Découvrez l'Écosse de manière inédite la prochaine fois que vous enfilerez vos chaussures de marche et baladez-vous dans certains des plus beaux paysages du pays.

Chacune de ces sept merveilles de la randonnée offre un aperçu unique du patrimoine naturel de l'Écosse, avec ses sommets urbains et pics montagneux, ainsi que ses chemins côtiers et même un vallon caché.

1. Sentier du viaduc de Glenfinnan

Glenfinnan viaduct and Loch Shiel
Le viaduc de Glenfinnan et Loch Shiel. Image © VisitScotland / Airborne Lens, tous droits réservés.

Peut-être ne vous êtes vous arrêté que pour une photo rapide du majestueux viaduc, ou pour calmer les enfants en les emmenant voir le pont ferroviaire des films d'Harry Potter, mais si la météo est avec vous et que vous avez les bonnes chaussures, pourquoi ne pas rester un peu et profiter de l'air frais lors de cette marche d'une heure ou deux ?

Le sentier du viaduc de Glenfinnan de 4 km saura vous récompenser avec entre autres ses vues sur le Loch Shiel et la visite du poignant monument de Glenfinnan, hommage aux membres du clan Jacobite érigé en 1815.

2. Arthur’s Seat

Des marcheurs sur Arthur's Seat

Situé dans Holyrood Park, ce volcan éteint surplombe la ville d'Édimbourg. Plusieurs itinéraires mènent à son sommet et offrent une marche plaisante et accessible de 4,75 km dans les collines, avec un peu de crapahutage sur les rochers au sommet. Cela vaut le coup rien que pour la vue sur la ville ! 

Édimbourg est une ville assez vallonnée et Arthur’s Seat n'est que l'une de ses sept collines emblématiques : Calton Hill, Castle Hill, Corstorphine Hill, Craiglockhart Hill, Blackford Hill et les Braid Hills. Il vous faudra moins de deux heures pour gravir chacune d'entre elles, alors enfilez des chaussures confortables et partez en randonnée à Édimbourg.

3. West Highland Way

Snaid Burn, Inversnaid
Snaid Burn près d'Inversnaid

Excellent défi qui s'étend sur 154 km entre Milngavie et Fort William, la West Highland Way peut être parcourue par petites portions si le temps (ou l'énergie !) vous manque pour vous attaquer à cet itinéraire du début à la fin.

Les 11,2 km d'Inversnaid à Ardlui et Inverarnan dans le parc national du Loch Lomond et des Trossachs se parcourent en sept heures environ et raviront les amateurs de challenge : ils constituent la partie la plus difficile de l'itinéraire et votre repos sera bien mérité à la fin de la journée !

4. Ben Nevis

Ben Nevis

Affectueusement appelée « The Ben » par les locaux, Ben Nevis s'élève à 1 345 m, près de la petite ville de Fort William dans le Lochaber. Le sentier principal jusqu'au sommet est emprunté par des milliers de visiteurs chaque année. La marche est souvent décrite comme lente mais soutenue, et il faut compter entre six et sept heures en moyenne, avec de nombreuses pauses pour boire et se reposer le long du chemin.

Comme il s'agit de la plus haute montage du Royaume-Uni, il est fort probable que vous tombiez sur de la neige lors de votre ascension, même en été. La plupart des visiteurs préfèrent venir entre juin et octobre, mais quel que soit votre choix, faites de la sécurité une priorité et tenez compte des conseils lors de votre excursion à Ben Nevis.

5. Coire Gabhail

Day 4 - Glen Coe Mountains Lost Valley 2 
Coire Gabhail près de Glen Coe, photo de Thomas Jaworski via Flickr | licence Creative Commons

Célèbre pour ses pics atmosphériques, son histoire sanglante et son apparition dans Skyfall, l'un des derniers James Bond, Glen Coe dans les Highlands de l'ouest est aussi le point de départ d'une myriade de randonnées extraordinaires.

Entrez dans le monde caché de Coire Gabhail, connue comme la « Lost Valley » (vallée perdue), pour une randonnée de deux ou trois heures à travers 4 km de paysages montagneux incroyables. Et ce n'est pas qu'un bel endroit où prendre des photos, son histoire aussi est passionnante : c'est ici que le clan Macdonald aurait caché le bétail qu'il avait volé à ses voisins !

6. Chemin côtier du Fife

Dysart harbour
La Harbourmasters House, Dysart. Image © Fife Council / Paul Watt, tous droits réservés.

Le chemin côtier du Fife mesure 188 km et va de Kincardine dans le sud du Fife à Newburgh sur les rives de la Tay. Pourquoi ne pas profiter d'une sortie agréable en parcourant certains de ses segments, comme les 19,3 km de l'itinéraire de Burntisland à East Wemyss. Ne manquez pas le centre côtier fascinant de la Harbourmaster’s House à Dysart, en périphérie de Kirkcaldy, où vous pourrez découvrir l'histoire du port et en savoir plus sur le chemin côtier du Fife. Soyez à l'affût de la tour de St Serf du XIIIe siècle et des charmants cottages de Pan Ha’, également à Dysart.

7. Promenade côtière de la baie de Tobermory à Aros Park

Tobermory 
Tobermory, île de Mull

Dégourdissez-vous les jambes lors de cette randonnée de deux heures qui grimpe jusqu'au bord de la baie de Tobermory sur l'île de Mull et jetez un œil entre les feuilles des arbres et les buissons pour admirer la vue sur les bâtiments colorés du front de mer et au-delà. Des points d'observation et de pique-nique sont disséminés le long de cet itinéraire côtier de 5,5 km, qui va jusqu'à Aros Park et au petit Loch a'Ghurrabain dont vous pouvez faire le tour avant de repartir.

Une autre randonnée de l'autre côté de la rue commerçante vous mènera jusqu'au phare de Tobermory, un lieu pittoresque depuis lequel vous pourrez admirer le continent au loin.