Selkirk Common Riding, Scottish Borders

Chaque été, les villes des Scottish Borders mettent en scène les Common Ridings, un des festivals équestres les plus vénérables du monde. Ces voyages ne sont pas juste un spectacle inoubliable des talents des cavaliers, d'apparat et d'esprit communautaire. Ils sont une coutume soutenue avec une réelle ferveur par les gens du pays en hommage à une identité régionale unique, formée en partie par son passé tumultueux.

Un des secrets les mieux gardés de la Grande-Bretagne. Un festival équestre qui combine les frissons de la Pamplona's Fiesta de San Fermin avec les boissons concentrées de l'Oktoberfest de Munich.

Fête Mondiale : Le Guide des Meilleurs Festivals du Monde

Des racines profondes

L'histoire des Scottish Borders est profondément entrelacée avec l'ère turbulente des Borders Reivers, le nom donné aux voleurs impitoyables et aux bandits qui ont pillé les terres de chaque côté de la frontière Anglo-Écossaise de la fin du XIIIe siècle au début du XVIIe siècle.

Tout au long de l'été, lors des Return to the Ridings, les habitants d’aujourd’hui commémorent les temps où leurs ancêtres patrouillaient le long des frontières de leurs terres à cheval pour se défendre contre ces maraudeurs effrayants.

Une fière tradition

Aujourd’hui, des événements pittoresques ont lieu dans 11 villes de la région, avec Hawick, Selkirk, Langholm et Lauder qui se disputent les courses les plus anciennes. Chaque ville a sa propre version de la tradition – certaines courses peuvent durer jusqu'à deux semaines – mais ils impliquent presque toujours beaucoup de chevauchées, de barbecues, de sports traditionnels, de jeux, de musique et de boissons traditionnelles.

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.