Avis relatif au coronavirus (Covid-19). Pour plus d’infos sur les voyages et le tourisme en Écosse à l’ère du coronavirus, consultez notre page consacrée au déconfinement.

Le Blog

10 anecdotes intéressantes sur l’Écosse

L’Écosse est un pays qui a de quoi fasciner : notre histoire, nos récits légendaires ou encore notre gastronomie unique. Cela dit, certaines facettes de notre pays sont encore méconnues ! Et pour corriger cela, nous vous proposons de découvrir 10 anecdotes relativement méconnues au sujet de l’Écosse.

Alors, installez-vous confortablement et penchons-nous sur quelques anecdotes concernant notre langue, notre patrimoine et nos destinations d’exception. En cette période où voyager n’est pas vraiment une option, nous vous proposons de vous inspirer et de vous transporter en Écosse le temps de quelques instants. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes prêts à vous accueillir à nouveau dès que le moment sera venu de voyager.

Le gin

Gin bottles on the bar at 56 North in Edinburgh

Des bouteilles de gin sur le comptoir du bar 56 North à Édimbourg

Nous savons tous que l’Écosse est célèbre pour son whisky. Cependant, saviez-vous qu’elle est tout aussi obsédée par le gin ? Entre 70 et 80 % du gin britannique est produit en Écosse. Le gin est plus rapide et plus facile à produire, et les Écossais ont toujours su se montrer novateurs en la matière. Il existe plus de 100 gins, dont le célèbre gin sec Hendrick’s et le Botanist, l’unique dry gin de l’île d’Islay.

Apprenez-en davantage sur le gin en Écosse.

Les îles d’Écosse

Looking down on the sand and water of Bannaminn Beach, Shetland

La plage de Banna Minn (îles Shetland)

Skye est probablement l’une des îles écossaises les plus connues, si pas la plus connue d’entre toutes. Mais saviez-vous que l’Écosse compte près de 800 îles au total ? Toutes ne sont pas habitées : seules 130 des 790 îles que compte l’Écosse sont habitées. Nos îles les plus fréquentées sont Lewis et Harris, ainsi que l’île principale de l’archipel des Orcades et des Shetland, toutes deux nommées Mainland. À l’inverse, nos îles les moins fréquentes n’accueillent qu’une poignée de personnes par an.

Partez à la découverte des îles d’Écosse.

L’island hopping

A view of North Uist from the window on the plane ride to Barra, Outer Hebrides

Vue sur North Uist depuis le hublot de l’avion pour Barra (îles Hébrides extérieures)

Étant donné que la plupart de nos îles sont uniquement accessibles en ferry ou en avion, les séjours sur les îles d’Écosse doivent être organisés bien à l’avance. D’ailleurs, saviez-vous que les Orcades opèrent le vol commercial de passagers le plus court du monde ? Si vous embarquez à bord de l’avion qui effectue la navette entre Westray et Papa Westray, vous serez dans les airs pendant seulement deux minutes. Il n’y a qu’en Écosse que vous pouvez vivre ce genre d’expérience ! Par ailleurs, l’île de Barra possède l’une des dernières pistes d’atterrissage sur plage du monde.

Découvrez plus de moyens de transport alternatifs en Écosse.

Les langues

Il n’y a aucun doute que les Écossais sont plutôt bavards. Il n’est donc probablement pas étonnant que nous ayons trois langues officielles reconnues pour le faire : l’anglais, le scots et le gaélique écossais. Le gaélique écossais est une ancienne langue celtique qui provient du vieil irlandais. Pour en savoir plus, regardez notre vidéo consacrée au gaélique écossais (n’oubliez pas d’activer les sous-titres !).

Apprenez-en davantage sur le gaélique écossais.

Records du monde insolites

L’Écosse détient le record mondial de l’écho le plus long dans une structure artificielle. Record que nous avons d’ailleurs décroché après avoir battu notre propre record ! Le record original de 15 secondes a été établi en 1970 au mausolée de Hamilton dans le South Lanarkshire. Mais en 2014, un nouveau record du monde a été établi dans les tunnels d’Inchindown, près d’Invergordon, lorsque l’écho généré par un tir de pistolet a mis 112 secondes pour s’évanouir.

Découvrez-en plus sur ces records du monde insolites !

Notre capitale

Looking down the narrow alleyway and up the steps at Advocate's Close, Royal Mile

L’Advocate’s Close, le long du Royal Mile

Nous connaissons et aimons tous Édimbourg en tant que ville, mais il y a tant à apprendre sur son histoire. À l’instar de Rome, Édimbourg a été construite sur sept collines et compte plus de 4500 bâtiments classés ; c’est plus que dans n’importe quelle autre ville du monde, en voilà un autre record ! Le Royal Mile de la vieille ville d’Édimbourg aurait abrité les tout premiers gratte-ciel du monde, ce qui devait être un sacré spectacle au XVIIe siècle ! Découvrez le site du patrimoine mondial de l’UNESCO de la vieille ville (Old Town) et de la nouvelle ville (New Town) d’Édimbourg.

Plus vieux que vieux

Skara Brae, part of the Heart of Neolithic Orkney by the Bay of Skaill

Le site de Skara Brae, dans le Cœur néolithique des Orcades, au bord de la baie de Skaill

Vous avez peut-être deviné que l’Écosse est un pays assez ancien. Saviez-vous qu’une grande partie de nos sites historiques ont survécu à l’épreuve du temps, sous une forme ou une autre ? L’un d’entre eux est l’if de Fortingall, un arbre historique considéré comme l’un des plus anciens êtres vivants d’Europe, dont l’âge est estimé entre 3000 et 9000 ans.

Il y a aussi la haie de hêtres de Meikleour, qui se trouve elle aussi dans le Perthshire et qui a été plantée en 1745. Elle mesure 30 mètres de haut et 530 mètres de long. Elle est reconnue comme la plus haute haie du monde par le fameux Guinness Book of World Records.

Les menhirs de Calanais, célèbres dans le monde entier, forment l’un des cercles de pierre les plus complets de Grande-Bretagne (et d’Europe !). Selon les dernières données archéologiques, on estime qu’ils ont été érigés vers 2900 avant J.-C.

Sans oublier le Cœur néolithique des Orcades, autre site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui comprend « l’anneau de Brodgar » (Ring of Brodgar) et les menhirs de Stenness (deux cercles de monolithes dressés), Skara Brae (un ancien hameau remontant au Néolithique) et Maeshowe (une tombe funéraire remontant également au Néolithique). Il donne un aperçu étonnant d’une culture aujourd’hui disparue, vieille de près de 5000 ans.

Les sites de l’UNESCO

Looking across the houses to the Forth Bridge from North Queensferry

Vue sur le Forth Bridge depuis le village de North Queensferry

En parlant de sites de l’UNESCO, saviez-vous que l’Écosse abrite plusieurs villes « désignées » par l’UNESCO, à savoir des villes du design et de la musique ? Il y a l’île de Saint-Kilda, la biosphère de Galloway et du sud de l’Ayrshire, le village historique de New Lanark, le Forth Bridge, Dundee, Glasgow et Édimbourg (désignée à deux reprises !).

Découvrez-en plus sur les sites incontournables et primés d’Écosse.

Mythes et légendes

The unicorn beside the Abbot House, Dunfermline

La licorne à côté de l’Abbot House de Dunfermline

L’Écosse est un pays débordant de mythes et de légendes. Vous connaissez sûrement Nessie, le plus célèbre de nos monstres marins, qu’aucun d’entre n’a encore aperçu ! Mais saviez-vous que notre animal national est la licorne ? Cet animal légendaire, qui a été utilisé pour la première fois sur un blason écossais au XIIe siècle, est traditionnellement associés à la pureté, l’innocence, la puissance et la chevalerie.

Vous pouvez encore apercevoir des licornes dans les villes écossaises, assises au sommet d’une Mercat Cross – c’est le nom écossais d’une croix de marché, qui donnait à la ville le droit de tenir un marché ou une foire régulière. C’était un symbole d’autorité, et il en existe encore plus de 100 dans tout le pays.

Apprenez-en plus sur la licorne.

Durabilité

Canisp, Cul Mor and Cul Beag seen from Stac Pollaidh, Highlands

Vue sur les sommets de Canisp, de Cul Mòr et de Cul Beag depuis le Stac Pollaidh (Highlands)

Avec un si beau pays, il n’est pas surprenant que nous tenions à nous occuper de l’Écosse et à faire en sorte qu’elle soit aussi propre et resplendissante que possible.  Nous avons été le premier pays au monde à adhérer à l’initiative Tourism Declares a Climate Emergency (« le tourisme déclare un état d’urgence climatique »), qui vise à encourager le secteur du tourisme à réduire ses émissions de carbone.

Apprenez-en davantage sur le tourisme responsable et l’écotourisme en Écosse.

Connaissez-vous des faits intéressants sur l’Écosse ? Partagez vos meilleures histoires dans les commentaires ci-dessous ou rendez-vous sur notre forum iKnow Scotland pour en discuter !

Ceci pourrait vous intéresser :

Comments