Version bêta du site : nous développons actuellement un nouveau site web pour rendre vos séjours en Écosse encore meilleurs. Profitez d’un aperçu de notre nouveau site.

Le Blog

Découvrez Édimbourg en compagnie de James Bond (007)

Edinburgh skyline

Lorsque le MI6 a demandé à VisitScotland d’envoyer l’un de leurs meilleurs agents faire un city trip en Écosse, nous avons été chargés de rédiger ce mémo top secret. Le nom de l’agent était Bond, James Bond, et aucune dépense ne devait être épargnée. Nous lui avons dit que nous avions quelque chose de spécial en réserve pour 007 : un week-end de luxe à Édimbourg, avec une touche spéciale. Comment pouvaient-ils refuser ?

Créé par Ian Fleming, James Bond est la star d’innombrables livres et films, de Skyfall à Goldfinger. Interprété par des acteurs tels que Daniel Craig et Roger Moore, l’agent 007 a voyagé aux quatre coins du globe. Cela dit, il entretient des liens particulièrement étroits avec l’Écosse. Selon les romans, c’est à Édimbourg que le jeune James fait ses études, et l’on y apprend que son père est né à Glencoe. Et bien sûr, peu de choses symbolisent davantage l’Écosse que Sean Connery, la star hollywoodienne emblématique qui incarna le personnage de Bond au grand écran.

Vous voulez savoir comment 007 a passé son long week-end à Édimbourg en notre compagnie ? Lisez la suite pour en savoir plus !

Jour 1 : de Londres à Édimbourg

The Caledonian Sleeper

Londres, 22:00 heures

À l’issue d’une réunion tardive avec ses supérieurs au quartier général du MI6 à Londres, Bond se voit donner l’ordre de prendre des vacances sans plus tarder. Aucune contestation possible : il est trop absorbé par son travail. Q lui a réservé un billet pour un trajet à bord du Caledonian Sleeper au départ de la gare londonienne de Euston. Il prend congé de Miss Moneypenny avec une boutade habituelle et part pour rejoindre l’Écosse.

Le Caledonian Sleeper

Bond s’installe confortablement en première classe sur ce célèbre train de nuit, où il bénéficie d’une chambre privée et climatisée. L’accès prioritaire au wagon-salon et le petit-déjeuner gratuit le lendemain matin rendent le voyage encore plus plaisant. Il a même le temps de siroter un vodka martini avant de se coucher (au shaker, pas à la cuillère).

Arrivée à Édimbourg

Le lendemain matin, Bond se réveille frais et dispos après une bonne nuit de sommeil à bord du train qui voyageait plein nord en direction de la capitale écossaise. Après un café rapide à la galerie Fruitmarket près de la gare, il se dirige vers les jardins de Princes Street et admire la vue sur la vieille ville. Au moment où il arrive au pied de l’impressionnant Scott Monument, il reçoit un message de Q : « J’espère que vous avez bien dormi, 007. Votre séjour de luxe à Édimbourg commence par une sortie au spa dans la West End cosmopolite d’Édimbourg. »

One Spa (Festival Square)

Quelle meilleure façon de se détendre que dans l’ultime expérience thermale d’Édimbourg, One Spa, qui fait partie du Sheraton Grand Hotel & Spa. Bond se sent immédiatement à l’aise dans la vapeur enveloppante du hammam et de l’Aroma Grotto, avant de faire trempette dans l’Hydropool sur le toit. Il s’offre même une pédicure dans le salon sur place – un luxe rare pour quelqu’un qui bouge sans cesse. Il passe la majeure partie de la journée à se détendre, en buvant de temps en temps une coupe de champagne, bien sûr. Quelle est la prochaine étape ?

Waldorf Astoria Édimbourg, The Caledonian

Edinburgh Castle at night

Après une journée au spa, Bond a presque oublié sa série de missions longues et dangereuses. Il se rend maintenant dans un hôtel de luxe pour la nuit, le Caledonian. Située dans la West End de Princes Street, la suite luxueuse de Bond offre une vue imprenable sur le château d’Édimbourg. Il se sent tellement bien qu’il en oublie presque d’aller dîner dans l’un des restaurants étoilés de la capitale écossaise. En rentrant en taxi à l’hôtel ce soir-là, il est frappé par les magnifiques lumières de la ville et les ombres et silhouettes des vieux bâtiments. C’est l’histoire qui prend vie.

Jour 2 : visite royale et expérience sur le thème du whisky

The Palace of Holyrood House

Le palais de Holyroodhouse

Levé tôt comme à son habitude, Bond se promène dans les rues sinueuses et pavées de la vieille ville d’Édimbourg à l’heure du petit-déjeuner. Un message de la part de Q vient d’arriver : « Bond, pourquoi ne pas rendre visite à la résidence officielle de Sa Majesté la Reine en Écosse ? Restez dans ses petits papiers. » Sans plus attendre, 007 descend le spectaculaire Royal Mile en direction du palais de Holyroodhouse. Une fois à l’intérieur, il participe à une visite privée du palais, s’émerveillant des nombreux chefs-d’œuvre exposés et de la riche histoire du bâtiment.

Le cadre saisissant du palais, situé au pied d’Arthur’s Seat et en face du parlement écossais, attire également son attention. Heureusement, Q a intégré un appareil photo à ses lunettes de soleil ; il prend donc quelques belles photos pour les partager à Moneypenny. En parlant de gadgets, il a en tête de lui acheter un cadeau, ainsi qu’un souvenir pour lui-même de son séjour à Édimbourg. Il se promène tranquillement en direction de Princes Street, l’artère commerçante qui sépare la vieille ville et la nouvelle ville, en espérant que la pellicule de l’appareil photo secret ait assez d’espace pour emmagasiner toutes ces photos.

Virée shopping au St James Quarter

Le tout nouveau centre commercial et de loisirs d’Édimbourg, le St James Quarter, porte bien le nom de cet agent secret. Une coïncidence qui ne lui échappe pas alors qu’il parcoure la liste de marques locales et internationales, s’arrête pour manger un morceau et profite de son atmosphère animée. À la recherche d’une montre et d’un nouveau costume, il déniche rapidement ce qu’il cherche. De même qu’un cadeau de bon goût pour Moneypenny qu’il a fait expédier à Londres.

Johnnie Walker Princes Street

johnnie walker princes street

Plus tard dans la soirée, chaussures cirées et vêtu de son nouveau costume raffiné, 007 se rend à la boutique Johnnie Walker de Princes Street. Il adore la visite immersive et y reste un peu plus longtemps pour siroter quelques cocktails et mets exclusifs dans le somptueux bar sur le toit de l’établissement. Il se ne lasse pas de la vue sur le château depuis là-haut, et demande poliment au personnel de le prendre en photo devant ce somptueux décor. Avant de retourner dans sa suite, il décide de faire une dernière promenade au crépuscule dans la ville.

Dernier verre au Devil’s Advocate

Bond ne peut pas résister à l’attrait de la vieille ville d’Edimbourg la nuit ; dans l’un des bars à whisky d’Édimbourg, un cocktail à base de whisky porte même son nom. Il opte pour le Devil’s Advocate, une perle rare nichée dans l’une des célèbres ruelles d’Édimbourg. L’atmosphère accueillante et l’impressionnant menu de boissons suffisent à désarmer ce client des plus flegmatiques. Avant qu’il ne soit trop tard, il vérifie son téléphone. Nouveau message de Q : « Retournez à votre hôtel, 007. Nous avons réservé un taxi pour vous emmener dans l’East Lothian demain matin. Vous avez une longue journée devant vous. »

Jour 3 : le littoral de l’East Lothian

golfer

Un trajet scénique

Il faut moins d’une heure pour se rendre à Gullane, dans l’East Lothian, au cœur de la golf coast écossaise. Le chauffeur de taxi longe le littoral et Bond admire les paysage côtiers depuis le siège passager. Q lui avait dit de porter des habits adéquats pour le golf ; il sait ce qui l’attend. Il a déjà joué avec des super-vilains dans le passé (et a gagné). Il ne se fait donc aucun souci concernant sa forme physique. Un jeu de clubs de golf l’attend au clubhouse.

Archerfield House

Le domaine pittoresque d’Archerfield House convient parfaitement à Bond. Avec deux parcours de golf et un spa, il aimerait y rester plus longtemps. Il planifie déjà son prochain séjour de golf tout en engrangeant quelques pars pour la journée. Rien n’ouvre plus l’appétit qu’une partie de golf matinale, et il ne tarde pas à se rendre à son prochain arrêt, à quelques kilomètres de là, dans la jolie ville côtière de North Berwick.

Déjeuner en bord de mer

North Berwick coastline

North Berwick est exactement le genre d’endroit où Bond peut s’imaginer s’installer une fois sa retraite prise. Une ville portuaire avec des vues spectaculaires et quelques bons endroits pour manger. Il décide de manger du homard sur la plage, dans l’une des cabanes à fruits de mer les plus populaires d’Écosse. Alors qu’il savoure ce mets local et regarde vers le large en pensant à sa prochaine aventure, Q le contacte à nouveau. « Bond, nous avons une dernière activité pour vous. Préparez-vous à prendre votre envol. »

East of Scotland Microlights

Bond regarde dans la poche de sa veste et se rend compte que Q y a glissé un bon pour un vol de 90 minutes en ULM l’après-midi même, à l’aérodrome voisin d’East Fortune. 007 sait bien sûr qu’un ULM est un avion léger qui ne peut transporter plus de deux personnes. Il fait le court trajet jusqu’à East Fortune et y rencontre les instructeurs, avant de faire un vol palpitant au-dessus des plages et de la campagne écossaises. Le club le plus ancien de son genre en Écosse, East of Scotland Microlights, lui permet de passer un après-midi mémorable dans les airs. Une fin appropriée à un séjour mémorable en Écosse.

De retour à Londres

Alors que le train couchette redescend vers Londres cette nuit-là, Bond se dit que le MI6 devrait l’envoyer plus souvent en vacances de luxe. Il a passé un super moment et a même réussi à éviter de s’attirer des ennuis. L’espionnage international n’est pas fait pour tout le monde, mais un séjour de luxe à Édimbourg l’est certainement. Il sera de retour pour un autre épisode dès qu’il en aura le temps.

Notre nom est Scotland. VisitScotland. Nous espérons que vous avez apprécié ce blog spécial à l’occasion de l’Année des Histoires en Écosse. Ne manquez les blogs de voyage d’autres personnages célèbres en Écosse cette année.

Comments