Culloden Battlefield, Inverness

Des Écossais patriotiques, des Anglais mécontents, des actes d’une grande bravoure, des erreurs tactiques et de nombreux contes passionnants : les années de lutte des XVIIe et XVIIIe siècles furent un chapitre complexe et bien connu de l’histoire écossaise.

Énormément romancées dans les histoires et les chansons, les révoltes jacobites étaient bien plus lugubres en réalité, avec des batailles, des rébellions et des soulèvements sanglants et sources de divisions. Elles n’ont pas pu ramener le trône aux Stuart, se terminant avec la tragique bataille de Culloden qui a changé les communautés et les infrastructures des Highlands à tout jamais.

S’étalant sur tout le siècle, de la destitution de Jacques II lors de la Glorieuse Révolution d'Angleterre en 1688 jusqu’à la mort de Bonnie Prince Charlie en 1788, découvrez cette période fascinante et tumultueuse de l’histoire écossaise.

Apprenez-en plus à propos de Bonnie Prince Charlie et retracez son périple passionnant 250 ans plus tard.

Les débuts et la Glorieuse Révolution d'Angleterre

Tout a commencé avec Jacques VII, tel qu’on l’appelle en Écosse, ou Jacques II selon les Anglais, le dernier monarque catholique romain à régner sur les royaumes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande. Envahi par son beau-fils protestant puis déchu du pouvoir, Jacques est forcé de s’exiler en France.

Les révoltes de 1689 - 1692

Glencoe, dans les Highlands

Le vicomte de Dundee, plus fervent partisan écossais de Jacques, a rallié des troupes et s’est résolu à lancer une action militaire contre les forces gouvernementales de William et Mary. La première révolte jacobite éclata, mais fut loin d’être populaire. 

  • Menée par : John Graham de Claverhouse (le vicomte de Dundee), dit « Bonnie Dundee »
  • Batailles principales : bataille de Killiecrankie (1689), bataille de Dunkeld (1689) et massacre de Glencoe (1692)

Les révoltes de 1708, 1715 et 1719

Les eaux du Loch Duich à Eilean Donan un jour ensoleillé

En 1707, les royaumes d’Écosse et d’Angleterre étaient alliés, au grand désarroi des défenseurs de la cause jacobite. Jacques VIII/III tenta de s’emparer du trône par deux fois, en 1708 et 1715. En 1719, les jacobites trouvèrent un allié en l’Espagne.

  • Menée par : Jacques VIII/III (Jacques François Édouard Stuart), dit « le vieux prétendant »
  • Batailles principales : bataille de Sheriffmuir (1715), bataille d’Eilean Donan (1719)

La révolte de 1745

Inscription sur le cairn commémoratif du champ de bataille de Culloden

Après avoir échoué dans sa tentative de persuader le gouvernement français de s’engager dans une nouvelle invasion, prince Charles, le « jeune prétendant », décida de financer sa propre révolte. Il navigua de la France vers l’Écosse, arrivant à Eriskay dans les Hébrides extérieures en juillet 1745, puis voyagea à travers les Highlands pour rassembler une armée jacobite.

  • Menée par : Prince Charles Édouard Stuart (Charles III), dit « Bonnie prince Charlie » ou « le jeune prétendant »
  • Batailles principales : prise d’Édimbourg (1745), bataille de Culloden (1746)

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.