Avis relatif au coronavirus (Covid-19). Vous pouvez désormais parcourir notre site afin de consulter la liste des établissements et commerces qui ont rouvert leurs portes et participent au programme « Good to Go ». Pour plus d’infos sur les voyages et le tourisme en Écosse à l’ère du coronavirus, consultez notre page consacrée au déconfinement.

Le Blog

10 choses que vous ne saviez pas sur les villes d’Écosse

L’Écosse abrite sept magnifiques villes à l’atmosphère unique, riches en culture et en découvertes, qui recèlent leurs propres secrets et perles rares. Si vous êtes amateur d’histoire, faites un saut dans le passé et plongez au cœur du passé fascinant de notre pays. Amoureux de la nature ? Partez à la découverte de notre faune sauvage, de nos lochs et de nos rivières à l’occasion de l’Année des Eaux et du Littoral. L’Écosse vous réservera toujours de belles surprises.

Poursuivez votre lecture et découvrez des anecdotes insolites que vous ne connaissiez probablement pas au sujet des villes d’Écosse.

1. Les villes UNESCO écossaises

L’Écosse possède non pas une, ni deux, mais bien trois « villes créatives » reconnues par l’UNESCO : Édimbourg a été nommée « ville créative de littérature » (2005, la première dans sa catégorie), Glasgow « ville créative de musique » (2008) et Dundee « ville créative de design » (2014). Rendez-vous dans ces trois villes et découvrez par vous-même ce qui les rend exceptionnelles.

Considérée par beaucoup comme le berceau de la saga Harry Potter, Édimbourg abrite le Storytelling Centre. Plusieurs poètes et écrivains de renom ont également élu domicile dans la capitale écossaise, notamment Arthur Conan Doyle et Walter Scott.

Glasgow jouit d’une scène musicale légendaire qui comprend aussi bien de la musique classique que contemporaine et celtique, et bien plus encore. En plus d’être un véritable terroir musical, la première ville d’Écosse possède un très grand nombre de lieux de représentation et accueille en moyenne 130 concerts et événements musicaux chaque semaine, bien plus que n’importe quelle autre ville d’Écosse.

Impossible de traverser Dundee sans tomber face à un chef-d’œuvre de design. Outre le design, la ville de Dundee a contribué au progrès au travers de découvertes et d’inventions telles que le timbre autocollant et l’aspirine. C’est également à Dundee que virent le jour plusieurs icônes du jeu vidéo (comme la franchise GTA) et de la bande dessinée.

2. L’Écosse a 3 capitales

View this post on Instagram

Once upon a time, St John’s Kirk in Perth was in need of a bell. It was transported by boat along the River Tay to Friarton Island (also known as Moncrieffe Island), which can be seen here – the railway crosses its northern tip. Near Friarton Island is Friarton Hole, where the river gets very deep indeed. As the big, heavy, unwieldy church bell was being hauled off the boat, it slipped and fell into the depths of Friarton Hole. Oh dear. Years later, a diver thought he’d retrieve the bell (although quite how he thought he’d drag it back up alone, we don’t know). Off he went, down, down, down into the Tay. And then he popped back up, breathless and bell-less. The diver looked scared silly, and said he had seen the bell. Slight problemette, however: the devil and his wife were busy making porridge in it. The bell has never been seen again since. Is it still at the bottom of the Tay? If any of you are divers, let’s find out! 📸: River Tay at Perth image (cropped) by Mike Pennington via geograph.org.uk/p/3605744 (CC BY-SA 2.0 licence). . . . #perth #perthscotland #rivertay #moncrieffeisland #friartonperth #stjohnskirk #discoverperth #discoverscotland #riversofinstagram #scotlandisbeautiful #scotlandlover #discoverunder5k #discoverunder3k #schottland #ecosse #escocia #scozia #scottishhistory #scottishmythsandlegends #legendaryscotlanddigitaldayout #legendaryscotland

A post shared by Legendary Scotland 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 (@legendaryscotland) on

Non, ce n’est pas une blague ! Évidemment, la magnifique ville d’Édimbourg est la capitale officielle de l’Écosse, mais cela n’a pas toujours été le cas. La ville de Perth était autrefois notre capitale. Du IXe siècle jusqu’en 1437, Perth était la capitale historique du royaume d’Écosse, et le palais voisin de Scone fut le lieu de couronnement de nombreux rois et reines d’Écosse. Par ailleurs, Inverness est considérée comme la capitale des Highlands (elle en est d’ailleurs le chef-lieu administratif) et constitue un point de chute idéal pour les touristes de passage dans les Highlands et les autres régions du nord de l’Écosse.

3. Le plus vieux ballon de football du monde fut découvert à Stirling

Prenez la direction de Stirling, dont l’emblématique château abrite quelques artéfacts historiques pour le moins surprenants. Le plus vieux ballon de football du monde a été découvert dans la chambre de la reine Marie Stuart au cours de travaux de rénovation en 1981. Ce ballon était constitué d’une vessie de porc recouverte de morceaux de cuir de vache dont les marques de couture étaient très visibles. Par ailleurs, ce ballon est plus petit que les ballons de football modernes.

Autre fait intéressant concernant le château de Stirling : il fut autrefois occupé par Édouard Ier d’Angleterre lorsque celui-ci le trouva complètement déserté lors de son invasion de l’Écosse. Le château de Stirling fut saisi par les Anglais à l’issue de la bataille du pont de Stirling en 1297. Néanmoins, le château passa entre les mains de plusieurs occupants anglais comme écossais pendant les guerres d’indépendance de l’Écosse.

4. Aberdeen, paradis du golf

L’Écosse est la terre du golf et abrite plus de 500 parcours, greens et fairways répartis aux quatre coins du pays. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux, des amateurs aux golfeurs chevronnés. Aberdeen possède plus de 70 parcours à elle seule, tous situés à moins d’une heure de route de son aéroport international. Ces parcours ont par ailleurs été conçus par de grands noms du golf, tels que James Braid, Dr Martin Hawtree et « Old » Tom Morris.

5. Glasgow, ville d’art et de culture

View this post on Instagram

Glasgow, this beautiful city is home to some incredible art galleries, museums, and beautifully designed buildings. We share our tips for a visit to this culturally vibrant place, and don’t forget to save them for later!⁣ ⁣ 1. Kelvingrove Art Gallery and Museum: one of the most impressive museums in Glasgow. It offers natural history, armour, and many different pieces of art. 🎨⁣ 2. University of Glasgow: for the Harry Potter fans – it feels like arriving in Hogwarts when visiting this university!⁣ Definitely worth a visit. 3. Pollok House: discover an extensive collection of Spanish art in this beautiful country house. 📸⁣ ⁣ Have you ever been to Glasgow?

A post shared by Short Stay Citizens (@shortstaycitizens) on

Tout comme New York, Glasgow est une ville qui ne dort jamais. Elle abrite plus de 20 musées (dont certains sont gratuits) ainsi qu’une scène musicale vibrante. Découvrez la première ville d’Écosse au travers des œuvres de ses enfants, notamment l’architecte Charles Rennie Mackintosh. Arpentez les rues de Glasgow et admirez ses bâtiments et monuments à l’architecture grandiose, comme le salon de thé Mackintosh at the Willow entièrement restauré, le musée Lighthouse et la célèbre House for an Art Lover. Glasgow abrite d’autres galeries d’art et centres culturels, notamment la galerie d’art moderne de Kelvingrove, le musée de Kelvingrove, la galerie d’art huntérienne de l’université de Glasgow et plus encore.

6. La faune incroyable de l’Écosse

Il n’est pas nécessaire de s’évader au cœur des Highlands écossaises pour admirer toute la splendeur de la faune écossaise. En réalité, au fil des siècles, différentes espèces animales plus ou moins exotiques ont élu domicile dans nos contrées.

Par exemple, saviez-vous que le château d’Édimbourg a autrefois accueilli un éléphant ? Oui oui, un éléphant. En 1838, le 78e régiment des Highlands revint d’une mission en poste au Sri Lanka et ramena un éléphant en guise de « mascotte ». Selon les rumeurs, cet éléphant s’acclimata si bien à la vie en Écosse qu’il développa rapidement un léger penchant pour la bière !

À quelques centaines de mètres de là, au zoo d’Édimbourg, vit l’unique pingouin au monde adoubé au rang de chevalier. Sir Nils Olav vit parmi la colonie de pingouins du Pinguins Rock (« rocher aux pingouins »), qui abrite également le plus grand bassin extérieur pour pingouins d’Europe. Le zoo a également fait ériger une statue en bronze de 120 cm à l’effigie du manchot royal devenu mascotte de la Garde royale norvégienne.

Sur la côte nord-est de l’Écosse, vous pourrez apercevoir des dauphins Tursiops et des requins pèlerins qui pointent régulièrement le bout de leur nez dans le golfe de Moray (Moray Firth) et au large de la côte de l’Aberdeenshire. Si vous prévoyez de visiter Stirling, faites un court détour par Blair Drummond, qui accueille l’unique parc safari d’Écosse.

7. Édimbourg est la ville la plus verte du Royaume-Uni

View this post on Instagram

Sunshine is scarce in Scotland but when the sun does shin, you cannot resist to sit down in Princes Street garden and soak in the atmosphere. The view of the newly refurbished Ross fountain with it’s majestic gold and green colours. Lift your head slightly to see the most famous landmark of Edinburgh and that is the mighty Edinburgh Castle. Nothing beats this view! #scotland #visitscotland #lovescotland #hiddenscotland #thisisscotland #greatshots #insta #unlimitedscotland #explorescotland #instascotland #scotlandshots #scotspirit #travel #nature #highlands #photography #scotlandlover #scotlandsbeauty #landscape #scotlandtravel #scotlandphotography #scotlandexplore #scotlandhighlands #historicscotland #edinburgh #edinburghscotland #castle #gardan #rossfountain #summertime

A post shared by Michaelexploring (@michaelexploring) on

Saviez-vous qu’Édimbourg abrite pas moins de 112 parcs et jardins ? Dans le cadre d’une étude menée en 2019 par First Mile, Édimbourg a décroché la première place, suivie de près par Aberdeen et Glasgow, grâce à son abondance d’espaces verts et ses faibles niveaux de pollution. L’étude en question a pris en compte plusieurs facteurs, notamment la qualité de l’air, le niveau de pollution et la quantité de plastique à usage unique consommée.

L’Écosse accueille un très grand nombre de magnifiques parcs et jardins, dont la plupart sont gratuits et offrent un coin de tranquillité pour se détendre et regarder le temps passer. Vous pouvez vous relaxer au soleil au pied du château d’Édimbourg dans les jardins de Princes Street, arpenter les allées bordées de plantes exotiques du jardin botanique royal d’Édimbourg, ou gravir le sommet d’Arthur’s Seat depuis le parc de Holyrood.

8. Glasgow abrite l’un des plus anciens métros au monde

View this post on Instagram

🤔 Who can tell us which station this is?

A post shared by Glasgow Subway (@glasgow_subway) on

Avez-vous déjà vu le film « Orange mécanique », inspiré d’une expression londonienne ? Le métro de Glasgow est souvent appelé « l’orange mécanique » en référence à sa couleur caractéristique. Il fut inauguré en 1896 et constitue le troisième plus vieux métro au monde, derrière celui de Londres et de Budapest. C’est l’un des moyens les plus rapides de se déplacer aux quatre coins du centre-ville et dans la West End de la première ville d’Écosse. Disposant de 15 stations, ses tickets sont tout à fait abordables et sa carte facile à suivre. Un excellent moyen de transport !

9. Le kilomètre carré le plus cher d’Europe se trouvait à Dundee

Dundee est une ville cosmopolite reconnue pour ses chefs-d’œuvre de design et d’innovation depuis des siècles. C’est la quatrième plus grande ville d’Écosse, et l’une de ses banlieues était autrefois la localité européenne où le kilomètre carré de terrain était le plus cher : il s’agit de Broughty Ferry. Au XIXe siècle, l’industrie du jute était l’un des principaux secteurs d’activité de la ville, et les « barons du jute » choisirent Broughty Ferry pour y faire bâtir leurs demeures. Par conséquent, celle petite localité aux abords de Dundee fut considérée comme la plus prospère du Royaume-Uni, et même d’Europe.

Aujourd’hui, Broughty Ferry est un lieu très prisé des touristes. Son château et sa plage pittoresques en font une destination de choix pour celles et ceux qui souhaitent s’évader sans trop s’éloigner de la ville. Les vues sur l’estuaire de la Tay (Firth of Tay) depuis la plage sont assez splendides.

10. Les villes d’Écosse, villes de superlatifs

Si nous voulions compter chacune des rivières et chacun des lochs d’Écosse, nous y passerions toute la journée ! D’ailleurs, nous ne savons pas par où commencer…Où que vous alliez, vous en trouverez : l’eau est l’élément qui a véritablement façonné l’Écosse telle que vous la connaissez. Et nos villes ne font pas exception.

Le fleuve Tay traverse le Perthshire et la ville de Perth : il s’agit du plus long fleuve d’Écosse (193 kilomètres). Plus au nord, à Inverness, le Loch Ness contient plus d’eau douce que tous les lacs d’Angleterre et du Pays de Galles combinés. Long de 39 km pour 1,5 de largeur, il ne serait pas surprenant qu’il renferme bel et bien un monstre marin. À voir !

Nous espérons que ces quelques faits et anecdotes insolites vous ont inspiré à, un jour, vous rendre dans l’une (voire plusieurs !) de nos villes. Pourquoi ne pas organiser un city break pour l’année prochaine ? Jetez un œil à l’un de nos itinéraires en 24h dans les différentes villes d’Écosse pour profiter au maximum de votre séjour.

Comments

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre déclaration de confidentialité et de cookies.