Les désignations de cet itinéraire

Map of Central West Scotland

Comment se rendre dans l’ouest de l’Écosse

L’ouest de l’Écosse est très facilement accessible. Vous pouvez prendre un train depuis un grand nombre de gares du Royaume-Uni et rejoindre celle de Glasgow Queen Street ou de Glasgow Central. De là, vous pourrez explorer l’ouest de l’Écosse en train, en bus, en car ou dans le confort d’une voiture de location.

Si vous louez une voiture, nous vous recommandons d’opter pour un modèle électrique. Vous pourrez la récupérer à Glasgow avant de partir pour un road trip écoresponsable à travers l’ouest de l’Écosse.

L’aéroport de Glasgow dessert plus de destinations écossaises que n’importe quel autre aéroport et offre des correspondances vers et depuis un large éventail de destinations à travers le Royaume-Uni et l’Irlande. C’est également le plus grand centre de charters long-courriers d’Écosse, avec plus de 100 destinations dans le monde entier, notamment en Europe, en Amérique du Nord, dans les Caraïbes et au Moyen-Orient.

Grâce aux liaisons avec les aéroports de Londres (notamment Gatwick et Heathrow), il n’a jamais été aussi simple de se rendre au Royaume-Uni et de prendre un vol direct pour Glasgow.

Obtenez plus de renseignements et de conseils sur les voyages à Glasgow et dans la vallée de la Clyde.

Glasgow, ville UNESCO de musique

Par où commencer ?

Première ville d’Écosse par sa taille et sa population, Glasgow est célèbre pour ses attractions touristiques de renommée internationale, son architecture impressionnante, ses vastes parcs et jardins publics, sa vie nocturne animée et son offre gastronomique multiculturelle. Malgré sa taille, il est étonnamment facile de se déplacer à Glasgow : la ville possède son propre métro, un vaste réseau de bus et des location de vélos en libre-service.

Pourquoi ne pas commencer par le centre-ville, George Square, et planifier votre itinéraire dans cette ville étonnante ? C’est également le point de départ du City Sightseeing Bus Tour, un bus à impériale qui vous emmène au fil des principales attractions et vous permet de monter et descendre à n’importe quel arrêt toute la journée.

Les quartiers où vous pouvez vous baser :

  • Merchant City
  • Finnieston
  • Kelvingrove
  • Dennistoun

Pourquoi Glasgow est-elle spéciale ?

Glasgow est populaire depuis longtemps pour ses pubs et ses clubs animés. Cela dit, l’un des réels points forts de la ville est sa légendaire scène musicale, considérée comme l’une des plus grandes et des plus vivantes au monde. Des vastes salles comme l’OVO Hydro aux lieux sacrés comme le King Tut’s Wah Wah Hut, Glasgow est une étape essentielle de la tournée de tous les artistes majeurs et étoiles montantes du monde, ainsi qu’un lieu de rodage pour les musiciens inconnus. Remplie de salles de concert de toutes formes et de toutes tailles, d’académies et d’institutions musicales prestigieuses et de magasins de disques indépendants, avec des musiciens de rue à chaque coin de rue ou presque, la musique résonne dans toute la ville comme nulle part ailleurs.

Saviez-vous que Glasgow accueille parfois jusqu’à 130 spectacles en une semaine ?

Catégorie de désignation

Ville UNESCO de musique

Durée de séjour recommandée

Au moins 2 jours

Que faire de votre séjour ?

Activités

Glasgow Music City Tours

La journaliste musicale Fiona Shepherd assiste à des concerts et écrit à leur sujet depuis plus de 30 ans. Rejoignez-la ou l’un de ses collègues guides pour une visite à pied retraçant l’évolution de la légendaire scène musicale de Glasgow. Suivez les traces des groupes, DJ et autres artistes emblématiques qui ont laissé leur empreinte à Glasgow et pénétrez dans des lieux légendaires comme le Barrowland Ballroom et le Britannia Panopticon Music Hall, le plus ancien music-hall encore existant au monde.

Plus d’infos sur Glasgow Music City Tours.

Le musée du peuple

Situé à Glasgow Green, le plus ancien parc de la ville, le musée du peuple (People’s Palace) est un musée impressionnant qui retrace l’histoire humaine de Glasgow, du milieu du XVIIIe siècle à nos jours, à travers des objets fascinants et des installations imaginatives et familiales. Construit au XIXe siècle, le palais était à l’origine un centre culturel pour les habitants du quartier pauvre de l’East End.

Visitez le musée du peuple.

Some Great Reward

Situé près du Queen’s Park dans le quartier de Southside, Some Great Reward est l’un des magasins de vinyles fétiches de la ville. Impossible à manquer avec sa façade rose et violette, ce disquaire et café tire son nom d’un album classique du groupe Depeche Mode. Parcourez une collection impressionnante de vinyles, y compris les dernières nouveautés, et savourez une tasse de café local accompagnée d’une friandise végane faite maison.

Découvrez plus de disquaires à Glasgow.

King Tut’s Wah Wah Hut

Depuis qu’il a ouvert ses portes en 1990, le King Tut’s a été un rite de passage pour les groupes indépendants en route vers la célébrité du rock. The Verve, Pulp, Radiohead et Manic Street Preachers y ont tous donné des concerts qui ont façonné leur carrière. C’est également là qu’Oasis a été découvert et signé son premier contrat !

Des décennies plus tard, il reste une plateforme de référence, dédiée à la mise en valeur des talents émergents comme des artistes établis.

Plus d’infos sur King Tut’s.

The Glasgow Royal Concert Hall

Cette élégante salle de concert de 2 000 places est située au cœur de cette ville musicale. Elle accueille régulièrement un éventail étincelant de superstars de la pop et du rock, ainsi que certains des artistes classiques les plus acclamés au monde. C’est également le siège de l’orchestre national écossais (le RSNO), et vous pouvez profiter d’une série de concerts plus petits et plus intimes dans le City of Music Studio et dans une série d’espaces détente.

Depuis son ouverture en 2015, le nouvel auditorium du lieu, doté d’une acoustique de pointe, est devenu l’un des espaces les plus passionnants de la ville pour les interprètes et les artistes.

Parmi les Glasgow Concert Hall figurent le Royal Concert Hall, ainsi que le Old Fruitmarket et les City Halls qui, ensemble, offrent un cadre traditionnel pour tous types de musique.

Apprenez-en davantage sur le Glasgow Royal Concert Hall et d’autres salles de concert à Glasgow.

Itinéraire des fresques murales du centre-ville

Explorez les ruelles et les allées de la plus grande ville d’Écosse et découvrez d’incroyables peintures murales réalisées par ses résidents de talent. Conçu pour revitaliser les coins oubliés de la ville, l’itinéraire des fresques murales du centre-ville de Glasgow (City Mural Trail) rassemble des œuvres d’art publiques qui suscitent la réflexion et exposent les visiteurs à découvrir Glasgow sous un autre jour, qu’ils n’auraient peut-être pas découvert en d’autres circonstances.

Plus d’infos sur l’itinéraire des fresques murales du centre-ville de Glasgow.

Òran Mór

Situé à l’intérieur d’une imposante église reconvertie avec une flèche dans le quartier branché de la West End, Òran Mór possède un magnifique auditorium à l’étage avec une peinture murale réalisée par le célèbre artiste et auteur Alasdair Grey. La plupart des concerts ont lieu dans le sous-sol intimiste, aux allures de crypte, qui sert également de boîte de nuit et de lieu de déjeuner confortable pendant la journée.

En savoir plus sur Òran Mór.

L’OVO Hydro

Avec sa capacité de 14 500 places et ses installations ultramodernes, l’OVO Hydro est devenu l’une des cinq salles de concert les plus fréquentées au monde. Assister à un événement ici est une expérience unique en raison de la forme de l’arène, qui crée une atmosphère vraiment intime enveloppant l’ensemble de son public. L’OVO Hydro et l’Armadillo voisin ont tous deux été conçus par les architectes de renommée mondiale Foster and Partners et sont devenus indissociables du paysage urbain de Glasgow.

Jetez un œil au calendrier des événements à l’OVO Hydro.

Événements et festivals de musique

Glasgow est le théâtre d’une multitude de festivals de musique couvrant pratiquement tous les genres imaginables. Que vous soyez un adepte de la musique folklorique traditionnelle écossaise ou que vous soyez adeptes des soirées de jazz, il y en a pour tous les goûts musicaux ! Parmi les festivals, citons Celtic Connections, le festival international de jazz de Glasgow, Piping Live!, les championnats internationaux de corps de cornemuses, le festival TRNSMT, les Glasgow Summer Sessions, Summer Nights at the Bandstand, etc.

Découvrez plus d’événements et de festivals de musique à Glasgow.

La vie nocturne à Glasgow

La musique de Glasgow se poursuit jusque tard dans la nuit, dans des clubs tels que le Sub Club et la Berkeley Suite qui font fureur chaque semaine auprès des amateurs de musique. Le SWG3 a été salué comme mettant Glasgow sur un pied d’égalité avec des villes comme Berlin et New York.

Jetez un œil à cet article du Guardian pour avoir un aperçu de la vie nocturne à Glasgow.

Se restaurer

L’offre gastronomique de Glasgow est sans égal. Avec des cafés, des bars et des restaurants à chaque coin de rue, allant des plats véganes à la cuisine internationale, il y a de quoi satisfaire tous les palais.

Se loger

Après avoir exploré tout ce que la ville a à offrir, détendez-vous dans l’un de ses nombreux hébergements de qualité. Des hôtels haut de gamme aux maisons d’hôtes de caractère, en passant par les appartements indépendants, vous avez l’embarras du choix.

Se promener dans les environs

Glasgow regorge de belles promenades et d’endroits où se promener. Avec plus de 90 parcs et jardins, il n’est pas étonnant que le nom de la ville soit probablement dérivé du mot gaélique Glaschu, qui signifie littéralement « lieu vert ».

Explorez le parc de Kelvingrove dans la West End et admirez les superbes jardins botaniques, qui abritent le palais Kibble, une serre victorienne dotée d’une vaste collection de plantes tropicales. Dans l’East End se trouve Glasgow Green, le plus ancien parc de la ville, qui accueille le championnat mondial des corps de cornemuses. À la périphérie sud de la ville se trouve le Pollok Country Park, le seul parc paysager de la ville qui abrite un troupeau de vache des Highlands !

Le saviez-vous ?

Glasgow a introduit la toute première zone à faibles émissions d’Écosse en 2018 : la zone actuelle couvre tous les bus de service locaux, tandis que la deuxième phase s’appliquera à tous les véhicules.

First Bus Glasgow s’est engagé à mettre en service 126 nouveaux bus électriques d’ici mars 2023.

Infos complémentaires

Désignation UNESCO

Glasgow, ville UNESCO de musique People Make Glasgow

Visiter les environs

Glasgow iCentre de Glasgow

New Lanark, site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Par où commencer ?

Le site primé de New Lanark, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, fait revivre l’histoire captivante de ce village de filatures de coton du XVIIIe siècle, alimenté par le fleuve Clyde. Les visiteurs du monde entier sont invités à y faire un saut dans le passé et à découvrir les aspects de la vie moderne et les avancées sociales qui y ont vu le jour et que nous considérons aujourd’hui comme acquises.

Des maisons conçues pour les travailleurs, qui établiront la norme des conditions de vie pour les siècles à venir, à la toute première école maternelle au monde, New Lanark est une capsule temporelle d’une communauté à l’avant-garde de certains des plus grands changements sociaux et industriels en Europe.

Voici quelques suggestions de villes et villages où vous baser :

Pourquoi New Lanark est-il spécial ?

Le village de New Lanark, remontant au XVIIIe siècle, a été créé par David Dale (un banquier et entrepreneur de Glasgow) et fut ensuit développé par son gendre, le philanthrope et réformateur social Robert Owen. Il est devenu un modèle mondialement reconnu de ce que pourrait être un environnement de travail et de vie idéal pour les travailleurs et leurs familles. Inspiré par les valeurs progressistes du siècle des Lumières, New Lanark avait pour mission de montrer qu’au lieu d’entraver la productivité industrielle, la priorité accordée au bien-être et à l’avancement de la classe ouvrière pouvait au contraire l’améliorer.

New Lanark présentait un nouveau modèle progressiste de communauté, et bon nombre des idées et initiatives développées ici sont aujourd’hui des fondements de nos sociétés contemporaines, de l’urbanisme à l’éducation gratuite, en passant par la sécurité sociale et même l’éclairage public.

Catégorie de désignation

Site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Durée de séjour recommandée

Au moins 2 jours

Que faire de votre séjour ?

Activités

Centre d’accueil des visiteurs de New Lanark

Annie McLeod Experience

Explorez les nombreuses attractions et zones d’exposition du centre d’accueil des visiteurs de New Lanark avec un « billet passeport », en commençant votre visite par l’Annie McLeod Experience. Asseyez-vous dans votre nacelle motorisée et écoutez l’histoire d’une fille de moulin nommée Annie, datant de 1820, qui apparaîtra devant vous et vous racontera son quotidien à New Lanark.

People & Cotton Experience

Cette exposition explore la production et les conditions de travail dans l’industrie du coton, des champs de coton d’Amérique aux usines bruyantes de la Grande-Bretagne des XVIIIe et XIXe siècles. Admirez les machines textiles du XIXe siècle en action, filant aujourd’hui du fil de laine.

Tenement Through Time

Cette exposition innovante et interactive explore la vie dans les tenements de New Lanark entre 1881 et 1971 et l’importance de ce tenement unique et intact, connu sous le nom de Museum Stair.

Salle de classe historique

Robert Owen pensait que l’éducation était le meilleur moyen de réaliser une réforme sociale. Il a créé la première école maternelle du monde, dotée d’un système éducatif complet pour les enfants. Dans la salle de classe historique, vous pourrez découvrir à quoi ressemblait l’intérieur d’une école à l’époque, et les enfants pourront même se déguiser en Annie McLeod !

Roof Garden

S’étendant sur plus de 830 mètres carrés au-dessus des bâtiments du moulin, le roof garden est le plus grand de son genre en Écosse. Il est ouvert toute l’année et offre une vue imprenable sur le paysage naturel environnant et le village historique.

The Mill Café and Shop
En 1811, les moulins ont filé suffisamment de coton pour faire 2,5 fois le tour du monde ! Aujourd’hui, New Lanark produit toujours des textiles, mais pas dans les mêmes proportions. Le site continue de filer sa propre laine, que vous pouvez d’ailleurs acheter dans la boutique. De délicieuses glaces sont également préparées sur place et vous pouvez les déguster dans le café après avoir fait le tour des friandises et des jouets rétro.

Vous pouvez également vous arrêter pour manger un morceau au New Lanark Café ou au Mill Hotel ou vous rendre dans la ville voisine de Lanark pour d’autres options de restauration.

Le saviez-vous ? En 2019, New Lanark a lancé le premier tartan biologique au monde. La collection exclusive comprend des jetés, des sacs, des porte-monnaie et des coussins.

Autre activités et lieux d’intérêt

Ne partez pas sans avoir goûté à la délicieuse New Lanark Ice Cream. Vous pouvez également opter pour des sorbets sans produits laitiers. Ces deux produits sont parfaits pour terminer votre journée à New Lanark, qu’il pleuve ou qu’il vente, et surtout pour admirer les magnifiques chutes.

Consultez un plan de New Lanark.

Plus d’infos sur le centre d’accueil des visiteurs de New Lanark.

Centre d’accueil des visiteurs et réserve naturelle SWT des chutes de la Clyde

Les chutes de la Clyde n’ont pas seulement alimenté l’industrie du coton de la région au fil des siècles. Elles abritent également un habitat naturel unique où prospèrent de nombreuses espèces végétales et animales telles que les blaireaux et les martins-pêcheurs. Découvrez-en plus dans ce centre d’accueil qui propose des jeux interactifs et des expositions conçues pour ravir les jeunes enfants avec des informations sur l’environnement naturel et ses nombreuses espèces.

La promenade balisée au départ de New Lanark vous fait passer par les cascades de Dundaff Linn, Corra Linn et Bonnington Linn sur un parcours de près de 5 kilomètres. Il existe également un itinéraire historique ainsi qu’un itinéraire à la découverte des animaux des bois ouverts toute l’année.

Des promenades à la découverte des blaireaux et des chauves-souris, menées par des gardes-forestiers du Scottish Wildlife Trust (SWT), sont organisées tout au long de l’année.

Dundaff Linn

Dundaff Linn est la chute d’eau la plus proche du village de New Lanark et la raison pour laquelle il y fut établi à l’origine. Lorsque David Dale voulut construire un nouveau moulin, il chercha un site qui pouvait alimenter les machines. Par ailleurs, les chutes étaient déjà une attraction touristique établie au XVIIIe siècle.

En savoir plus sur le centre d’accueil des visiteurs et la réserve naturelle SWT des chutes de la Clyde.

Le lieu de naissance de David Livingstone

Fraîchement inauguré en 2021, ce musée retrace la vie de David Livingstone, le missionnaire et explorateur écossais qui a voyagé de Blantyre en Écosse jusqu’en Afrique centrale et australe. Plongez dans les présentations interactives de l’exposition, écoutez les communautés et les personnes qui ont joué un rôle dans sa vie, et explorez un parc de 4,5 hectares, des sentiers nature, des sculptures et un parc de jeux inspiré d’un bateau à vapeur.

Visitez le lieu de naissance de David Livingstone.

Se loger

Le New Lanark Mill Hotel vous offre la rare chance de séjourner dans un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans cet étonnant bâtiment du XVIIIe
siècle reconverti en moulin. Profitez d’une vue imprenable sur la Clyde ainsi que d’une gamme d’installations ultramodernes, dont une piscine de 16 mètres et un hammam. Savourez les délicieux plats servis dans le Mill One Restaurant
de l’hôtel avant de terminer la journée en prenant un verre au Falls Bar. Un superbe hébergement indépendant est disponible à côté de l’hôtel dans huit cottages indépendants baptisés The Waterhouses.

Le New Lanark Wee Row Hostel se trouve également sur le site et propose un hébergement économique de qualité dans un bâtiment historique. L’auberge propose plusieurs types de chambres avec salle de bains, une cuisine indépendante bien équipée et une salle à manger confortable.

Se promener dans les environs

New Lanark est niché dans la vallée verdoyante de la Clyde, dans le centre de l’Écosse, à moins d’une heure de Glasgow et d’Édimbourg en voiture, et bénéficie de liaisons faciles avec les transports publics par car, train et bus.

Les environs de New Lanark se prêtent aux promenades, avec leurs chutes d’eau spectaculaires, leurs promenades pittoresques dans les bois et leur faune foisonnante. Suivez l’itinéraire de randonnée des chutes de la Clyde, qui part du site du patrimoine et traverse différentes cascades, dont les magnifiques Cora Linn et Dundaff Linn, en montant dans une gorge boisée avant de descendre à travers des champs vallonnés et des bois paisibles.

Le Clyde Walkway vous emmène sur environ 65 kilomètres de Glasgow à Lanark. Il s’agit d’un itinéraire balisé à faible altitude sur des sentiers bien définis, qui ne s’élève pas à plus de 200 m et convient donc aux marcheurs de tous âges et de toutes capacités.

Infos complémentaires

Désignation UNESCO

New Lanark

Visiter la région

Glasgow et la vallée de la Clyde iCentre de Glasgow

Aux frontières de l’Empire romain : le mur d’Antonin, site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Par où commencer ?

Le mur d’Antonin a marqué la frontière nord de l’Empire romain au deuxième siècle de notre ère. S’étendant sur 60 km d’une côte à l’autre, cette puissante fortification a été construite sur ordre de l’empereur Antonin le Pieux en 142 après J.-C.

Il faisait partie du « Limes romain », le périmètre extérieur de l’Empire romain qui s’étendait sur 5 000 km depuis la côte atlantique de la Grande-Bretagne, en passant par l’Europe et au-delà, jusqu’au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord.

La partie écossaise de la frontière s’étend sur la ceinture centrale de l’Écosse, depuis Old Kilpatrick sur l’estuaire de la Clyde jusqu’à Bo’ness sur l’estuaire de la Forth. Bien qu’une grande partie de cette frontière traverse aujourd’hui des propriétés privées, vous pouvez admirer ses vestiges les mieux préservés dans de nombreux endroits accessibles au public. Lorsqu’elle était en service, cette infrastructure militaire sophistiquée était bordée de 17 forts, occupés par 7 000 soldats, et servait de lien vital de défense et de communication pour les Romains.

Voici quelques villes et villages où vous baser :

Pourquoi le mur d’Antonin est-il spécial ?

Bien que construit principalement pour la défense, le mur était une construction très élaborée qui s’appuyait sur des centaines d’années d’expérience en ingénierie romaine. Il a été entièrement construit, habité et abandonné en une seule génération, ce qui n’est pas un mince exploit compte tenu de sa taille.

Les Romains ont travaillé à grande échelle et n’ont pas cherché à dissimuler leur présence, ce que nous pouvons constater aujourd’hui par le biais des traces des bains de pierre, du chauffage par le sol, de la voirie militaire et des ouvrages de terre.

Les troupes qui l’ont construit ont laissé derrière elles la gamme la plus complète et la plus spectaculaire de « dalles de distance » que l’on puisse trouver à la frontière, racontant des histoires de batailles, de pouvoir et de croyances religieuses.

Le mur n’abritait pas seulement les soldats, mais aussi leurs familles, des marchands et d’autres civils venus des quatre coins de l’Empire : pas seulement d’Italie, mais aussi de Syrie, des Pays-Bas, de Bulgarie et d’Allemagne.

Nous savons même qu’ils ont réussi à maintenir un degré impressionnant de contact avec le reste de l’Empire ; des artefacts trouvés sur le mur et aujourd’hui exposés au Hunterian Museum de Glasgow et au musée national d’Écosse à Édimbourg révèlent que du vin et des poteries étaient importés de France, et que de l’huile d’olive et des figues étaient acheminées au nord par bateau, offrant aux soldats expatriés dans ces contrées lointaines un bout de leur partie.

Catégorie de désignation

Site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Durée de séjour recommandée

Au moins 2 jours

Que faire de votre séjour ?

Activités

Le Hunterian Museum

Visitez la galerie permanente intitulée The Antonine Wall: Rome’s Final Frontier, qui présente une étonnante collection de dalles de distance sculptées et d’autres artefacts romains récupérés sur le mur.

Plus d’infos sur le Hunterian Museum.

Visites guidées du mur d’Antonin

L’une des meilleures façons de découvrir le mur d’Antonin est d’en faire une visite guidée avec l’un des guides compétents du site. Tout au long de l’année, des événements sont organisés sur les différents sites du mur, dont le château de Rough et le parc de Callendar.

Plus d’infos sur les visites guidées et les événements sur mur d’Antonin.

Le château de Rough

Le château de Rough était l’un des 16 forts qui bordaient autrefois le mur d’Antonin. Le plus petit mais le mieux préservé des forts, les visiteurs peuvent clairement distinguer les fossés, les remparts et les fosses de Lilia qui rendaient ces structures pratiquement imprenables.

En savoir plus sur le château de Rough.

Le musée de Kinneil

Explorez 2000 ans d’histoire dans le petit musée installé dans une écurie du XVIIe
siècle. Découvrez l’histoire de la ville de Bo’ness, construite sur des vestiges romains, et du domaine de Kinneil, lié à des noms célèbres de l’histoire de l’Écosse, comme Marie Stuart et James Watt. De là, une courte promenade vous mènera au tronçon du mur d’Antonin appartenant au domaine et aux vestiges d’un petit fortin.

Plus d’infos sur le musée de Kinneil.

Watling Lodge

La section la mieux préservée du fossé du mur d’Antonin est visible à l’est et à l’ouest de Watling Lodge, le long de la route de Tamfourhill à Falkirk. Long de 8 kilomètres, le fossé présente presque la même profondeur qu’à l’époque de sa construction, ce qui permet d’en apprécier l’ampleur.

Plus d’infos sur Watling Lodge.

Carron Glen

Cette réserve naturelle du Scottish Wildlife Trust se trouve près de Falkirk, sur les rives de la rivière Carron, qui traverse une gorge boisée abrupte remplie de chênes et de frênes indigènes. Point de passage vital patrouillé à l’époque romaine, ce vallon est aujourd’hui un lieu privilégié pour l’observation des oiseaux et un endroit idéal pour admirer les fleurs sauvages et les couleurs spectaculaires de l’automne.

Plus d’infos sur Carron Glen.

Se restaurer

L’exploration du mur d’Antonin et de ses attractions proches peut vous ouvrir l’appétit. Heureusement, il existe de nombreux endroits où vous pouvez vous arrêter pour prendre un café ou manger un morceau, ainsi que des magasins de ferme et des marchés où vous pouvez acheter des produits locaux à emporter.

Se loger

Outre le mur d’Antonin, il y a beaucoup à voir et à faire dans le centre de l’Écosse. Avec ses châteaux, ses lochs, ses anciens sites de batailles et les emblématiques Kelpies, sans oublier ses paysages magnifiques, la ceinture centrale de l’Écosse est une destination fantastique pour passer un week-end ou plus. Choisissez parmi une vaste gamme d’hébergements, des hôtels de charme du centre-ville aux cabanes en bois écoresponsables au cœur d’une campagne vierge.

Astuces locales

Ne manquez pas la nouvelle sculpture en acier représentant la tête d’un soldat romain sur la section du mur d’Antonin à Croy Hill, qui donne sur Auchinstarry et les monts Campsie. Cette partie longe l’itinéraire longue distance du John Muir Way, en commençant par une grande promenade sur Croy Hill (site d’un fort romain et d’une section de fossé taillé dans la roche qui a d’ailleurs mis en échec les Romains) et sur le fort de Bar Hill.

La sculpture représente les soldats qui étaient postés sur le mur en tant que gardes, surveillant ce qu’ils considéraient comme un territoire « barbare ». Un concours local l’a baptisée Silvanus, d’après le dieu tutélaire des forêts et des bois chez les Romains.

Se promener dans les environs

Il est facile de découvrir le mur d’Antonin grâce aux excellentes liaisons de transports en commun, notamment en train. La région possède également un vaste réseau de pistes cyclables.

Pourquoi ne pas découvrir les environs avec Forth Bike, un service de location de vélos électriques qui opère à travers Falkirk, Stirling et le Clackmannanshire ? Il vous suffit de télécharger l’application, d’acheter un abonnement et de récupérer votre vélo pour commencer votre exploration sur deux roues.

Vous pouvez également organiser des visites guidées privées à vélo avec Ricky’s Bikes Bicycle Tours. Pourquoi ne pas opter pour le circuit du patrimoine de l’UNESCO pour découvrir le fort romain de Cramond et le Forth Bridge depuis South Queensferry ? Vous pouvez aussi personnaliser votre circuit et commander une navette pour vous et vos vélos.

Vous pouvez également explorer le site sur l’eau, le canal de la Forth et de la Clyde longeant une grande partie du tracé du mur. Si vous ou l’un de vos proches a des besoins particuliers, vous pouvez organiser une excursion gratuite en péniche le long du canal depuis Falkirk en compagnie de Seagull Trust Cruises, une association caritative gérée par des bénévoles.

Où l’Itinéraire UNESCO vous emmènera-t-il ?

Les sites UNESCO des îles du nord de l’Écosse

Explorez les deux sites UNESCO des îles du nord de l’Écosse. Les Shetland sont un géoparc mondial reconnu, tandis que les Orcades abritent le Cœur néolithique des Orcades, inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial.

Visualier l’itinéraire

Le site UNESCO du sud de l’Écosse

Vous pouvez vous rendre très facilement dans la biosphère du Galloway et du sud de l’Ayrshire. Pourquoi ne pas commencer votre voyage dans l’une des communautés de la biosphère, où vous serez accueillis chaleureusement et recevrez des informations pour vous guider dans votre exploration ?

Visualier l’itinéraire