COVID-19. Consultez les dernières informations ainsi que la liste des établissements qui ont rouvert et mis en place des mesures d’hygiène (Covid-19).

Le Blog

Écoutez les Échos d’Écosse depuis chez vous

Parcourir des photos est certes un excellent moyen de se remémorer de belles aventures. Cela dit, certains sons peuvent avoir un pouvoir nostalgique encore plus grand, et même nous emporter dans des endroits qui n’existent pour l’instant que dans notre imaginaire.

Si vous avez voyagé en Écosse ces dernières années, notre site interactive « Échos d’Écosse » nous rappellera peut-être quelques souvenirs de moments passés au cœur de notre nature. Cliquez sur l’un des paysages sonores et laissez-vous emporter par ses sons et son atmosphère.

Échos des forêts

Les chutes de la Clyde à New Lanark

Il n’y a rien de plus relaxant que de se retrouver dans le calme absolu d’une forêt. Et bien que vous ne puissiez pas vous rendre dans une forêt écossaise pour l’instant, vous pouvez d’ores et déjà vous mettre dans l’ambiance…

Aux chutes de la Clyde près de New Lanark, la chute de Corra Linn s’écoule sur pas moins de 26 mètres dans un bassin en contrebas. D’ailleurs, le grondement de Corra Linn peut être entendu à une centaine de mètres à la ronde.

Écoutez les chutes de la Clyde sur les Échos d’Écosse.

Voici d’autres de nos sons de forêt préférés. Découvrez :

Le bruissement des feuilles et le croassement des brindilles dans le parc forestier de Galloway. Vous pourriez y passer des heures à essayer de distinguer les cris des différentes espèces sauvages qui y ont élu domicile.

Le paisible silence de la forêt de Cademuir, près de Peebles dans les Scottish Borders. Cette forêt est célèbre pour ses vues imprenables sur les vallées et les collines alentour.

Le sifflement sinistre du vent dans la forêt calédonienne. Les anciennes pinèdes constituent un écosystème unique, et n’est pas difficile d’imaginer que les mêmes sons résonnaient à travers la forêt il y a des milliers d’années. Vous pouvez en voir les vestiges dans le Glen Falloch et à Tyndrum, dans le parc national du Loch Lomond et des Trossachs.

L’appel de la montagne

Rannoch Moor (Highlands)

Les bruits que l’on peut entendre depuis le sommet d’une colline sont très changeants, et il n’est pas rare que des vents tourbillonnants laissent place à un silence de mort d’une minute à l’autre. Nos montagnes ont peut-être l’air de lieux arides et déserts, mais elles sont en réalité pleines de vie. Vous entendrez tout, des brâmes de cerfs aux coassements occasionnels de grenouilles qui remplissent l’air !

Rannoch Moor est un endroit isolé, vierge, sauvage et magnifique. C’est l’une des dernières régions sauvages d’Écosse. Vous pouvez passer de longues minutes à écouter les murmures de cette étendue isolée de terre sauvage ancestrale.

Écoutez les sons de Rannoch Moor sur les Échos d’Écosse.

Voici d’autres de nos bruits préférés que l’on peut entendre dans les montagnes d’Écosse. Découvrez :

Le chant quotidien des oiseaux du Speyside. Vous pouvez suivre tous les événements de la vie sauvage virtuellement en vous rendant sur la page Facebook de Speyside Wildlife.

Les chants des animaux sauvages des Southern Uplands. Planifiez votre prochain voyage avec Wild Eskdale, qui propose une gamme d’expériences d’observation des animaux sauvages en pleine nature, y compris une occasion en or d’apercevoir un aigle royal.

L’atmosphère d’une ville écossaise. Édimbourg est construite sur sept collines, dont deux font partie de l’ermitage de Braid et de la réserve naturelle de Blackford Hill. Du bourdonnement tranquille du trafic urbain au clapotis d’un ruisseau et aux oiseaux aquatiques, il peut être difficile de croire que vous êtes dans une capitale.

Les ondes sonores du littoral

Le phare de Kinnaird Head (Aberdeenshire)

Le simple bruit des vagues peut transporter votre imagination au bord de la mer, à tel point que vous pouvez presque goûter l’air iodé de ses embruns.

Le phare du château de Kinnaird Head, situé le long de la côte de l’Aberdeenshire, incarne le paysage sonore fascinant d’un littoral écossais. Avec les cliquetis d’un phare du XVIIIe siècle, les vagues déferlantes de la mer du Nord et le tourbillon des oiseaux marins, on ne s’y ennuie jamais !

Écoutez les sons du phare de Kinnaird Head sur les Échos d’Écosse.

Voici d’autres de nos sons préférés du bord de mer. Découvrez :

Le cri des courlis des Orcades. Ces îles situées juste au nord de l’Écosse continentale sont un site de reproduction clé pour ces oiseaux marins, et leur chant distinctif peut être entendu à des kilomètres à la ronde.

L’acoustique naturelle des profondeurs d’une grotte. La grotte de Fingal est probablement la grotte la plus célèbre d’Écosse. Faite de basalte, elle se trouve sur l’île de Staffa, au large de la côte ouest de l’Écosse. L’écrivain Sir Walter Scott admirait les sons qui se réverbéraient à l’intérieur de la grotte, et qui ont probablement inspiré la célèbre « Ouverture des Hébrides » de Mendelssohn.

Le jacassement de milliers d’oiseaux marins à St Abbs, le long du littoral de l’East Lothian, dans le sud-est du pays. C’est aussi l’endroit idéal pour dessiner, si vous vous sentez grandir une âme d’artiste !

Laissez-nous vous faire découvrir l’Écosse. Découvrez des artistes à écouter chez vous et des façons de découvrir la culture écossaise depuis chez vous.

 

 

Comments