Le Blog

11 régions d’Écosse que vous devez visiter en 2022

Les éperons d’érosion marine de Duncansby (Caithness)

Fini les rêveries : commencez dès maintenant à préparer votre prochain voyage ! Et pour ce faire, nous vous offrons quelques idées de destinations exceptionnelles en Écosse.

Ces recoins méconnus ont beaucoup à offrir, et certains d’entre eux vous réservent quelques surprises en 2022.

Jetez un œil à notre liste et découvrez ce qui rend ces destinations si spéciales.

 1. L’East Lothian

Un séjour dans la campagne des Lothians vous permet de profiter de la côte, de la campagne et des pittoresques villes et villages qui parsèment la région d’Édimbourg.

La plage de Gullane (East Lothian)

Avec ses paysages côtiers et ses trains fréquents vers et depuis Édimbourg, l’East Lothian est la destination parfaite pour un sortie à la campagne ou, inversement, un city-trip dans la capitale écossaise.

L’année prochaine s’annonce prometteuse pour les amateurs de whisky, avec l’ouverture de la distillerie de Glenkinchie au terme d’un réaménagement d’envergure visant à créer une plateforme de l’enseigne Johnnie Walker dans le sud de l’Écosse. Par ailleurs, sachez que l’enseigne va également inaugurer sa nouvelle expérience unique sur Princes Street à l’été 2021.

Le littoral de l’East Lothian est également un paradis pour les randonneurs, qui pourront emprunter l’un des tronçons du John Muir Way, dont l’itinéraire traverse de superbes recoins en bord de mer. Les amateurs de kitesurf prendront la direction de la plage de Longniddry, tandis que les surfeurs choisiront la baie de Belhaven pour se jeter à l’eau. Si vous aimez tout ce qui touche aux avions, ne manquez pas l’occasion de monter à bord du Concorde au musée national de l’aviation (National Museum of Flight) dans le village d’East Fortune.

Réservez une table chez Drift, un café situé au sommet d’une falaise dont les baies vitrées vous offriront des panoramas exceptionnels sur le fameux Bass Rock, le gigantesque rocher aux oiseaux au large la côte de l’East Lothian, près de North Berwick.

Où séjourner ? À Longniddry, North Berwick ou Dunbar.

Découvrez-en davantage sur les destinations de l’East Lothian.

2. L’île de Raasay (nord-ouest des Highlands)

Cette petite île, située au large de la côte est de l’île de Skye, ne vous laissera pas indifférent.

Le hameau de Clachan, sur l’île de Raasay

L’île de Raasay (essayez de prononcer son nom avec votre plus bel accent écossais !) est une destination à ne pas manquer l’année prochaine ! D’ailleurs, le magazine Condé Nast Traveller l’a récemment nommée l’une des « plus belles îles à visiter ».

Vous pouvez la rejoindre au terme d’un trajet en ferry de 25 minutes depuis le port de Sconser sur l’île de Skye, qui effectue régulièrement la navette avec le hameau de Clachan, sur l’île de Raasay, chaque jour.

Une fois arrivés à bon port, vous vous retrouverez sur l’une des plus belles îles écossaises. Vous pourrez profiter de vues imprenables sur la chaîne des Cuillin sur l’île de Skye, ainsi que sur l’archipel des Hébrides extérieures au-delà, par temps dégagé. Faites un tour à la distillerie de l’île de Raasay ou gravissez le Dùn Caan, le point culminant de l’île.

Où séjourner ? Sur l’île de Skye.

Découvrez-en plus sur l’île de Raasay.

3. Le Tay Country

Le « Tay Country » comprend les régions du Fife, de Perth (Perthshire), de Dundee et de l’Angus. Cette région très facilement accessible est un véritable terroir d’histoires et de légendes.

Le château de Glamis (Angus)

2021 devait être une grande année pour l’Angus, qui célèbrerait le 701e anniversaires de la signature de la déclaration d’Arbroath (1320), l’un des documents les plus emblématiques de l’Histoire d’Écosse, puisqu’il marqua son indépendance de la couronne anglaise. Les célébrations qui devaient avoir lieu l’année ont été reportées à cette année afin qu’elles puissent se dérouler en toute sécurité. À noter dans vos agendas !

L’abbaye d’Arbroath est un spectacle à elle seule. Cela dit, la ville qui l’accueille peut également se targuer de son fameux « smokie », qui fut à l’origine concocté dans le village voisin d’Auchmithie. Cet aiglefin pêché à la ligne et fumé sur un feu à base de copeaux de chêne est encore préparé dans différents fumoirs familiaux situés aux abords du port d’Arbroath.

La campagne environnante vaut également la peine. La région comporte 10 munros qui ne demandent qu’à être gravis et que vous pouvez rejoindre en traversant l’une des magnifiques vallées de l’Angus (Angus Glens) qui s’offrent à vous.

Le Cateran Trail est un circuit qui traverse la campagne de l’Angus et du Perthshire, et dont le point de départ (et d’arrivée) est la petite ville de Blairgowrie, dans le Perthshire. Cet itinéraire doit son nom aux voleurs de bétail autrefois appelés « catérans », qui pillaient jadis les campagnes écossaises.

En chemin, vous y découvrirez une géologie fascinante, une histoire riche ainsi que plusieurs merveilles préhistoriques qui jalonnent ce circuit de 103 km. Il vous emmènera par la superbe vallée de Glen Shee pour rejoindre les villages de Kirkmichael et de Glenisla. Cette vallée façonnée par les glaciers est traversée par d’anciens chemins de transhumance et droits de passage.

Ne manquez pas de faire un tour au Cateran Eco Museum, un musée à ciel ouvert qui met à l’honneur les millénaires d’histoire humaine dans cette région d’Écosse. Le musée se situe le long de la faille des Highlands (Highland Boundary Fault), une impressionnante formation géologique vieille de 500 millions d’années qui sépare les Highlands (« hautes terres ») et les Lowlands (« basses terres ») écossaises.

Où séjourner ? À Arbroath, Blairgowrie ou Alyth.

Découvrez-en davantage sur les destinations du Tay Country.

4. L’Inverclyde, l’Ayrshire et les îles du Firth of Clyde

Les îles de Great Cumbrae et de Bute se situent à une heure de Glasgow et sont accessibles régulièrement via une courte traversée en ferry.

Le château de Culzean

Cette région de la côte ouest déborde d’activités en tous genres. Vous pouvez accéder à un certain nombre d’îles en transport public depuis Glasgow, découvrir le patrimoine naval et culturel de la région, vous balader le long de plages paradisiaques et même vous baigner dans une piscine extérieure chauffée à Gourock !

L’Ayrshire abrite des villes côtières tout simplement superbes, qui valent vraiment la peine d’être visitées.

Le Còig (qui signifie « cinq » en gaélique écossais), comprend 5 itinéraires touristiques récemment aménagés, qui s’étendent de l’Ayrshire et des îles d’Arran et de Great Cumbrae jusqu’à l’Inverclyde, le Renfrewshire et l’île de Bute.

Plusieurs services de ferries effectuent régulièrement la navette entre Wemyss Bay et l’île de Bute, et entre Largs et l’île de Great Cumbrae.

Où séjourner ? À Girvan ou à Troon.

Découvrez-en davantage sur l’Ayrshire et l’île d’Arran.

5. Le Caithness (Highlands)

Si vous êtes à la recherche de couchers de soleil embrasés, de cieux colorés et de beauté naturelle, alors le Caithness est fait pour vous.

La plage de Peedie Sands (Caithness)

Cette région située à l’extrême nord-est de l’Écosse continentale (face à l’archipel des Orcades), est traversée par la fameuse North Coast 500. Bien plus qu’un simple point de passage, c’est une région vierge et sauve de notre pays, qui gagnerait à être découverte.

Saviez-vous que le Caithness possède la plus forte concentration de brochs et de monuments préhistoriques d’Écosse ?

La région regorge de formations géologiques plutôt atypiques, notamment les « marches de Whaligoe », des grottes marines et des châteaux perchés au sommet de falaises, notamment le château de Keiss et le château de Sinclair et Girnigoe.

Où séjourner ? À John o’ Groats ou à Wick.

Découvrez-en plus sur le Caithness et le Sutherland.

6. Le Clackmannanshire

Il s’agit du plus petit comté d’Écosse. Sa position très centrale vous permet d’accéder aux sites et monuments historiques phares du pays.

Située entre les Trossachs, Stirling, le Perthshire et le Fife, le Clackmannanshire est une région débordante de surprises et de recoins pittoresques.

Les monts Ochil sont un havre de paix et offrent des vues panoramiques sur plusieurs kilomètres à la ronde. Les vallées d’Alva et de Dollar, qui s’étendent au pied des monts, se prêtent idéalement aux randonnées en forêt jonchées de cascades à chaque détour.

Flânez dans la charmante petite ville victorienne de Bridge of Allan, dégustez un délicieux fish ‘n’ chips ou une glace à l’Allanwater Café, ou encore une pinte à l’Allanwater Brewhouse.

Admirez les édifices historiques de la région, notamment la tour d’Alloa vieille de 700 ans, ou le château de Campbell, forteresse du clan éponyme dans les Lowlands, situé à Dollar.

Où séjourner ? À Alloa, Tillicoultry ou Menstrie.

Découvrez-en plus sur le Clackmannanshire.

7. Dumfries (Dumfries & Galloway)

Terroir de Robert Burns, Dumfries est un point de chute idéal pour explorer les superbes recoins du Dumfries & Galloway.

Le Loch Trool (parc forestier de Galloway)

Depuis la ville de Dumfries, vous n’aurez qu’à faire quelques minutes avant d’atteindre des lieux inoubliables. La distillerie d’Annandale, située à quelques minutes de route, produit l’un des plus jeunes whiskies d’Écosse et possède un café ainsi qu’un centre d’accueil des visiteurs ultra moderne.

La ville victorienne de Moffat est l’endroit parfait pour prendre le déjeuner. Quand vous y serez, ne manquez pas de faire un tour à son ancienne filature de laine (woollen mill), où vous pourrez y déguster la spécialité locale, le « Moffat Toffee » !

Plus au sud, la ville de Gretna Green est facilement (et rapidement) accessible en train depuis Dumfries. C’est une destination des plus romantiques étant donné que c’est là, à la frontière anglaise, que se sont mariés en secret pendant plusieurs siècles les couples trop jeunes pour pouvoir se marier aux yeux de la Loi anglaise.

À l’ouest, rendez-vous dans le parc forestier de Galloway, qui offre de nombreux itinéraires de randonnée, une vie sauvage débordante, et de nombreuses autres activités en extérieur. Par temps ensoleillé, la côte de Solway est la destination parfaite pour partir en balade le long de la plage et profiter de paysages côtiers à perte de vue. Par temps dégagé, vous pourrez même apercevoir l’Irlande du Nord et l’île de Man par-delà la mer d’Irlande.

Où séjourner ? À Dumfries.

Découvrez-en plus sur le sud-ouest de l’Écosse.

8. Melrose (Scottish Borders)

Découvrez la demeure de l’écrivain Sir Walter Scott, située à environ une heure de route d’Édimbourg.

Abbotsford House (Scottish Borders)

Difficile de résister au charme de Melrose, une charmante petite ville située au pied des trois sommets des monts Eildon. La campagne des Scottish Borders comporte certains des plus beaux paysages de notre pays. Et il y a de quoi vous tenir occupés ! La ville de Melrose accueille le Melrose Sevens, le plus vieux tournoi de rugby à 7 au monde (il remonte à 1883), qui s’y tient chaque année au printemps.

Cette région d’Écosse est habitée depuis de nombreux siècles. L’armée romaine y mit les pieds pour la première fois en 79 ou 80 de notre ère, et y construit une imposante forteresse appelée Trimontium ou « Lieu aux trois monts ».

Abbotsford House, l’ancienne demeure de Sir Walter Scott, se situe à quelques kilomètres à l’ouest de Melrose. En 2021, célébrez son 250e anniversaire en visitant ce magnifique édifice et ses jardins paisibles soigneusement entretenus.

Depuis Melrose, vous pouvez rejoindre Abbotsford via un court itinéraire cyclable. Et pourquoi ne pas emmener votre carnet à dessin et y réaliser un croquis de l’Abbotsford House ?

Où séjourner ? À Melrose.

Découvrez-en plus sur les Scottish Borders et le Midlothian.

9. La péninsule de Kintyre (Argyll)

Cette langue de terre, qui s’étend le long de la côte ouest de l’Écosse, est l’une des perles rares du pays. Parcourez la Kintyre 66, le nouvel itinéraire panoramique qui longe la péninsule.

Vue de la plage de Westport depuis les dunes de Machrihanish

La péninsule de Kintyre abrite plusieurs dizaines de kilomètres de côtes vierges, l’endroit idéal pour s’évader de la réalité. Les dunes qui longent la baie de Machrihanish offrent un spectacle exceptionnel, et la plage voisine de Westport constitue un spot de surf idéal, grâce aux houles de l’Atlantique qui viennent s’y échouer.

Par ailleurs, aucune visite de la péninsule ne serait complète sans un détour par le phare du Mull of Kintyre, à l’extrémité de la péninsule. Ce recoin du Kintyre abrite également plusieurs parcours de golf, qui offrent eux aussi des vues imprenables sur le littoral et la mer d’Irlande par-delà.

Depuis le village de Tayinloan, embarquez à bord du ferry à destination de l’île de Gigha, que vous rejoindrez en seulement 20 minutes, et passez la journée à la découverte de cette île pittoresque.

Et si vous cherchez à faire un bond dans le passé, faites un tour à Campbeltown. Essayez d’imaginer cette ancienne plaque tournante du whisky, avec sa trentaine de distilleries produisant leurs emblématiques single malts. Aujourd’hui, la ville s’est apaisée, et seules trois distilleries sont encore en activité : Glen Scotia, Glengyle et Springbank, qui offrent chacune des visites guidées sur les traces du patrimoine de la région. Vous pourrez également y déguster un gin local à la distillerie de Beinn an Tuirc, qui produit le célèbre Kintyre Gin.

Où séjourner ? À Campbeltown.

Découvrez-en plus sur la péninsule de Kintyre et sur l’île de Gigha.

10. L’île de Hoy, Orcades

Hoy est la deuxième plus grande île des Orcades et constitue un véritable joyau de l’archipel.

La baie de Rackwick, sur l’île de Hoy (Orcades)

Parmi les îles Orcades, Hoy est assez particulière à plusieurs égards. Ses paysages très caractéristiques de falaises, de baies de sable fin et de collines de bruyère ressemblent d’ailleurs davantage au nord des Highlands qu’aux autres îles de l’archipel.

Hoy est notamment célèbre pour son éperon d’érosion marine, l’Old Man of Hoy, qui surgit de la surface de la mer du haut de ses 137 mètres de hauteur. Pour l’observer dans toute sa splendeur, il vous suffit d’emprunter le sentier de randonnée au départ de la superbe baie de Rackwick, dont l’aller-retour vous prendra environ 3 heures.

Cela dit, Hoy ne se limite pas à son « vieil homme » ! Au cœur de ses collines (non loin de Rackwick) se trouve le bois de Berriedale, un lieu magique à visiter quelle que soit la saison. Lové au creux d’un petit vallon, Berriedale abrite différentes espèces d’arbres et d’arbustes (bouleaux pubescents, sorbiers, trembles, saules et plus encore) ainsi que des espèces animales sauvages. Les sommets de Ward Hill et du Cuilags contrastent avec le reste de l’île, et sont visibles depuis presque partout sur l’archipel des Orcades.

La Dwarfie Stane est un énorme rocher, résidu d’un ancien glacier, qui a été retrouvée dans une large vallée et qui remonterait à la dernière période glaciaire. Elle est accessible depuis un parking dédié situé à quelques centaines de mètres. Une fois que vous y serez, n’oubliez pas de lever les yeux : un couple de pygargues à queue blanche a été aperçu à plusieurs reprises dans les environs ces dernières années.

Où séjourner ? Sur l’île de Hoy ou à Stromness, sur l’île de Mainland (pour des excursions)

Découvrez-en plus sur l’île de Hoy.

11. L’île d’Unst (Shetland)

C’est la destination la plus reculée de cette liste, ainsi que l’île britannique habitée la plus septentrionale.

L’île d’Unst, Shetland

En raison de son isolement, Unst constitue une destination de choix pour les amateurs d’aventure, d’évasion et de dépaysement.

Unst est une île riche de son passé viking, dont le patrimoine est encore visible aujourd’hui. Selon certains récits historiques, Unst aurait été la première île sur laquelle les Vikings ont accosté lorsqu’ils menèrent leurs expéditions vers l’ouest. Ils y auraient affronté des peuples pictes avant de s’installer sur l’île. Unst compte plus de 60 ruines d’habitation viking (appelées « longhouses »), ce qui en fait l’un des plus importants sites du patrimoine viking en Europe.

Le littoral d’Unst abrite par ailleurs une faune sauvage exceptionnelle, notamment plusieurs espèces d’oiseaux marins (fous de Bassan, guillemots, mouettes tridactyles et plus encore) visibles en particulier les mois d’été. Les amateurs de faune marine ne seront pas en reste : il est possible d’observer des phoques, des marsouins et même des baleines. Promenez-vous le long des falaises de la réserve naturelle nationale d’Hermaness, l’un des meilleurs endroits pour observer des macareux de près.

Ne manquez pas le plus célèbre abribus au monde, dont l’intérieur est somptueusement décoré.

Unst accueille également la distillerie la plus au nord du pays. Visitez la distillerie Saxa Vord et dégustez quelques-uns de leurs whiskies shetlandais, ou encore le Shetland Reel Simmer Dim Gin, parfumé au zeste d’orange, à la racine d’iris, à la réglisse, au cumin et au genévrier.

Où séjourner ? Sur l’île d’Unst ou de Yell (pour des excursions).

Découvrez-en plus sur l’île d’Unst.

Partez à la découverte des perles rares de l’Écosse et visitez certains de ses lieux les plus reculés.

 

 

Comments