Version bêta du site : nous développons actuellement un nouveau site web pour rendre vos séjours en Écosse encore meilleurs. Profitez d’un aperçu de notre nouveau site.

Blair Atholl Highland Games © Kenny Lam

Événements

Les Jeux des Highlands

Les Jeux des Highlands font partie intégrante de la culture écossaise depuis plusieurs siècles, et sont toujours aussi populaires aujourd’hui. Et cela n’a rien d’étonnant lorsque l’on assiste et s’imprègne de l’esprit des Jeux, de leur histoire et de leur célébration aux quatre coins du pays.

Chaque événement consacré aux Jeux des Highlands possède son caractère et ses traditions propres, et beaucoup se déroulent dans des lieux tout simplement magnifiques. Faites-vous de nouveaux amis parmi les locaux et les autres visiteurs tout en profitant de l’hospitalité écossaise et en assistant à des compétitions captivantes de champions, de danse, de musique et bien plus encore.

Recherchez les événements en lien avec les Jeux des Highlands.

Événements en 2022

Découvrez les Jeux des Highlands dans toute leur splendeur au rythme de leur atmosphère incroyable et unique.

VIDÉO : Introductions aux Jeux des Highlands

Vous voulez savoir comment effectuer un lancer de tronc ou de poids (en longueur comme en hauteur) ? Que vous soyez un athlète en herbe ou souhaitiez simplement en savoir plus sur la façon dont nos champions réalisent ces tours de force, regardez nos vidéos tutoriels d’une minute pour en apprendre davantage.

Que sont les Jeux des Highlands ?

Les Jeux des Highlands sont généralement des événements d’une journée qui se déroulent en extérieur aux quatre coins du pays. Articulés autour de sports traditionnels des Highlands tels que le lancer de troncs d’arbre, le tir à la corde et le lancer de marteau, les Jeux des Highlands comprennent également des danses et de la musique traditionnelles. Sans oublier de nombreuses activités familiales, notamment des stands de nourriture, d’artisanat et de jeux en tous genres.

De nombreux événements organisent également des concours de bétail, des défilés et même des concours d’animaux domestiques les mieux habillés. Certains Jeux des Highlands se poursuivent tard dans la nuit avec des concerts, des ceilidhs et des discothèques en plein air.

Nos Jeux sont si populaires que lorsque les Écossais ont émigré vers d’autres pays, ils y ont emporté la tradition avec eux dans le monde entier. Des Jeux des Highlands ont lieu en Amérique du Nord depuis 1836, mais aussi dans d’autres pays comme la Norvège, la Nouvelle-Zélande et le Brésil. Cela dit, il n’y a pas de meilleure façon de les vivre que dans leur pays d’origine !

Atholl Highlanders Parade Blair Castle

Où se déroulent les Jeux des Highlands ?

Bien qu’ils aient vu le jour dans la région des Highlands, les Jeux s’étendent aujourd’hui à toute l’Écosse, de la côte nord des Highlands à l’île de South Uist, en passant par l’Aberdeenshire à l’est et Peebles dans le sud du pays.

Quand se déroulent les Jeux des Highlands ?

La saison des Jeux des Highlands commence en mai avec les Jeux de Gourock, pour ensuite atteindre son apogée en juillet et août (avec plus de 30 événements par mois) et se terminer vers la fin septembre. La plupart de ces événements ont lieu le week-end (le samedi ou le dimanche).

Vivre les Jeux

À quoi ressemble une journée aux Jeux des Highlands ? Voici ce que vous pourrez y voir, faire et entendre : ces événements sont vraiment une fête haute en couleurs et en animation à partager en famille, entre amis ou avec des inconnus que vous aurez rencontré sur place !

Vous aurez l’embarras du choix pour remplir toute la journée : de nombreux événements se déroulent de 10h à 16h environ. Vous n’aurez aucun mal à remplir ces six heures en regardant les épreuves poids lourds et les danses écossaises en profitant des foires et des stands, et en dégustant de délicieux mets et boissons typiques d’Écosse.

Ladies Tug o war Dundonald

Épreuves lourdes et épreuves de terrain

Les épreuves dites « lourdes », dont font notamment partie le lancer de marteau et le lancer poids en hauteur, voient les concurrents mettre leurs muscles à l’épreuve en maniant des objets lourds. À l’inverse, les épreuves de terrain, comme la course à la colline et la compétition cycliste, testent la vitesse et l’endurance.

Les concurrents des épreuves lourdes utilisent toute une série de techniques pour maximiser leurs chances de gagner. L’un des mouvements de l’épreuve du lancer de poids en hauteur porte le surnom (quelque peu surprenant) de « technique du sac à main », car la position de départ ressemble à celle que l’on prendrait pour porter un sac à main.

Épreuve iconique des Jeux, le lancer de tronc (appelé caber) proviendrait du besoin de lancer des troncs d’arbre par-dessus des gouffres afin de pouvoir les traverser. Aujourd’hui, l’épreuve est jugée sur la technique du lancer plutôt que sur la distance : les concurrents cherchent à faire basculer un tronc pesant jusqu’à 70 kilos de manière à ce qu’il retombe en « position de 12 heures », c’est-à-dire parfaitement dans l’axe de la trajectoire du lancer. La distance finale entre le lanceur et le tronc n’a aucune importance.

S’entraîner pour les Jeux

Vous êtes-vous déjà demandé comment vous vous en sortiriez dans une compétition de Jeux des Highlands ? Découvrez-le avec l’Académie écossaise des Jeux des Highlands et entraînez-vous avec un athlète professionnel dans le décor somptueux des Highlands. Que vous soyez un résident ou un touriste de passage en Écosse, les personnes de tous âges sont invitées à lancer le tronc, à s’essayer au lancer de pierre et à participer à d’autres épreuves lourdes emblématiques des Jeux. Vous pouvez même vous essayer au curling !

Contactez-les pour mettre au point un programme d’entraînement personnalisé qui peut s’étendre sur plusieurs jours. Vous pouvez aussi y inclure des road trips accompagnés, des visites guidées de châteaux et plus encore.

Musique

Pour beaucoup, l’une des images les plus mémorables des Jeux des Highlands est celle des fanfares, lorsque des centaines de joueurs de cornemuse et de tambours de différents groupes se réunissent pour jouer et défiler à l’unisson. Les compétitions de cornemuse en solo valent également le détour, les concurrents jouant dans différents styles, notamment le pibroch, considéré comme l’équivalent de la musique classique pour la cornemuse. Les pibrochs ont tendance à être lents, solennels et complexes.

Blair Atholl Highland dancers

Les danses des Highlands

Les danseurs font des démonstrations éblouissantes de jeux de jambes lorsqu’ils pratiquent les danses écossaises, comme la « danse de l’épée » (sword dance) et le célèbre Highland fling. Se disputant les titres en solo ou en groupe, les danseurs, avec leurs tenues colorées et leur énergie contagieuse, ne vous laisseront pas indifférents. Le Rassemblement du Cowal est réputé pour la qualité de ses danses écossaises, attirant les meilleurs artistes du monde entier qui participent aux championnats écossais et internationaux.

Les clans des Highlands

Les Jeux des Highlands voyaient autrefois les membres des clans s’affronter dans une compétition féroce ; et vous observerez encore cette ardeur lorsque les clans rassemblent toutes leurs forces lors de l’épreuve du tir à la corde (tug o’ war). De nos jours, la participation des clans aux Jeux est davantage une affaire de tradition et de rencontre. Certains Jeux des Highlands s’inscrivent dans le cadre d’un rassemblement plus large du clan ; une rencontre festive au cours de laquelle se déroulent des parades, des concerts de musique et des danses écossaises traditionnelles, des festins, des événements patrimoniaux, le tout dans une ambiance conviviale.

Les chefs de clan

Le rôle cérémoniel de chef est confié à un membre de la communauté locale ou à un chef de clan, qui dirige alors les cortèges, ouvre les Jeux et supervise l’ensemble de l’événement avec assurance et solennité.

Saviez-vous que plusieurs Jeux ont compté dans leurs rangs des chefs célèbres dans la culture populaire, notamment la chanteuse Susan Boyle et les acteurs Ewan McGregor et Dougray Scott ?

L’histoire des Jeux des Highlands

Aboyne HG piper

Certains s’accordent à dire que les origines des Jeux des Highlands remontent au XIe siècle, lorsque le roi Malcolm III d’Écosse organisa une course à pied jusqu’au sommet du Creag Chòinnich, près de Braemar (Aberdeenshire), dans l’espoir de trouver le coureur le plus rapide du pays pour devenir son messager personnel. D’ailleurs, comme nous l’avons évoqué plus haut, certains Jeux comprennent encore une « course au sommet de la colline » (hill race), à la différence près que le ou la gagnant(e) n’est plus destinée à une vie de servitude !

Par la suite, les Jeux se diversifièrent pour mettre à l’épreuve non seulement la force et l’endurance, mais également les compétences créatives et artistiques au travers de danses et de musiques, pour divertir les rois, les reines et les chefs de clan.

Les Jeux des Highlands tels que nous les connaissons aujourd’hui sont célébrés en Écosse depuis le XIXe siècle et attirent régulièrement des milliers de spectateurs.

Parmi les cérémonies les plus emblématiques, citons le Rassemblement de Braemar (berceau des Jeux), qui a reçu le patronage royal de la reine Victoria et auquel participent encore régulièrement le monarque régnant et d’autres membres de la famille royale.

À l’origine, les danses écossaises étaient réservées aux hommes. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que les femmes ont commencé à y participer. Le Rassemblement du Cowal (nommé d’après une péninsule dans la région de l’Argyll) est réputé pour la qualité de ses danses qui attirent les meilleurs artistes issus des quatre coins du globe.

Les Jeux des Highlands étaient si impressionnants que le fondateur des Jeux olympiques modernes, le baron de Coubertin, a introduit le lancer du marteau, le lancer du poids et le tir à la corde après avoir vu la démonstration des Jeux des Highlands lors de l’Exposition universelle de Paris en 1889. Le lancer du marteau et le lancer du poids sont encore aujourd’hui des disciplines olympiques.

Le « lancer du haggis » (haggis hurling) a commencé comme une blague dans les années 1970, avant de devenir un événement populaire au programme de nombreux Jeux des Highlands. Il existe même une association mondiale dédiée à ce sport ! Le record mondial actuel a été établi aux Jeux des Highlands de Milngavie (East Dunbartonshire) en 2011, lorsque Lorne Coltart a lancé un haggis à une distance impressionnante de 66,14 mètres (217 pieds) !