N°3
Churchill Barrier n°3, les Orcades

1. Plonger

Les Orcades sont composées de plus de 70 îles. Ce qui signifie que des centaines de kilomètres d'eaux côtières n'attendent qu'à être explorées. Les Orcades étaient un lieu de mouillage naval lors des deux Guerres mondiales et ses eaux abritent de nombreuses épaves de bateaux. Aux Churchill Barriers, les bateaux étaient intentionnellement coulés pour empêcher les ennemis d'entrer dans Scapa Flow entre l'île de Mainland dans les Orcades et South Ronaldsay. Les eaux incroyablement claires offrent des conditions idéales pour les plongeurs débutants et l'île propose de nombreux cours de plongée, promenades en bateau et plongées guidées accessibles à tous.

2. Découvrir l'histoire en temps de guerre

L'île d'Hoy au sud-ouest de l'île Mainland des Orcades est connue pour son « old man », un pilier rocheux marin qui s'élève à 137 m, mais saviez-vous qu'on y trouve aussi le centre d'accueil et le musée de Scapa Flow ? Ouvert de mars à octobre, ce musée gratuit est basé dans une ancienne station de pompage de pétrole sur la base navale de Lyness et retrace le rôle important qu'elle a occupé pour la flotte britannique à travers l'histoire, en particulier lors des deux Guerres mondiales. Suivez le Lyness Wartime Trail pour visiter plus de lieux réquisitionnés en temps de guerre.