COVID-19. Consultez les dernières informations sur les déplacements en Écosse et les établissements qui participent au programme « Good to Go ».

A propos

Pourquoi la licorne est-elle l’animal emblématique de l’Écosse ?

Dans la mythologie celtique, la licorne symbolisait la pureté et l’innocence, mais également la masculinité et le pouvoir. La présence de licornes dans un certain nombre de contes de chevalerie et de luttes de pouvoir pourrait expliquer son choix comme animal emblématique de l’Écosse.

La licorne dans l’Histoire d’Écosse

Étant donné que l’Écosse est reconnue pour sa longue histoire et son amour pour les mythes et légendes, il n’est pas étonnant qu’un animal fictif tel que la licorne ait été érigé en symbole du pays. D’ailleurs, les licornes sont associées à l’Écosse depuis plusieurs siècles. Bien qu’elle soit un animal légendaire, les idéaux qu’elle incarne en font un symbole parfait pour notre pays : fière et indomptable, à l’image des Écossais, prêts à se battre pour défendre leur liberté.

Ce fut le roi d’Écosse Guillaume Ier dit « le Lion » qui, au XIIe siècle, utilisa la licorne pour la toute première fois, en l’occurrence sur les armoiries royales d’Écosse. Au XVe siècle, sous le règne du roi Jacques III, des pièces d’or furent frappées de l’emblème de la licorne. Lorsque l’Écosse et l’Angleterre furent unifiées en 1603 sous le règne de Jacques VI d’Écosse, les armoiries royales d’Écosse dépeignaient deux licornes tenant un bouclier de part et d’autre. Lorsque Jacques VI d’Écosse devint également « Jacques Ier d’Angleterre et d’Irlande » à la suite de cette unification, il remplaça la licorne située à la gauche du bouclier par l’animal emblématique de l’Angleterre, à savoir le lion, afin de symboliser l’unification des deux pays.

Pourquoi la licorne est-elle enchaînée ?

Sur les armoiries royales britanniques, la licorne symbolisant l’Écosse y apparaît attachée à une chaîne dorée qui semble enroulée autour de son cou et de son corps. Sauvage et (presque) indomptable, la licorne était autrefois considérée comme le plus fort de tous les animaux. Presque, en effet, car l’on disait également que seule une femme vierge pouvait dompter une licorne. L’enchaînement de la licorne symboliserait le pouvoir des rois d’Écosse, assez puissants pour dompter même une licorne.

Où apercevoir des licornes en Écosse ?

L’apparence très caractéristique de la licorne a laissé une trace indélébile sur les villes et villages d’Écosse. D’ailleurs, les armoiries de nombre d’entre eux affichent toujours une licorne. Essayez de les apercevoir lorsque vous explorerez notre pays. Un certain nombre des édifices historiques et statues d’Écosse affichent une ou plusieurs licornes, notamment :

  • Les montants de la grille d’entrée du palais de Holyroodhouse, la résidence officielle de Sa Majesté la Reine en Écosse, ainsi qu’au-dessus de la porte d’entrée de la Galerie de la Reine attenante au palais.
  • En face du musée national de la guerre (National War Museum) et sur la façade de la chapelle Sainte-Marguerite au château d’Édimbourg, une forteresse historique qui surplombe la vieille ville d’Édimbourg.
  • La « fontaine du roi » (King’s Fountain) du palais de Linlithgow, un ancien palais datant de la Renaissance, où Marie Stuart vit le jour.
  • Une sculpture en pierre sur le bâtiment principal de l’université de St Andrews, la plus ancienne université d’Écosse, fondée en 1413.
  • La figure de proue de la frégate HMS Unicorn amarrée à Dundee. Il s’agit de la seule licorne d’Écosse apparentée au monde marin. Par ailleurs, le HMS Unicorn est le dernier navire de guerre en bois d’Écosse, et compte parmi les 6 plus vieux navires du monde.
  • Au sommet de la grande salle du château de Stirling, ancienne demeure favorite des rois et reines de la dynastie Stewart, et l’un des sites historiques les plus importants d’Écosse. Le château abrite également une superbe tapisserie intitulée « la chasse mystique de la licorne ».
  • Au sommet de la Mercat Cross de Dunfermline, Jedburgh, Melrose, Culross, Falkland, Crail ou encore Cupar, sans oublier celles des grandes villes d’Écosse (notamment le long du Royal Mile d’Édimbourg et sur le Falcon Square d’Inverness).
  • Les licornes du château de Delgatie près de Turriff (Aberdeenshire), l’un des plus anciens châteaux d’Écosse.
  • La « chaise de la reine » située dans la chapelle de l’ordre du chardon (Thistle Chapel) de la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg.