Après avoir été témoin du courage et de l’habileté des Gordon Highlanders lors de la Seconde Guerre des Boers, un jeune journaliste du nom de Winston Churchill qui passait par là les a décrit comme « le meilleur régiment du monde ». Près d’un siècle plus tard, ce régiment d’infanterie historique reste l’un des plus célèbres de l’armée britannique.

Leurs origines

  • Ils se sont formés en 1881 lorsque le 75e (Stirlingshire) Régiment de fantassins s’est uni au 92e (Gordon Highlanders) Régiment de fantassins.
  • Le 75e Régiment de fantassins a été créé en 1787 par le colonel Robert Abercromby of Tullibody afin de servir en Inde, et sera alors présent lors de la révolte des cipayes, en Afrique du Sud, en Égypte et dans la province de la Frontière-du-Nord-Ouest.
  • Le 92e Régiment de fantassins a débuté comme le 100e Highlanders avec le duc de Gordon en 1794, et a servi aux Pays-Bas, en Égypte, lors de la bataille de La Corogne, de la guerre d'indépendance espagnole, de la bataille de Waterloo, de la seconde guerre anglo-afghane et des Guerres des Boers. Il a également combattu en Égypte lors de la bataille de Tel-el-Kebir et durant les opérations dans la province de la Frontière-du-Nord-Ouest en Inde.

Une pierre de granite au Gordon Highlanders Museum

Anecdotes et chiffres

Leur surnom

Le régiment a hérité de son surnom « The Gay Gordons » (Les joyeux Gordons) du régiment dont il est issu, le 92e Régiment de fantassins.

Leur devise

Bydand (Inébranlables)

Une exposition du Gordon Highlanders Museum

Leur marche

De nombreux régiments ont leurs propres marches qui étaient traditionnellement utilisées pour rallier les troupes et se donner du courage avant la bataille.

  • The Cock o' the North
  • St Andrew's Cross
  • The Garb of Old Gaul

Leur tartan

Le tartan Gordon

Première Guerre mondiale

  • Le régiment a créé 21 bataillons lors du conflit et a servi sur le front de l'Ouest et en Italie.
  • On estime que 50 000 hommes y ont servi lors de cette guerre, avec 9 000 tués et 20 000 blessés ou portés disparus.
  • Il a reçu 57 honneurs de bataille et quatre croix de Victoria.

Contrairement à la plupart des régiments les plus actifs, les Gordon Highlanders n’ont servi dans aucune zone de combat à l’exception des 2nd Gordons, qui faisaient partie des forces anglo-françaises qui ont aidé les Italiens suite à leur défaite face aux forces austro-allemandes lors de la bataille de Caporetto en 1917.

Apprenez-en plus au Gordon Highlanders Museum.

Politique de cookies

VisitScotland utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre nouvelle déclaration de confidentialité et de cookies.