Tantallon Castle © Sarah White

Merveille naturelle qui fascine les êtres humains depuis des millénaires, les aurores boréales sont la preuve que la nature a le sens du spectacle.

Cela pourrait vous surprendre, mais le nord de l'Écosse se trouve en fait à la même latitude que la ville norvégienne de Stavanger ou l'île de Nunivak en Alaska, ce qui veut dire que vous avez de bonnes chances d'apercevoir les « Mirrie Dancers », comme on les appelle, lors de votre voyage en Écosse sans avoir à casser votre tirelire !

Planifier un voyage pour la prochaine saison des aurores

Quelle est le meilleur moment pour voir une aurore boréale ?

Avec leurs longues heures d'obscurité et leurs nombreuses nuits claires, l'automne et l'hiver sont probablement les meilleures saisons pour observer une aurore. Les nuits doivent être froides et le ciel sans nuages, avec une faible pollution lumineuse et une forte activité solaire. Rester debout jusqu'aux petites heures du matin peut également aider.

Où les voir ?

Bien que les extrémités septentrionales de l'Écosse offrent de meilleures chances d'apercevoir les « Mirrie Dancers », il est possible de voir des aurores depuis n'importe où en Écosse dès lors que les bonnes conditions sont réunies et que la pollution lumineuse est réduite au minimum. Voici une liste des meilleurs endroits d'où observer ce phénomène :

L'explication scientifique de cette merveille visuelle

Qu'est-ce qui provoque les aurores boréales ?

Ce magnifique spectacle tire son nom d'Aurore (la déesse romaine de l'aurore) et de Borée (le nom grec du vent du nord) et est causé par des particules ionisées accélérées dans la haute atmosphère de la terre le long de lignes d'un champ magnétique. L'énergie à l'origine de ce phénomène provient du soleil sous la forme de « vent solaire ». Le soleil a beau être à des milliards de kilomètres, c'est grâce à lui que nous pouvons admirer ce spectacle.

Les aurores peuvent être de toutes les couleurs, formes et motifs, animant le ciel nocturne d'un arc-en-ciel de lumière. Les variations de couleur sont dues au type des particules de gaz qui s'entrechoquent, passant du vert-jaune, et du bleu et violet au rouge et orange ardents. Ces bandes serpentant dans le ciel évoluent en permanence et peuvent ne durer que quelques minutes ou secondes. Une chose est sûre, le résultat est toujours spectaculaire.

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.