Actif

Conseils sur la sécurité dans la nature écossaise

La nature écossaise est un paradis pour les amateurs de randonnée, d’aventure et de sensations fortes. Entre ses innombrables lochs et munros, de ses plages de sable doré à ses landes vierges, elle vous offre une infinité de possibilités !

Le respect de la nature, de ses éléments, ses environnements et ses habitats naturels est primordial. Notre guide vous offre des conseils et astuces qui couvrent l’ensemble des sujets essentiels relatifs à la sécurité : les habits et équipements à emporter, des conseils selon les activités que vous pratiquez et les saisons auxquelles vous voyagez en Écosse, et bien plus encore.

FAQ sur la sécurité dans la nature écossaise

Bien que la météo écossaise soit relativement stable toute l’année, il est important de préparer des vêtements et équipements adéquats, quelles que soient les prévisions météo. Si vous comptez passer une ou plusieurs journées en pleine nature, il est recommandé de s’y prendre à l’avance. Pour plus d’infos, jetez un œil à notre guide de voyage saisonnier pour profiter au mieux de l’Écosse tous les mois de l’année.

  • Pourquoi est-il important de penser à votre sécurité au cours de vos activités ?

La nature écossaise est superbe, nous n’allons pas vous dire le contraire?! Néanmoins, le terrain et la météo parfois capricieuse peuvent présenter un risque réel si vous n’y êtes pas préparés. Ce guide contient diverses ressources relatives aux équipements et autres matériels à emporter par mesure de précaution. Évidemment, nous espérons que vous n’en aurez pas besoin, mais il vaut toujours mieux être prudent.

  • Est-il raisonnable de pratiquer des activités en extérieur avec ses enfants ?

Oui. Un grand nombre d’activités en extérieur offertes en Écosse sont sécurisées et adaptées à toute la famille, notamment certains sports nautiques, le vélo, la randonnée à cheval et plus encore. Cela dit, en cas de doute, pourquoi ne pas réserver une excursion en compagnie d’un guide chevronné qui vous aidera à découvrir la nature écossaise en tout sécurité ?

Risques et dangers à éviter & recommandations

En explorant la nature écossaise, vous êtes susceptible d’être exposés à un nombre de dangers certes limité, mais bien réel. C’est pourquoi il est d’autant plus important que vous en soyez conscients :

  • La faune sauvage : lorsque vous visitez une région sauvage du pays, veillez à respecter les espèces animales qui y ont élu domicile. Évitez de les déranger, en particulier les espèces rares et protégées. Observez-les sans trop vous en approcher et ne laissez aucune trace derrière vous.
  • Les tiques : les tiques sont de tout petits acariens qui vivent dans les buissons, les landes et les sous-bois d’Écosse (comme dans beaucoup d’autres pays). Elles peuvent s’attacher à votre peau, c’est pourquoi il est important d’inspecter vos chevilles, vos jambes ou toute partie de votre corps qui a été exposée ou est entrée en contact avec la nature environnante une fois rentrés à votre hébergement. D’ailleurs, si vous avez été en contact avec une ou plusieurs tique(s), sachez que vous pouvez prendre une photo et l’envoyer à l’université de Glasgow afin de contribuer à ses recherches sur la localisation et la distribution des tiques en Écosse.
  • Les animaux de ferme : veuillez respecter les terres agricoles en fermant les barrières après votre passage, en tenant vos chiens en laisse et en évitant de traverser des terres sur lesquelles se trouvent des têtes de bétail. Certains animaux peuvent se montrer très protecteurs envers leurs petits, c’est pourquoi nous vous demandons de ne pas essayer de les caresser.
  • Ne jouez pas avec le feu : n’allumez pas de feux de joie et soyez extrêmement prudents avec les barbecues, étant donné qu’ils peuvent très vite dégénérer. Soyez également très prudents en présence de dangers naturels et nettoyez TOUJOURS après votre passage.
  • Les sentiers balisés : les sentiers balisés sont là pour être empruntés. Veuillez noter que certains itinéraires de randonnée peuvent longer des fossés, des falaises ou des routes très fréquentées.
  • Les aliments sauvages : les environnements naturels d’Écosse abritent un très grand nombre de plantes naturelles et d’autres espèces, dont certaines sont comestibles si vous savez les reconnaître. Certaines variétés de baies et de champignons sont vénéneuses et dangereuses pour la santé. Pour plus d’infos, jetez un œil à notre article sur la cueillette en Écosse, qui contient de nombreuses ressources sur le sujet.

Faire ses besoins dans la nature

Quand il faut y aller, il faut y aller ! Lorsque vous passez du temps dans les grands espaces écossais, il est important d’être prêts lorsque vous devez répondre à vos besoins naturels. Si vous ne vous débarrassez pas correctement de vos déchets, vous risquez de générer une multitude de germes et de parasites qui peuvent à leur tour provoquer des infections intestinales. Cela peut également affecter le paysage naturel en contaminant l’eau et les cultures, infecter le bétail et, par ailleurs, gâcher le plaisir de la randonnée et du camping.

Pour aider à maintenir la propreté de nos environnements naturels, voici quelques conseils sur la façon dont vous pouvez éliminer vos déchets de manière hygiénique et responsable de l’environnement :

  • Emportez une petite truelle, du papier toilette et des sacs poubelle dans votre sac à dos.
  • Si vous n’êtes pas près d’une toilette publique, assurez-vous de faire vos besoins à plus de 30 mètres d’une quelconque source d’eau.
  • Creusez un petit trou de 15 cm avec votre truelle. Le trou doit être aussi profond que votre main.
  • Une fois que vous avez terminé, déposez votre papier toilette dans le trou ou mettez-le dans un sac et pour le jeter à la poubelle plus tard. Les lingettes humides et les articles sanitaires, qui ne se décomposent pas, ne doivent pas être enterrés dans la nature.
  • Remplissez le trou avec la terre excavée.
  • Nettoyez vos mains à l’eau ou à l’aide d’un désinfectant pour les mains.

Découvrez plus d’infos sur l’hygiène dans la nature en Écosse.

Recommandations et conseils généraux

Avant que vous ne partiez à l’aventure, voici quelques conseils et astuces de sécurité essentiels :

  • Chemins et sentiers : utiliser notre réseau d’itinéraires pour piétons et cyclistes aux quatre coins du pays. Les forêts et vallées d’Écosse abritent une faune et une flore riches, dont certaines espèces sont rares. C’est pourquoi il est important de faire attention à l’environnement dans lequel vous pénétrez.
  • Planifiez votre visite : veillez à organiser votre voyage en avance. Vérifiez les horaires d’ouverture des établissements que vous souhaiteriez visiter, réservez vos tickets au préalable si nécessaire, et jetez un œil aux établissements qui participent au programme « Good to Go » et ont préparé leur réouverture dans le respect des mesures sanitaires (Covid-19).
  • Parkings et infrastructures : avant le départ, il est important de prendre connaissance des parkings et autres infrastructures publiques sur votre lieu de destination. Ne vous garez pas en dehors des emplacements prévus à cet effet, et si un parking s’avère complet, réorientez-vous vers le parking le plus proche.
  • Préparez votre itinéraire : si vous prévoyez de gravir un munro ou un autre sommet, assurez-vous :
    - de planifier et d’étudier l’itinéraire que vous prévoyez d’emprunter avant votre départ
    - d’emporter un GPS avec vous
    - d’emporter une carte physique (de type OS au Royaume-Uni ou IGN en France et en Belgique) ainsi qu’une boussole. Étant donné que votre signal GPS ne sera probablement pas toujours optimal, il est important que vous sachiez où vous vous trouverez à tout moment. Assurez-vous de maîtriser ces deux outils avant votre départ.
    - Jetez un œil au site et à l’application What3Words, qui fournit des coordonnées de localisation extrêmement précises (3 m²) au moyen de 3 mots aléatoires ! Nous vous recommandons également l’application Outdooractive, qui vous permet de télécharger des itinéraires de randonnée sous format GPX depuis le site walkhighlands et de les consulter hors ligne
  • À boire et à manger : veillez à emporter de l’eau et de la nourriture en suffisance, voire plus que nécessaire, en cas de délai ou d’imprévu au cours de votre itinéraire. Il est recommandé de consommer entre 3 et 5 litres d’eau pendant une journée d’effort physique.
  • Astuces de sécurité pour l’été : en été, les températures peuvent grimper en Écosse. C’est pourquoi si vous passez une ou plusieurs journées en pleine nature, pensez à emporter de la crème solaire, une casquette, des vêtements légers et de l’eau en suffisance. N’oubliez qu’il est important de s’arrêter régulièrement, de préférence à l’ombre.
  • Rappel : prenez soin des lieux que vous visitez, et ne laissez aucune trace de votre passage. Nos paysages et nos sites historiques font le bonheur de celles et ceux qui ont la chance de les admirer en personne. Alors assurez-vous que leur expérience ne soit pas gâchée à cause de dégâts intentionnels ou involontaires.

Apprenez-en davantage sur le tourisme responsable en Écosse et lisez notre promesse d’engagement envers la protection de l’Écosse.

Recommandations et conseils spécifiques

Certaines activités en extérieur, notamment le canyoning, les activités aériennes (saut en parachute, base jump, deltaplane, etc.), le saut à l’élastique, et le rafting nécessitent certains renseignements et conseils spécialisés. Vous pouvez vous inscrire à un cours en compagnie d’un guide qui vous présentera les différents prestataires à votre disposition. Ne vous risquez pas à des activités extrêmes par vous-mêmes sans supervision d’un moniteur expérimenté.

Plus d’infos sur les activités en extérieur en Écosse.

Se préparer aux hivers écossais

L’hiver en Écosse est une période magique, tant pour le manteau neigeux qui recouvre nos champs et nos forêts que pour l’esprit de Noël qui s’empare de nos villes et villages. Les Highlands et les régions les plus septentrionales de notre pays observent des chutes de neige et de température assez importantes chaque année, c’est pourquoi il est important que vous y soyez préparés si vous comptez explorer la nature écossaise à cette période de l’année.

Voici quelques conseils et astuces concernant l’hiver en Écosse :

  • La météo : bien que l’air frais de l’hiver soit revigorant, il peut également présenter certains risques si vous vous égarez en pleine nature. La météo écossaise est très variable, c’est pourquoi il est important de planifier votre itinéraire en fonction des prévisions météo. Consultez les prévisions avant e prendre la route et emportez des vêtements et équipements adéquats, ainsi que de l’eau en suffisance.
  • S’habiller et s’équiper : si vous avez l’intention de partir en randonnée, gravir des sommets ou faire du ski hors-piste en Écosse pendant l’hiver, veillez à vous vêtir en conséquence?: ne lésinez pas sur les couches, emportez une veste et un pantalon imperméable, un bonnet, une écharpe ou une cagoule, une paire de chaussettes et de gants épais, ainsi que des chaussures de marche bien adhérentes. Dans certains cas, il est fortement recommandé d’emporter des crampons et un piolet. Un sac à dos confortable et spacieux avec de quoi boire et manger, des cartes, une boussole, une lampe torche et un abri pliable ou un kit de survie sont des éléments essentiels. Les températures hivernales peuvent également affecter le bon fonctionnement des piles et des instruments tels que le GPS, c’est pourquoi il est d’autant plus important d’emporter une carte papier
  • Déplacements : la météo peut affecter ou endommager la voirie : elle peut notamment entraîner la fermeture de certaines routes, ce qui pourrait affecter votre trajet à l’aller ou au retour. Vérifiez les prévisions météo avant votre départ, prévoyez un itinéraire alternatif ou reportez votre déplacement à une date ultérieure, lorsque la météo est plus favorable.

Vous pouvez également participer à des leçons de survie en hiver et apprendre tout ce qu’il faut savoir sur la nature écossaise.

La sécurité à proximité de points d’eau

Il est important de se montrer vigilant à proximité d’étendues d’eau. L’Écosse abrite un grand nombre de lochs, fleuves, canaux, réservoirs et cours d’eau en tous genres qui sont certes très beaux à voir, mais ne présentent pas moins un risque pour les enfants en bas âge et les personnes qui ne savent pas nager.

Veuillez consulter et respecter les conseils de sécurité ainsi que les panneaux de signalisation pour protéger les autres et vous-mêmes. Nos eaux et notre littoral sont des destinations très prisées des familles. Cela dit, nous vous recommandons de vérifier les horaires des marées et les différences de températures selon la période de l’année. Pour plus d’informations sur les recommandations et les conseils de sécurité, consultez le sites des organisations suivantes :

La baignade sauvage

Les lochs et autres étendues d’eau naturelles d’Écosse se prêtent aux séances de baignade sauvage, en particulier si la météo est de la partie. Bien que la baignade sauvage soit autorisée en Écosse, il est fortement conseillé de suivre certaines recommandations :

N’y allez pas seuls : il est important de ne pas nager seul, même si vous êtes un nageur expérimenté. Les marées et les températures peuvent vite changer, c’est pourquoi il est recommandé d’être accompagné en cas d’incident. Par ailleurs, on s’amuse toujours mieux en bonne compagnie !

Prenez votre temps : si vous n’êtes pas habitués à la baignade sauvage, nous vous conseillons de ne pas vous précipiter. Sortez de l’eau à intervalles réguliers pour vous habituer à sa température, et ne vous éloignez pas trop du rivage.

Renseignez-vous sur votre destination : renseignez-vous sur les lieux les mieux adaptés à la baignade sauvage en Écosse, ou tenez compte des conseils de nageurs expérimentés, en particulier si vous êtes débutants. Il existe également plusieurs groupes d’amateurs de baignade sauvage. Nous vous conseillons également de vous renseigner sur les différents parkings et autres infrastructures à proximité des lieux en question.

Protégez la nature : si vous nagez en mer, faites attention aux animaux sauvages que vous pourriez croiser. Au large de la côte ouest, vous pourriez croiser des requins pèlerins, inoffensifs pour l’Homme, mais leur aileron pourrait vous donner quelques frayeurs ! Les forêts et buissons en bord de mer abritent généralement des nids d’animaux, alors veillez à ne pas déranger leur habitat naturel. En été, faites attention en présence d’algues bleu-vert (appelées « cyanobactéries ») qui sont relativement toxiques pour le corps humain, et évitez de vous en approcher.

Restez visibles : portez un bonnet de bain coloré afin d’être visible de loin, par les bateaux, les garde-côtes et les touristes sur le rivage. Il est également conseillé d’emporter une bouée de nage gonflable, qui permet également aux personnes à proximité de vous repérer dans l’eau.

Restez au chaud : même en été, la température des eaux en Écosse et le long de son littoral peut baisser considérablement, c’est pourquoi sauter fréquemment dans une étendue d’eau froide peut affecter votre température corporelle et votre organisme. Veillez à emporter des serviettes et des vêtements de rechange chauds lorsque vous partez vous baigner. Les thermos de thé ou de chocolat chaud sont également conseillés ! Après tout, on n’est jamais trop prudent !

Saviez-vous que les étendues d’eau dont la température est inférieure à 15 °C sont considérées comme « froides » et peuvent par conséquent affecter votre rythme de respiration et vos mouvements ? Les chocs thermiques tels que l’hydrocution peuvent affecter les plus chevronnés des nageurs, voire causer la mort si vous ne savez pas comment y réagir. Veillez à vérifier les conditions météorologiques et hydrologiques avant de partir, et d’emporter des équipements de plongée adéquats ainsi qu’une bouée ou autre dispositif de flottaison.

Découvrez plus d’infos et de conseils de sécurité aux abords des points d’eau et profitez des lochs et plages d’Écosse en toute sécurité.

Baignade sauvage et sports nautiques en Écosse : comment bien s’équiper ?

En ce qui concerne la baignade sauvage, l’important est de bien se couvrir. Une combinaison de plongée, des vêtements de rechange chauds, des serviettes, des lunettes de natation, des tongs ou des sandales ainsi qu’une veste chaude comptent parmi les éléments essentiels à emporter. Nous vous recommandons également de faire le plein de boissons chaudes et de goûters sucrés à consommer une fois que vous serez sortis de l’eau.

Regardez comment se baigner en toute sécurité dans la nature écossaise et faites le plein d’astuces de professionnels.

Explorer les montagnes d’Écosse en toute sécurité

Appelez-les « montagnes », munros, grahams ou corbetts, nos sommets vous offrent l’occasion de relever des défis, de mettre vos capacités physiques à l’épreuve et d’admirer nos magnifiques paysages. Si vous désirez plus d’informations sur la sécurité en montagne, consultez nos sections ci-dessus relatives aux recommandations et conseils généraux ainsi qu’aux hivers en Écosse.

En résumé, voici quelques points importants à retenir :

  • Bien que la météo au pied des montagnes puisse sembler chaude et confortable, les températures et les conditions climatiques peuvent changer drastiquement lorsque vous vous trouverez à plus de 900 mètres d’altitude.
  • La randonnée peut nécessiter bien plus d’efforts qu’il n’y paraît, et un certain nombre de ces itinéraires de montagne durent plus de 4 heures, alors prévoyez de l’eau et de la nourriture en suffisance.
  • Les conditions météo peuvent changer rapidement à haute altitude, surtout en hiver, alors assurez-vous de connaître votre itinéraire et de vous équiper en conséquence.
  • Tracez votre itinéraire et informez-vous des types de terrains que vous traverserez. Il peut également être judicieux de faire savoir à des ami(e)s ou à un membre de votre famille votre destination, votre itinéraire et l’heure à laquelle vous devriez être revenus.

Pour plus d’infos sur la sécurité en montagne, rendez-vous sur le site des services écossais de secours en montagne (Scottish Mountain Rescue).

Quels sont les risques du camping sauvage en Écosse ?

De manière générale, le camping sauvage en Écosse ne présente aucun risque ni danger. C’est d’ailleurs un bon moyen de se rapprocher de la nature et d’échapper à l’activité des villes. Néanmoins, il convient de suivre certaines règles et recommandations, de respecter votre environnement et d’agir en voyageur responsable.

  • Respectez le Code d’accès à la nature en Écosse.
  • Ne laissez aucune trace de votre passage. Cela signifie qu’il ne faut pas laisser d’équipement, de déchets, d’emballages alimentaires ou de détritus dans la nature. Cela peut endommager les habitats sauvages, l’environnement naturel et gâcher le cadre pour les futurs visiteurs.
  • Utilisez un poêle plutôt qu’un feu ouvert et n’allumez jamais un feu ouvert pendant les périodes sèches ou dans des endroits à risque comme les forêts ou les sols tourbeux.
  • Certains terrains peuvent sembler sauvages ou isolés à première vue. Cela dit, il se peut qu’ils appartiennent à des agriculteurs ou à des propriétaires fonciers, alors faites attention à votre environnement.
  • Faites attention lorsque vous faites vos besoins en pleine nature et utilisez les toilettes publiques aussi souvent que possible.

Que faut-il emmener en camping sauvage en Écosse ?

Si vous décidez de faire du camping sauvage en Écosse, il est essentiel que vous soyez prêt à affronter la nature sauvage et la météo.

Il est très important d’emporter du matériel tels qu’une tente, un sac de couchage, un réchaud, une carte routière, une boussole, de la nourriture en suffisance ainsi que de l’eau. L’eau de certains ruisseaux de montagne est potable, mais il est important de vérifier d’abord votre environnement. Renseignez-vous sur la façon de trouver des sources d’eau potable en pleine nature.

Le cyclisme et le VTT en Écosse : infos et conseils

Le vélo est une excellente forme d’exercice et un moyen écoresponsable d’explorer les circuits d’Écosse. Vous pouvez emmener votre propre vélo ou en louer un dans l’un de nos nombreux points de location. Le vélo est un passe-temps populaire en Écosse, et notre pays est traversé par de nombreux itinéraires cyclables, dont la plupart sont facilement accessibles depuis les villes locales. Si vous empruntez l’un d’entre eux, voici quelques précautions à prendre en compte :

  • Équipement : portez un casque, emportez un kit de réparation de vélo en cas de crevaison, portez des vêtements réfléchissants ou des bandes réfléchissantes sur votre vélo ou votre casque, et contrôlez également le bon état de votre vélo avant le départ.
  • Itinéraires : choisissez un itinéraire adapté à votre niveau de cyclisme et à vos capacités. Munissez-vous d’une carte, d’un GPS et étudiez votre itinéraire avant de prendre le départ.

Que porter en faisant du vélo en Écosse ?

Tout dépend des itinéraires que vous souhaitez emprunter et de vos préférences. Il est recommandé de bien se renseigner sur le type de terrain que vous allez emprunter, sur les prévisions météo ainsi que sur la saison de l’année. Wear Portez des vêtements confortables, emportez des vêtements chauds ou une veste pour l’arrivée, des chaussures de vélo adaptées qui agrippent correctement les pédales, des vêtements imperméables, de la crème solaire, des lunettes de soleil et de quoi vous couvrir la tête.

Avant le départ, consultez les conseils sur la sécurité routière à vélo en Écosse.

Plus d’infos sur la sécurité dans la nature écossaise

Nous espérons avoir couvert toutes les informations générales et conseils de sécurité dans la nature en Écosse. Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires plus spécifiques, nous vous invitons à consulter les sites des organisations suivantes :

N’oubliez pas de respecter le Code d’accès à la nature en Écosse et de profiter de nos espaces naturels. Nous avons une chance incroyable d’avoir une si belle nature à notre porte !