Version bêta du site : nous développons actuellement un nouveau site web pour rendre vos séjours en Écosse encore meilleurs. Profitez d’un aperçu de notre nouveau site.

Le Blog

10 des lieux les plus inspirants d’Écosse

Avec ses paysages spectaculaires, ses destinations reculées et ses récits captivants, il n’est pas surprenant que l’Écosse ait enflammé l’imagination d’écrivains, d’artistes et de musiciens célèbres.

Stimulez votre imagination en jetant un œil à notre liste de lieux en Écosse qui ont influencé certaines des plus grandes œuvres littéraires de notre pays.

1. Le château de Slains (Dracula de Bram Stoker)

Exterior of Slain's Castle at sunset from the rocks further down the bay

Niché sur le bord de la falaise à Cruden Bay, le château de Slains, sur la côte de l’Aberdeenshire, a la réputation légendaire d’avoir inspiré le roman Dracula. En effet, Bram Stoker se rendait régulièrement dans la région et s’est inspiré de son atmosphère gothique sinistre pour créer le repaire de son emblématique vampire.

Pourquoi est-il si inspirant ?

Les ruines du château et leur position reculée stimulent l’imagination, en particulier lorsque la météo se déchaîne. Parmi les autres célèbres écrivains qui visitèrent le château figurent Samuel Johnson et James Boswell, même si leurs descriptions du château sont un peu moins effrayantes que le récit de Stoker !

Stimulez votre imagination

Suivez les traces de l’auteur et empruntez le sentier côtier qui mène au château depuis le village pittoresque de Cruden Bay, qui sert de toile de fond à d’autres œuvres de Stoker. Vous pouvez même séjourner au Kilmarnock Arms Hotel, tout proche, où Bram Stoker lui-même se rendait fréquemment.

Veuillez noter que le château est en ruines, c’est pourquoi nous vous demandons de suivre les instructions relatives à la sécurité et à l’accessibilité du site.

En savoir plus sur le château de Slains

2. L’île de Jura (George Orwell)

Looking across to the Paps Of Jura at sunset

George Orwell, connu des habitants de l’île sous son vrai nom d’Eric Blair, a vécu sur Jura pendant trois ans. Il se sentait profondément lié à ce qu’il décrivait comme un « endroit profondément inaccessible », où la nature sauvage et l’isolement ont libéré sa créativité et lui ont permis de se concentrer sur l’écriture de son dernier (et plus célèbre) roman, 1984.

Pourquoi est-elle si inspirante ?

Île isolée parmi l’archipel des Hébrides intérieures, Jura offre toujours à ses visiteurs un paradis d’évasion. Son paysage rural et accidenté est en constante évolution et stimule l’imaginaire.

Stimulez votre imagination

L’île abrite la distillerie de Jura et la distillerie de gin Lussa qui croient (à juste titre) que « l’isolement est une source d’inspiration ». Installez-vous confortablement avec un verre de votre boisson jurassienne préférée, votre copie de 1984 et laissez-vous inspirer par l’île.

En savoir plus sur l’île de Jura

3. Eilean Shona (Peter Pan de J.M. Barrie)

La nature sauvage et isolée des Hébrides a quelque chose qui frappe l’imagination, et Eilean Shona, une île accessible à marée basse située dans le creux du Loch Moidart, ne fait pas exception. J.M. Barrie a loué l’île pour des vacances d’été alors qu’il travaillait sur le scénario de Peter Pan ; et cet îlot évoque sans aucun doute le paysage imaginaire du Pays Imaginaire avec ses criques cachées, ses cieux étoilés et ses grands arbres. L’île est interdite aux voitures et n’est accessible qu’en bateau, une excellente façon de commencer votre propre aventure en famille. Après une journée d’exploration, vous pourrez profiter d’un vaste choix d’hébergements sur Eilean Shona, tous somptueusement décorés et appartenant à la famille Branson.

Pourquoi est-elle si inspirante ?

L’île offre la possibilité de se détendre et de se reconnecter à la nature. Explorez-la comme bon vous semble : en kayak dans les eaux cristallines ou en observant la faune locale, notamment les dauphins, les requins pèlerins et les baleines de Minke. Qui sait, vous pourriez même apercevoir une sirène ou deux !

Stimulez votre imagination

Eilean Shona est une source d’inspiration inépuisable, libérée des distractions du monde réel. Pourquoi ne pas réveiller l’écrivain qui est en vous et participer à l’une des retraites d’écriture qui ont lieu sur l’île ?

En savoir plus sur Eilean Shona

4. L’île de Staffa (La grotte de Fingal)

View of the Isle of Staffa from the sea

Formée de colonnes hexagonales de basalte volcanique qui émergent de la mer agitée, cette grotte enchanteresse a inspiré de nombreux personnages célèbres. De nombreux poètes et artistes comme Sir Walter Scott, J.M.W. Turner, Tennyson, Wordsworth et Keats ont tous été captivés par ce phénomène naturel. Son atmosphère de cathédrale et son acoustique ont également incité le compositeur allemand Mendelssohn à écrire sa célèbre Ouverture des Hébrides et ont même inspiré une chanson des Pink Floyd !

Pourquoi est-elle si inspirante ?

Staffa a influencé un certain nombre de mythes et d’histoires, ajoutant différentes couches d’inspiration à un lieu déjà fascinant. Selon la légende, la grotte marine de Staffa constitue l’une des extrémités d’un ancien pont menant à la Chaussée des Géants en Irlande, bâtie par le géant Fionn mac Cumhaill. James Macpherson a popularisé ce conte dans son cycle ossianique, ce qui a donné lieu à la première mention du nom « Grotte de Fingal ».

Stimulez votre imagination

Il est facile de comprendre pourquoi Staffa a inspiré tant de chefs-d’œuvre artistiques. Cela vaut aussi la peine de faire un tour en bateau pour observer la nature. Staffa est aujourd’hui une réserve naturelle nationale où vous pourrez observer des guillemots à miroir, des fulmars et des macareux.

Visitez l’île de Staffa

5. Les chutes de Foyers (Robert Burns)

Sur la rive sud du Loch Ness, plus calme, se trouvent les chutes de Foyers. L’histoire raconte que lorsque Robert Burns découvrit les chutes lors de sa tournée des Highlands, il fut si soudainement inspiré par ses « brumes montantes et averses incessantes » qu’il écrivit ses célèbres vers sur place. Destination touristique populaire aux XVIIIe et XIXe siècles, Foyers était une étape essentielle du circuit romantique en Écosse, également entrepris par Johnson et Boswell, Wordsworth, Coleridge et J. M. W. Turner.

Pourquoi sont-elles si inspirantes ?

Ce chute d’eau cascade de façon spectaculaire dans une gorge au milieu de la forêt environnante, comme dans un conte de fées. Que l’eau scintille sous le soleil ou qu’elle tourbillonne sous l’orage, observer les chutes de Foyers est une expérience envoûtante.

Stimulez votre imagination

Les chutes ne sont pas le seul lieu inspirant de la région ! les promenades aux environs de Foyers regorgent d’animaux sauvages, de grands bouleaux et de vues imprenables sur le Loch Ness. Assurez-vous de prendre un stylo et du papier au cas où vous seriez aussi inspiré que le barde national d’Écosse !

Lisez les Lines on the Fall of F[o]yers near Loch Ness par Robert Burns et apprenez-en davantage sur Foyers

6. Dunkeld & Birnam (Pierre Lapin de Beatrix Potter)

The Birnam Oak in spring

Beatrix Potter est souvent associée au Lake District du nord-ouest de l’Angleterre. Cela dit, elle nourrissait aussi des liens étroits avec l’Écosse et ses livres pour enfants ont été fortement influencés par les étés qu’elle passait dans le Perthshire. Chaque année, sa famille passait des mois à s’imprégner de la tranquillité de la campagne écossaise. Le conte de Pierre Lapin a été conçu ici, et Beatrix a inclus des références aux habitants de la région dans le personnage de Mr McGregor. Elle a emprunté le nom au Laird à qui ils louaient leur maison de vacances, et l’apparence au facteur local.

Pourquoi est-il si inspirant ?

Le charmant village de Dunkeld aurait été l’endroit idéal pour stimuler l’imagination de Beatrix, à côté des douces rives du fleuve Tay et entourée de forêts anciennes riches en animaux et plantes sauvages.

Stimulez votre imagination

Découvrez le Birnam Arts Centre (que la famille Potter a contribué à financer) pour voir vos personnages préférés dans le jardin, ou marchez jusqu’au célèbre chêne de Birnam qui a un autre lien littéraire : il s’agit du dernier arbre de l’ancien bois qui figure dans la pièce Macbeth de Shakespeare ! Vous pouvez également séjourner sur les rives ensoleillées de la Tay, dans l’Eastwood House aux façades rose pastel, où Beatrix a écrit la lettre qui mentionnait pour la première fois Pierre Lapin.

En savoir plus sur Dunkeld & Birnam

7. Dundee (Frankenstein de Mary Shelley)

The Dundee skyline and Tay Bridge seen from Newport

Dundee est une ville connue pour sa technologie et son design de pointe, mais elle a aussi d’illustres liens littéraires et a inspiré l’un des meilleurs contes gothiques de tous les temps. Dans son adolescence, Mary Shelley a passé plus d’un an ici, vivant avec des amis près du port, avec vue sur les rives de la Tay.

Pourquoi est-elle si inspirante ?

Mary Shelley décrivait Dundee comme « la région agréable où, sans être entendue, je pouvais rencontrer les créatures de mon imaginaire ». Les récits de glace et d’eaux arctiques rapportés par les pêcheurs de baleine locaux ont dû rester gravés dans son imagination, qu’elle a ensuite utilisés dans les premières scènes de Frankenstein.

Stimulez votre imagination

Visitez les « Frankenstein Steps » qui mènent à l’emplacement du cottage où Mary a séjourné pendant son séjour en Écosse, ou promenez-vous le long du port animé pour voir comment elle aurait vu la ville en son temps.

En savoir plus sur Dundee

8. Édimbourg (la saga Harry Potter de J.K. Rowling)

View up Victoria Street in Edinburgh

J.K. Rowling entretient une relation très intime avec l’Écosse et sa capitale, où elle vit toujours. L’écriture de la saga mondialement connue Harry Potter a commencé dans un petit café d’Édimbourg et s’est terminée à l’hôtel Balmoral. Cela dit, Rowling a également eu de nombreux repaires dans la ville qui ont directement inspiré les décors et les personnages de la série. Le cimetière de Greyfriar’s est sans doute le plus célèbre d’entre eux : avec ses tombes tordues et son atmosphère sinistre, on a l’impression de pénétrer dans le monde des sorciers. Rowling s’est également inspirée des tombes elles-mêmes, notamment des noms de McGonagall et de Tom Jedusor (ou plus exactement Tom Riddell).

Pourquoi est-elle si inspirante ?

Promenez-vous dans Édimbourg et vous ne manquerez jamais d’imagination. C’est une ville de ruelles cachées et de rues pavées, pleine d’histoire et d’architecture remarquable. Explorez les vitrines colorées de la sinueuse Victoria Street pour vous sentir comme dans le Chemin de Traverser, ou réchauffez-vous avec une pinte de bièraubeurre à la Dog House. Une fois que vous vous serez imprégnés de l’atmosphère magique de la vieille ville, prenez la direction du parc des Meadows. Ce gigantesque espace vert présente des peintures murales inspirées de The Prime of Miss Jean Brodie, un roman de la célèbre autrice écossaise Muriel Spark.

Stimulez votre imagination

Il n’y a pas de meilleur endroit pour commencer à travailler sur votre propre best-seller en suivant les traces de J.K. Rowling à l’Elephant House. De nombreux autres écrivains célèbres ont été captivés par Édimbourg, notamment Robert Louis Stevenson et Arthur Conan Doyle.

Pourquoi ne pas visiter le musée des écrivains pour en apprendre davantage ?

9. Les Scottish Borders (Les 39 Marches de John Buchan)

Old farm track through the Cheviot Hills

Né à Perth et élevé à Kirkcaldy (Fife), John Buchan est l’un des auteurs les plus prolifiques d’Écosse. Toutefois, ce sont les Scottish Borders qui sont la vedette de son célèbre thriller, Les 39 Marches. Buchan a déclaré : « ma principale passion était la campagne des Borders, et mon objectif dans tous mes écrits était de reproduire son charme délicat ». Le protagoniste, Richard Hannay, s’échappe de Londres et traverse la Dumfries & Galloway et les Scottish Borders, utilisant les collines et les vallons isolés pour se semer ses poursuivants.

Pourquoi sont-elles si inspirantes ?

Bien que le thème de l’évasion soit poussé à un autre niveau dans les Scottish Borders avec ce roman, la région est bien connue pour sa campagne paisible, ses paysages vallonnés et sa promesse d’aventure. Un peu comme la Comté de J.R.R. Tolkien, d’un côté ! D’autres auteurs écossais célèbres, notamment Sir Walter Scott, James Hogg et James Thomson, ont également trouvé l’inspiration dans ce paysage pittoresque, qui regorge d’une histoire et de légendes riches.

Stimulez votre imagination

Partez pour votre propre aventure épique à travers les Scottish Borders pour découvrir leur beauté et en savoir plus sur la vie et l’œuvre fascinantes de l’auteur au John Buchan Story Museum dans la ville de Peebles. Vous pourrez également explorer de nombreux lieux de tournage de l’adaptation emblématique d’Hitchcock, notamment Glen Coe et le pont ferroviaire de la Forth inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

En savoir plus sur les Scottish Borders

10. Glasgow (Alasdair Gray)

Image of graves in the Glasgow Necropolis

L’écrivain et artiste Alasdair Gray, né à Glasgow, a été continuellement inspiré par sa ville natale et son paysage urbain emblématique. Lanark, son roman le plus célèbre, contient de nombreuses descriptions réalistes et surréalistes de la ville, notamment de la nécropole, de la cathédrale de Glasgow et de l’autoroute qui la traverse.

Pourquoi est-elle si inspirante ?

Cette ville attachante et créative possède un solide patrimoine artistique. Gray a fréquenté la célèbre Glasgow School of Art, qui compte parmi ses anciens élèves Liz Lochhead et Charles Rennie Mackintosh. La galerie d’art et le musée de Kelvingrove abritent de magnifiques exemples d’œuvres d’art locales.

Stimulez votre imagination

L’influence d’Alasdair Gray fait toujours partie intégrante de Glasgow. Laissez-vous inspirer par ses célèbres peintures murales à Òran Mór, à l’Ubiquitous Chip et à la station de métro de Hillhead. La ville reste à l’avant-garde de la scène musicale et artistique écossaise, alors laissez libre cours à votre créativité en suivant son itinéraire de peintures murales.

En savoir plus sur Glasgow

 

Participez à l’Année des Histoires 2022 en Écosse en célébrant des histoires inspirées par, écrites ou conçues en Écosse.

Ceci pourrait vous intéresser :

 

Comments